Arthrose lombaire et intestins : Quel lien ? (explications)

Arthrose lombaire et intestins : Quel lien ? (explications)

L’arthrose lombaire est une affection dégénérative qui touche la colonne vertébrale, plus précisément le bas du dos. Cette affection peut causer beaucoup de douleur et d’inconfort et, dans certains cas, elle peut également entraîner d’autres problèmes de santé.

 

Récemment, les scientifiques ont exploré le lien entre l’arthrose lombaire et la colopathie, ou problèmes intestinaux.

 

Dans cet article, nous examinerons les recherches qui ont été menées sur ce sujet et ce qu’elles pourraient signifier pour les personnes souffrant d’arthrose lombaire.

Anatomie de la colonne lombaire : Définition

 

La colonne lombaire est composée de vertèbres, de disques, de facettes, de nerfs et de ligaments. Les vertèbres sont les os qui constituent la colonne vertébrale. Chaque vertèbre est séparée de la suivante par un disque.

 

 

Les disques agissent comme des amortisseurs de chocs pour la colonne vertébrale. Les facettes articulaires sont situées à l’arrière de chaque vertèbre. Elles relient les vertèbres entre elles et permettent à la colonne vertébrale de bouger.

 

Les nerfs sont situés dans la moelle épinière et envoient des signaux du cerveau au reste du corps. Les ligaments sont situés entre les vertèbres et les maintiennent ensemble.

 

 

Définition de l’arthrose lombaire

 

L’arthrose lombaire est une affection dans laquelle les articulations du bas de la colonne vertébrale sont endommagées.

 

 

Cela peut entraîner des douleurs, des raideurs et une réduction de la mobilité. L’arthrose lombaire est le plus souvent due à l’usure des articulations, mais elle peut aussi être causée par une blessure ou une inflammation.

 

Le traitement de l’arthrose lombaire consiste généralement en une combinaison d’analgésiques, de thérapie physique et d’exercices. Dans certains cas, une infiltration et même une intervention chirurgicale peuvent être nécessaire pour soulager la douleur et améliorer la fonction.

 

 

Causes et symptômes de l’arthrose lombaire

 

À LIRE :   Douleur au milieu du dos : 10 causes possibles (Que faire ?)

L’arthrose lombaire est une maladie articulaire dégénérative qui touche le bas de la colonne vertébrale. Le symptôme le plus courant est la douleur dans le bas du dos, qui peut aller de légère à sévère.

 

D’autres symptômes peuvent inclure :

 

  • La raideur,
  • La sensibilité
  • Et une amplitude de mouvement réduite.

 

raideur matinale suite à l'arthrose de la hanche

 

La cause exacte de l’arthrose lombaire est inconnue, mais on pense qu’elle est due à l’usure des articulations. Les facteurs de risque comprennent :

 

  • L’âge,
  • Le poids,
  • La génétique
  • Les blessures antérieures.

 

 

Lien entre arthrose lombaire et intestins

 

Ces dernières années, les recherches sur le lien entre l’arthrose lombaire et les intestins se sont multipliées. L’arthrose est un type de maladie articulaire dégénérative qui affecte le plus souvent les articulations de la colonne vertébrale.

 

Les intestins sont un long tube enroulé qui va de l’estomac à l’anus. Ils sont responsables de la digestion des aliments et de l’absorption des nutriments.

 

anatomie de l'intestin
Source

 

Il existe un certain nombre de théories sur le lien entre l’arthrose et les intestins. Une théorie suggère que l’arthrose pourrait être causée par une inflammation de l’intestin. Cette inflammation peut survenir en réponse à une infection bactérienne ou virale, ou être causée par une allergie ou une intolérance alimentaire.

 

Une autre théorie suggère que l’arthrose peut être causée par une accumulation de toxines dans l’intestin. Cette accumulation peut être due à un régime alimentaire riche en aliments transformés ou à un mode de vie sédentaire.

 

Bien que le lien exact entre l’arthrose lombaire et les intestins ne soit pas encore totalement compris.

 

 

Quel est le lien entre le psoas et les douleurs intestinales ?

 

Le psoas, également connu sous le nom de « Iliopsoas », est un grand muscle qui s’étend du bas du dos jusqu’à la cuisse. Il constitue une partie importante des muscles centraux et joue un rôle clé dans le mouvement.

