cranioplastie Cranioplastie

Cranioplastie : Définition et procédure

Retirer un morceau de crâne pour préserver le cerveau, c’est parfois une obligation pour les neurochirurgiens. Certains patients se retrouvent avec un crâne déformé.

 

Pour corriger cette déformation, une partie du crâne doit être remplacée par une prothèse. Cette procédure chirurgicale est appelée cranioplastie et elle est de plus en plus courante. Dans cet article, nous allons aborder la définition et la procédure de la cranioplastie !

La cranioplastie c’est quoi au juste ?

 

La cranioplastie est un type de chirurgie qui est pratiquée pour réparer les défauts du crâne. Ces défauts peuvent être dus à des anomalies congénitales, à un traumatisme ou à une maladie. L’objectif de la cranioplastie est d’améliorer la fonction et l’apparence du crâne.

 

La cranioplastie peut être réalisée à l’aide de différents types de matériaux, notamment des implants métalliques, du plastique ou des greffes osseuses. Le type de matériau utilisé dépend de la taille et de la localisation du défaut.

 

Dans certains cas, la cranioplastie peut également être utilisée pour traiter des affections telles que l’hydrocéphalie ou les hématomes. La cranioplastie est une opération complexe qui nécessite une planification et une expérience approfondies. Comme pour toute opération, elle comporte des risques. Ces risques seront discutés avec vous avant l’intervention.

 

 

Indications de la cranioplastie

 

Les indications les plus courantes de la cranioplastie sont :

 

  • Les anomalies congénitales telles que la craniosynostose
  • Traumatisme cranio-facial
  • Tumeurs du crâne
  • Infections du crâne
  • Lésions cérébrales

 

À LIRE :   Craniosténose : déformation du crâne du bébé

 

 

Procédure

 

Le chirurgien pratique une incision dans le cuir chevelu et expose le crâne. Le défaut est ensuite préparé pour la réparation. Selon la taille et l’emplacement du défaut, divers matériaux peuvent être utilisés pour le réparer.

 

Ces matériaux comprennent des implants métalliques, du plastique ou des greffes osseuses. Une fois le défaut réparé, l’incision est fermée par des points de suture ou des agrafes.

 

 

Cranioplastie : comment cela fonctionne ?

 

La première étape du processus est généralement un scanner, qui est utilisé pour créer un modèle tridimensionnel du crâne. Une fois que le chirurgien a une idée précise du problème, il travaille avec une équipe de spécialistes appelée CADskills pour concevoir un implant qui corrigera le défaut.

 

L’opération elle-même est généralement réalisée sous anesthésie générale et dure entre deux et quatre heures. Dans la plupart des cas, l’implant est fabriqué en titane et est fixé au crâne à l’aide de petites vis.

 

Le temps de récupération varie en fonction de l’ampleur de l’opération, mais la plupart des patients peuvent s’attendre à rentrer chez eux en une semaine. La cranioplastie est une procédure complexe, mais elle peut améliorer considérablement la qualité de vie des patients souffrant de déformations du crâne.

 

Après l’intervention, vous serez surveillé en salle de réveil pendant quelques heures. Il se peut que vous ayez des maux de tête et des nausées pendant quelques jours après l’opération. Votre chirurgien vous prescrira des médicaments contre la douleur pour y remédier.

 

Il vous donnera également des antibiotiques pour prévenir les infections. Il est important de garder vos incisions propres et sèches. Vous ne devez pas prendre de douche ou de bain avant que vos points de suture ne soient retirés.

 

Vous devrez consulter votre chirurgien dans la semaine qui suit votre opération. Ces rendez-vous sont importants pour vérifier vos progrès et s’assurer que tout guérit correctement.

 

La cranioplastie est une intervention chirurgicale complexe qui nécessite une planification approfondie et l’expérience. En général, la cranioplastie peut améliorer considérablement la qualité de vie des patients souffrant de déformations du crâne.

