Arthrodèse cervicale : Indications et suite opératoire

Arthrodèse cervicale : Indications et suite opératoire

Article revu et approuvé par Dr. Ibtissama Boukas, médecin spécialisée en médecine de famille

Pour soulager les douleurs vertébrales, les médecins prescrivent généralement un traitement conservateur en première intention. En cas d’échec, une intervention chirurgicale est envisageable. L’arthrodèse est une technique chirurgicale qui aide souvent à réduire la douleur cervicale. Dans cet article, nous allons nous focaliser entièrement sur l’arthrodèse cervicale : indications, procédure, complications, suite opératoire et rééducation.

Définition d’une arthrodèse cervicale

 

L’arthrodèse est une opération chirurgicale qui consiste à immobiliser une articulation. Plus précisément, elle permet de fusionner deux vertèbres (ou même plus quand la lésion affecte plusieurs vertèbres).

 

Elle se pratique :

 

  • sur les vertèbres lombaires : on parle d’arthrodèse lombaire ;
  • sur les vertèbres cervicales : on parle d’arthrodèse cervicale.

 

L’arthrodèse cervicale est une technique chirurgicale réservée pour le traitement d’une cervicalgie persistante ou chronique. Elle allie des gestes de libération et de stabilisation.

 

Cette technique a pour objectif d’atténuer les douleurs cervicales unilatérales ou bilatérales. Celles-ci peuvent se manifester en cas d’arthrose cervicale ou de hernie discale cervicale. Elle peut également survenir s’il y a une compression de la moelle épinière ou des nerfs.

 

 

Quelles sont les indications d’une arthrodèse cervicale ?

 

La plupart du temps, l’arthrodèse cervicale n’est prescrite que lorsque l’efficacité des médicaments ou des infiltrations se révèle insuffisante dans la prise en charge d’une cervicalgie. Également, des séances de kinésithérapie et autres (ostéopathie, chiropractie, etc.) ont généralement été tentée sans succès.

 

Toutefois, dans de rares cas, on l’utilise en première intention, notamment s’il s’agit d’une urgence. Il en est de même pour une atteinte nerveuse.

 

Pour connaître les situations où il est pertinent de consulter d’urgence, consultez l’article suivant.

 

Outre ces cas exceptionnels, ce type d’arthrodèse intervient également dans le traitement des affections du rachis cervical ainsi que leurs complications. Il s’agit entre autres :

À LIRE :   Luxation cervicale : Diagnostic et traitement (Est-ce grave?)

 

 

 

Comment se déroule une arthrodèse cervicale ?

 

Le chirurgien peut procéder à une arthrodèse cervicale par voie antérieure ou par voie postérieure.

 

Dans le premier cas, il réalise une incision cutanée au niveau du cou. Et dans le second cas, l’incision se fait par l’arrière. Dans les deux cas, l’ouverture cutanée n’est que de quelques centimètres, allant de 3 à 5 cm. Généralement, le médecin prescrit une arthrodèse cervicale par voie antérieure.

 

Pour atteindre le disque douloureux, le chirurgien réalise une dissection des tissus et des vaisseaux aux alentours. Pour plus de précisions, il peut utiliser une radioscopie, un microscope ou un grossissement optiques.

 

Avec des pinces, il retire le disque soupçonné d’être responsable des symptômes de cervicalgie. Il met ensuite un implant pour combler l’espace discal. Il s’agit d’une cage intersomatique qui permet la fusion de deux vertèbres adjacentes. Elle est fixée aux vertèbres avec des ailettes ou une plaque vissée. Cet implant contient un substitut osseux ou d’autogreffes.

 

Une fois l’intervention terminée, le chirurgien utilise un fil résorbable pour refermer la peau. Au besoin, celui-ci peut poser un drain.

 

Cette opération chirurgicale a lieu dans un bloc opératoire. Elle se fait sous anesthésie générale. Elle dure 1 à 2 heures.

 

Ensuite, vous êtes admis en salle de réveil durant 2 à 3 heures avant de regagner votre chambre. Le plus souvent, vous entrez à la clinique la veille de l’intervention.

 

 

Quelles sont les complications possibles suite à une arthrodèse cervicale ?

 

Les éventuelles complications lors d’une arthrodèse cervicale sont nombreuses. Cependant, elles surviennent rarement et peuvent être maîtrisées.

 

D’un côté, les complications peuvent être liées à l’anesthésie générale et à la cicatrisation.

 

D’un autre côté, elles peuvent faire suite à ladite intervention.

