Arthrodèse cervicale et invalidité : Quels sont vos droits ?

Arthrodèse cervicale et invalidité : Quels sont vos droits ?

L’arthrose est une maladie dégénérative qui affecte les articulations, provoquant douleurs et raideurs. C’est une cause majeure d’invalidité, en particulier dans les membres inférieurs.

 

Si vous souffrez d’arthrose et que cette maladie a un impact sur votre capacité à travailler, vous vous demandez peut-être quels sont vos droits.

 

Dans cet article, nous allons parler de l’arthrodèse cervicale et de l’invalidité. Nous répondrons à certaines questions courantes sur cette procédure et vous aiderons à comprendre vos droits en tant que patient !

Arthrodèse cervicale qu’est-ce que c’est ? Définition

 

L’arthrodèse cervicale est une procédure qui consiste à fusionner les os du cou. Elle est généralement utilisée pour traiter les affections qui provoquent des douleurs et une instabilité au niveau du cou, comme la discopathie dégénérative ou la spondylose cervicale.

 

arthrodèse cervicale avec cage
Source

 

L’intervention consiste à pratiquer une incision à l’avant (voie antérieure) ou l’arrière du cou (voie postérieure), puis à placer des vis et/ou des plaques métalliques entre les os afin de les maintenir en place pendant leur guérison.

 

Dans certains cas, une greffe osseuse peut également être utilisée pour favoriser la guérison. Le rétablissement après une arthrodèse cervicale prend généralement plusieurs mois, et les patients devront porter une minerve pendant cette période.

 

Pour en savoir plus sur l’arthrodèse cervicale, consultez l’article suivant : https://www.lombafit.com/arthrodese-cervicale

 

 

Peut-on travailler avec une arthrodèse cervicale ?

 

Bien qu’une arthrodèse cervicale soit une opération sérieuse qui affectera sans aucun doute la capacité du patient à travailler, ce n’est pas nécessairement une raison pour perdre espoir. Dans de nombreux cas, les patients sont en mesure de reprendre leur travail après une période de récupération et de rééducation.

 

douleur cervicale au travail
Source

 

Bien entendu, la nature spécifique de l’intervention chirurgicale jouera un rôle dans la détermination du délai de retour au travail du patient. Par exemple, les patients qui ont subi une discectomie cervicale antérieure et une fusion (ACDF) peuvent être en mesure de reprendre un travail de bureau en quelques semaines.

À LIRE :   Les maux de dos - Moins fréquents avec l'âge ?

 

En revanche, ceux qui ont subi des interventions chirurgicales plus importantes, comme une fusion cervicale postérieure (FPC), peuvent avoir besoin de plusieurs mois avant de pouvoir reprendre le travail.

 

Dans tous les cas, il est important de consulter votre chirurgien et de suivre le calendrier recommandé pour le retour au travail. Avec de la patience et de la persévérance, il est possible de surmonter les défis posés par une arthrodèse cervicale et de reprendre votre carrière.

 

 

Arthrodèse cervicale et invalidité

 

L’arthrodèse cervicale peut contribuer à réduire la douleur et à prévenir d’autres dommages à la colonne vertébrale. Cependant, elle peut également entraîner une invalidité à long terme. Dans certains cas, les patients sont incapables de marcher ou même de se tenir debout après l’opération.

 

Ils peuvent également perdre la sensibilité de leurs extrémités. Par conséquent, ils doivent parfois compter sur d’autres personnes pour les soins de base. En outre, ils peuvent être incapables de reprendre le travail ou de participer à des activités qu’ils appréciaient auparavant.

 

Si l’arthrodèse cervicale peut sauver des vies, il est important de comprendre les risques potentiels avant de se faire opérer.

 

Les travaux à éviter après une arthrodèse cervicale

 

Après une arthrodèse cervicale, il est important d’éviter les activités qui exercent un stress inutile sur les vertèbres fusionnées. Voici quelques activités à éviter :

 

  • Toute activité qui implique une flexion ou une extension importante du cou. Cela inclut des activités telles que les redressements assis, les redressements à la mentonnière et les pompes.

 

  • Toute activité qui exerce une pression directe sur la zone fusionnée de la colonne vertébrale, comme les sports de contact ou l’haltérophilie.
À LIRE :   Arthrose zygapophysaire et travail : Tout savoir

 

  • Plier ou tordre la colonne vertébrale de quelque manière que ce soit. Les activités telles que le golf, le tennis et la natation doivent être évitées.

 

  • Toute activité nécessitant des mouvements répétitifs du cou, comme la course ou le jogging. Ces activités peuvent exercer un stress sur la colonne cervicale et entraîner des blessures supplémentaires.

 

Voici quelques exemples :

 

travail physique
Source

 

  • Les travaux de force ou de levage : Les travaux de force ou de levage représentent une importante source de stress sur les vertèbres cervicales, et il est donc recommandé d’éviter cette activité après une arthrodèse cervicale. Ces travaux peuvent en effet entraîner une décompensation de la fusion, ce qui peut entraîner de nouvelles douleurs et une diminution de la mobilité du cou.

 

  • Les travaux qui nécessitent de se pencher en avant ou en arrière : Éviter les travaux qui nécessitent de se pencher en avant ou en arrière après une arthrodèse cervicale est recommandé pour plusieurs raisons. D’abord, cela permet de minimiser les sources de stress sur les vertèbres fusionnées. En outre, cela permet également d’éviter la flexion du cou, ce qui peut entraîner une gêne et des douleurs.

 

  • Les travaux physiques pénibles : En plus des travaux de force et de levage, évitez également les travaux physiques pénibles après une arthrodèse cervicale. Ces activités sont souvent responsables d’une surcharge pondérale, ce qui peut entraîner une diminution de la qualité de la fusion.

 

  • Les travaux qui nécessitent de se tenir debout longtemps : Évitez les travaux qui nécessitent de se tenir debout longtemps après une arthrodèse cervicale. Cela peut en effet entraîner une fatigue musculaire et des douleurs dues à la compression des vertèbres fusionnées.

 

  • Les travaux à risque de chute : Enfin, évitez les travaux à risque de chute après une arthrodèse cervicale. Ces activités peuvent en effet entraîner des blessures graves au niveau du cou et de la colonne vertébrale.
À LIRE :   Arthrodèse cervicale : Complications et séquelles

 

Quelques emplois recommandés après une arthrodèse cervicale

 

Si vous avez effectué une arthrodèse cervicale, il est probable que vous devrez porter une minerve. Cela peut rendre difficile l’accomplissement de nombreuses tâches, y compris votre travail. Voici cinq emplois que vous pouvez exercer même si vous portez une minerve :

 

  • Représentant du service clientèle : Vous pouvez toujours utiliser le téléphone et l’ordinateur, même avec une minerve.

 

  • Saisie de données : Il s’agit d’un travail sédentaire qui ne nécessite pas beaucoup de mouvements.

 

  • Gestionnaire de médias sociaux : Semblable au service à la clientèle, ce travail peut être effectué entièrement sur un ordinateur.

 

  • Chef de bureau : Vous pouvez toujours superviser les opérations quotidiennes d’un bureau, même avec une minerve.

 

  • Enseignant : Vous pouvez toujours enseigner, même si vous devez porter une minerve pendant une certaine période. Il existe de nombreuses façons d’adapter votre programme d’enseignement en fonction de votre blessure.

 

Dans certains cas, un reclassement professionnel devra être considéré suite à une arthrodèse cervicale. Il convient de discuter avec son médecin de sa situation particulière afin de trouver une solution.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3.5 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?