 

Chirurgie crane Cranioplastie
Source

 

 

Risques et contre-indications de la cranioplastie

 

La cranioplastie peut sauver la vie des patients souffrant de graves traumatismes crâniens. Cependant, comme toute intervention chirurgicale, la cranioplastie comporte des risques et des complications potentielles.

 

L’infection

 

L’un des risques les plus graves est l’infection. Le crâne est une zone sensible et toute incision pratiquée pendant l’opération peut constituer un point d’entrée pour les bactéries.

 

Saignement (hémorragie)

 

Les patients qui subissent une cranioplastie sont également confrontés à un risque accru de saignement et de caillots sanguins. Dans certains cas, le site chirurgical peut ne pas guérir correctement ou l’implant peut se déloger.

 

Autres risques

 

Les patients peuvent ressentir un engourdissement ou des picotements autour du site chirurgical, ainsi que des maux de tête, des étourdissements et des vertiges.

 

Il existe également un risque de complications neurologiques, telles que des crises d’épilepsie ou une paralysie. Dans certains cas, il peut être nécessaire de retirer ou de remplacer la prothèse en raison d’un des risques cités ou d’autres complications.

 

Globalement, la cranioplastie est une procédure sûre et efficace qui peut contribuer à améliorer la qualité de vie des patients souffrant de déformations du crâne.

 

À LIRE :   Hématome épidural: Guide complet (Traitement et prévention)

Dans quels cas on ne peut pas faire la cranioplastie ?

 

Dans certains cas, la cranioplastie peut également être utilisée pour corriger des défauts congénitaux ou pour traiter des tumeurs cancéreuses. Cependant, il existe certaines situations dans lesquelles la cranioplastie ne peut être pratiquée.

 

L’une des raisons est que le patient peut ne pas avoir suffisamment de tissus sains pour couvrir le défaut. Une autre raison est que le défaut peut être trop grand ou trop complexe pour être réparé par la chirurgie.

 

En outre, les patients qui ont déjà subi une radiothérapie peuvent ne pas être candidats à une cranioplastie en raison du risque de complications. En fin de compte, la décision de recourir ou non à la cranioplastie dépend de chaque patient et de sa situation spécifique.

 

 

Convalescence après une cranioplastie

 

Après avoir subi une cranioplastie, il est important que les patients suivent leur protocole de rééducation afin de se rétablir complètement.

 

Comme mentionné précédemment, les patients devront rester à l’hôpital pendant plusieurs jours après l’opération afin que leur état puisse être surveillé. Pendant cette période, ils seront soumis à un régime liquide clair et pourront progressivement passer à des aliments solides selon leur tolérance. Des médicaments contre la douleur seront fournis si nécessaire.

 

Après leur sortie de l’hôpital, les patients devront se ménager pendant plusieurs semaines. Ils devront éviter les activités intenses, les sports de contact et la conduite automobile jusqu’à ce que leur médecin les y autorise.

 

Cette intervention nécessite souvent une longue période de convalescence. Pendant cette période, les patients doivent prendre soin de protéger leur crâne délicat. Ils devront peut-être porter des casques de protection spéciaux ou éviter les activités qui pourraient les exposer à un risque de traumatisme crânien.

 

En outre, ils devront probablement prendre des médicaments pour gérer la douleur et le gonflement. La période de convalescence après une cranioplastie peut être éprouvante, mais elle est essentielle pour obtenir un rétablissement complet et réussi.

 

Une kinésithérapie peut être recommandée pour aider à améliorer l’amplitude des mouvements et à atteindre une fonction maximale. La plupart des personnes peuvent s’attendre à se rétablir complètement et à reprendre leurs activités habituelles après avoir subi une cranioplastie.

 

 

Références

 

  1. https://www.cadskills.be/fr/surgeon/concepts/cranioplastie-1
  2. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S002837702030271X

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.