 

relation entre le psoas et le diaphragme

Le psoas est également étroitement lié à l’intestin. En fait, il partage une racine nerveuse commune avec l’intestin, et il existe de fortes connexions anatomiques et physiologiques entre les deux.

 

Des recherches récentes ont montré qu’il existe un lien entre la douleur du psoas et les troubles intestinaux. Il a été révélé que les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable (SCI) étaient plus susceptibles de souffrir de douleurs au niveau du psoas que les personnes sans SCI.

À LIRE :   Ostéoporose et douleur : D’où vient-elle ? (Que faire ?)

 

La science a aussi révélé que les personnes atteintes d’une maladie inflammatoire de l’intestin (MII) étaient plus susceptibles de souffrir du psoas que les autres. Le mécanisme exact de ce lien n’est pas encore connu, mais on pense que le psoas pourrait jouer un rôle dans la régulation de la motilité intestinale et de l’inflammation.

 

Le lien entre le psoas et les troubles intestinaux est encore en cours d’exploration, mais il est clair qu’il existe un lien. Ce lien peut être utile pour diagnostiquer et traiter les deux pathologies.

 

Pour en savoir plus sur le lien entre psoas et intestin, consultez l’article suivant.

 

 

Quel est le lien entre une hernie discale et les problèmes intestinaux ?

 

Lorsqu’un disque de la colonne vertébrale fait une hernie ou se gonfle, il peut exercer une pression sur la moelle épinière ou les nerfs. Cette pression peut provoquer des douleurs, des engourdissements et des faiblesses dans les bras ou les jambes.

 

extrusion discale

 

Une hernie discale peut également entraîner des problèmes intestinaux. La raison de ce lien est que les nerfs qui contrôlent les intestins sont situés près des disques dans le bas du dos.

 

Lorsqu’un disque se rompt, il peut exercer une pression sur ces nerfs et provoquer des troubles intestinaux tels que la constipation, la diarrhée ou l’incontinence. Dans certains cas, une hernie discale peut également provoquer des douleurs abdominales.

 

Pour en savoir plus sur le lien entre hernie discale et intestin, consultez l’article suivant.

 

Si vous avez mal au dos et que vous souffrez également de troubles digestifs ou de douleurs abdominales, parlez-en à votre médecin. Il sera en mesure de déterminer si les deux affections sont liées et d’élaborer un plan de traitement en conséquence.

 

 

Le lien intime entre la colonne vertébrale et le système digestif

 

Beaucoup de gens ne réalisent pas que la colonne vertébrale n’abrite pas seulement la moelle épinière. Elle protège également un certain nombre de nerfs délicats qui sont essentiels au bon fonctionnement de l’appareil digestif.

À LIRE :   Spondylarthrite ankylosante : les aliments interdits

 

lordose lombaire

 

Ces nerfs sont situés dans les régions thoracique et lombaire de la colonne vertébrale. Et lorsqu’ils sont comprimés ou irrités, cela peut entraîner des problèmes de digestion.

 

Un certain nombre d’affections peuvent provoquer la compression de ces nerfs. L’une d’elles est appelée subluxation vertébrale. Elle se produit lorsqu’une ou plusieurs vertèbres de la colonne vertébrale sont déplacées. Il faut toutefois noter que ce concept ne fait pas l’unanimité auprès de la communauté médicale et scientifique.

 

Une autre condition est la hernie discale. Elle se produit lorsque le centre mou et gélatineux d’un disque sort par une déchirure de la couche externe. Les hernies discales peuvent être causées par une blessure ou une dégénérescence due au vieillissement.

 

Si vous avez des problèmes digestifs, il est important de consulter un médecin afin d’exclure toute affection grave. Mais si votre médecin constate que votre colonne vertébrale est à l’origine du problème, il existe un certain nombre de traitements qui peuvent vous soulager. Il s’agit notamment :

 

  • Des ajustements chiropratiques,
  • De la kinésithérapie (physiothérapie),
  • Et de l’ostéopathie.

 

Dans certains rares cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour corriger le problème. Mais grâce à un traitement approprié, de nombreuses personnes peuvent être soulagées de leurs problèmes digestifs et retrouver une vie normale.