 

  • Cette technique chirurgicale peut causer une brèche dans la dure-mère que l’on doit prendre en charge dans l’immédiat.
  • Un hématome peut apparaître. Cela nécessite une nouvelle intervention. En effet, il peut engendrer une suffocation. Les risques liés à ce type de complication tendent à diminuer avec le temps. Ils sont plus élevés dans les premières heures suivant l’intervention.
  • Les douleurs peuvent persister. Ceci peut être dû à un échec du retrait du conflit ou à une atteinte neuropathique axonale.
  • La consolidation peut être absente, notamment chez les fumeurs. Cette absence peut entraîner des douleurs chroniques. Pire, elle peut provoquer une fracture du matériel ou un démontage.
  • L’arthrodèse cervicale peut exposer à des risques de compression de l’œsophage ce qui peut être à l’origine d’un trouble de la déglutition.
À LIRE :   Canal lombaire étroit : Indications opératoires et récupération

 

 

Suite opératoire et rééducation en cas d’arthrodèse cervicale

 

La suite opératoire et la rééducation varient en fonction de la technique d’arthrodèse cervicale choisie pendant l’opération.

 

Arthrodèse cervicale par voie antérieure

 

En général, la douleur disparaît rapidement après l’intervention chirurgicale. Elle peut disparaître au réveil, tout comme elle peut s’atténuer au fil des jours. La suite opératoire s’accompagne habituellement d’un traitement antalgique pour bien maîtriser la douleur.

 

Lorsqu’un système de drainage a été mis en place pendant l’opération, il est retiré pendant les prochaines 24 heures.

 

Le retour au domicile peut se faire juste après le retrait du drain. Ainsi, vous pouvez rentrer 24 heures après votre opération. Malgré cela, vous devez respecter certaines recommandations :

 

  • la reprise de nourriture solide est possible quand vous pouvez déglutir des liquides sans problème ;
  • un infirmier doit refaire votre pansement toutes les 48 heures jusqu’à la cicatrisation complète de votre plaie ;
  • pour limiter les mouvements intempestifs, vous pouvez porter une minerve ou un collier mousse à visée antalgique durant 1 mois ;
  • évitez les efforts physiques intenses pendant les premiers mois ;
  • la reprise du sport n’est possible qu’après 3 à 6 mois de votre opération, sauf s’il s’agit de sports de contact (rugby ou boxe) où il faudra attendre encore plus ;
  • la reprise de votre activité professionnelle peut dépendre de différents paramètres : votre état, votre métier, le trajet que vous devez effectuer et votre âge.

 

La rééducation post-opératoire n’est pas toujours prescrite dans le cadre d’une arthrodèse cervicale. En général, la récupération se déroule bien. Toutefois, la kinésithérapie (physiothérapie) peut être intéressante pour accélérer la guérison, optimiser le retour aux activités quotidiennes, et prévenir le risque de complications. 

 

Arthrodèse cervicale par voie postérieure

 

Contrairement aux douleurs cervicales antérieures, les douleurs cervicales postérieures prennent plus de temps à disparaître.

À LIRE :   Scanner du rachis cervical: Quand et comment? (risques)

 

Quant à la période d’hospitalisation, elle peut durer 48 à 72 heures. Votre sortie n’est donc pas envisageable avant ce délai si vous subissez une arthrodèse par voie postérieure.

 

En cas de mise en place d’un système de drainage, son retrait peut se faire sous 1 à 2 jours après l’intervention. Un mois après cela, vous devez organiser un rendez-vous de contrôle avec votre médecin.

 

En général, vous pouvez vous mettre dans une position assise ou debout à l’aide d’un accompagnement médical. C’est possible le lendemain de l’opération, voire le jour même.

 

Aussi, votre pansement doit être refait toutes les 48 heures jusqu’à la cicatrisation de votre plaie.

 

Les recommandations pour le travail de rééducation après une intervention par voie postérieure s’appliquent surtout dans le cadre d’une arthrodèse lombaire. Il consiste à réaliser des exercices de renforcement et à apprendre les bonnes postures. Pour cela, vous devez suivre toutes les consignes de votre chirurgien ainsi que celles de votre kinésithérapeute.

 

Trois mois après votre opération, vous pouvez reprendre une activité sportive. Néanmoins, l’avis de votre chirurgien reste très important. Il en est de même pour la reprise de votre activité professionnelle. Dans la majorité des cas, il faut 4 à 5 mois de convalescence. Ce délai peut s’étaler davantage pour les métiers qui requièrent le port de charges lourdes.

 

 

Sources

 

http://centre-orthopedique-santy.com/colonne-vertebrale-en-savoir-plus-arthrodese-cervicale-anterieure/

https://www.groupe-chirurgical-thiers.fr/rachis/arthrodese-cervical-anterieure/

https://dos-clinique.fr/traitement/chirurgie-rachis-cervical/arthrodese-cervicale/