Cruralgie et grossesse : Comment gérer les crises ?

Cruralgie et grossesse : Comment gérer les crises ?

Article revu et approuvé par Dr. Ibtissama Boukas, médecin spécialisée en médecine de famille

La sciatique est régulièrement pointée du doigt pour expliquer les douleurs irradiant au membre inférieur pendant la grossesse. Par contre, des douleurs dans la région de l’aine ou de la cuisse peuvent également provenir d’une cruralgie.

 

Si vous êtes enceinte et souffrez de douleurs dans la région lombaire, du bassin ou de la jambe, cet article vous aidera à déterminer si vos symptômes proviennent d’une cruralgie ou pas. En prime, des stratégies de traitement seront proposées pour soulager la douleur.

 

Note : Je vous conseille également de lire l’article sur la sciatique durant la grossesse pour mieux cerner votre problématique, et apporter les solutions adaptées.

 

Définition : La cruralgie, c’est quoi?

 

Impossible de vous parler de la cruralgie sans vous faire un cours d’anatomie de base. Nerf crural, ça vous dit quelque chose? Aussi appelé nerf fémoral, il est composé de fibres nerveuses provenant des 2e, 3e, et 4e vertèbres lombaires (L2, L3, L4). Ce nerf est sensitivo-moteur. En d’autres termes, il permet la contraction de certains muscles comme les fléchisseurs de hanche ou extenseurs du genou (aspect moteur), ainsi que de fournir la sensation à la face avant et interne de la jambe (aspect sensitif).

 

nerf crural expliquant les symptômes de cruralgie
Source

 

Le terme cruralgie peut être séparé en «crural» et «algie». Ainsi, une cruralgie réfère à une douleur dans la région du nerf crural (ou fémoral). À la douleur s’ajoutent les signes et symptômes suivants :

 

  • Engourdissement et picotements possibles au membre inférieur
  • Sensation de faiblesse et perte de force
  • Diminution des réflexes rotulien

 

La cruralgie affecte principalement les adultes de plus de 50 ans, mais elle peut également toucher les femmes enceintes. Nous découvrirons dans la prochaine section les raisons pour lesquelles la grossesse peut engendrer une cruralgie.

 

 

Pourquoi la cruralgie apparaît-elle durant la grossesse ?

 

Pendant la grossesse, les douleurs de type cruralgie peuvent s’expliquer de plusieurs façons :

 

dépression durant la grossesse

 

  • L’utérus se dilate, ce qui peut entraîner des douleurs dans les régions environnantes, incluant l’aine.
  • En fin de grossesse, si la tête du bébé appuie sur la zone pelvienne, cela peut provoquer une gêne constante ou intermittente à l’aine.
  • Des hormones appelées “relaxine” sont sécrétées durant la grossesse, provoquant un relâchement des ligaments et une diminution de stabilité. Cette instabilité peut se manifester par des douleurs à l’aine.
  • Le centre de gravité se voit modifié durant la grossesse, de même que la démarche. Une sur-sollicitation des structures entourant l’aine peut donc générer de la douleur à ce niveau.

 

Les facteurs favorisant la cruralgie

 

Les facteurs de risque de sciatique pendant la grossesse sont :

 

  • La multiparité (femme ayant déjà eu plusieurs accouchements) : dans cette condition, la baisse de la tonicité musculaire au niveau des muscles abdominaux et la laxité articulaire sont plus importantes que chez la nullipare (femme étant à sa première grossesse).
  • Les antécédents de cruralgie
  • Le jeune âge
  • L’obésité
  • Les activités sportives intenses avant la grossesse
  • L’exercice d’une profession incluant la station debout prolongée
  • La sédentarité
  • Le port de charges lourdes
  • La conduite automobile excessive.

 

Les conséquences de la cruralgie sur la grossesse

 

La cruralgie provoque parfois une douleur intense et chronique. Son intensité augmente à la marche, lors de la station debout ou assise prolongée, et est maximale en fin de journée. Cela va impacter la vie sociale de la femme enceinte et compliquer ses activités quotidiennes et actives. Le sommeil peut également être altéré lorsque la douleur atteint son maximum en fin de journée.

 

stress grossesse

 

De plus, le nouveau-né est influencé par la cruralgie. Cette affection peut avoir des conséquences sur l’accouchement, et donc sur le crâne du nouveau-né. Dans le cas où une analgésie péridurale est choisie durant le travail, la cruralgie peut être incommodante. En effet, l’inflammation de la racine nerveuse baisse localement l’efficacité des anesthésiques locaux. L’analgésie péridurale sera donc moins efficace.

 

 

Traitement de la cruralgie durant la grossesse

 

Le traitement de la cruralgie n’est pas différent si on est enceinte ou pas. Certes, certains médicaments (comme des anti-inflammatoires, décontractants musculaires ou anti-épileptiques) ne pourront être prescrits, mais il existe plusieurs stratégies visant à soulager les symptômes et améliorer sa qualité de vie.

 

Parmi les traitements proposés, on compte :

 

  • Chaleur, glace
  • Huiles essentielles et homéopathie
  • Certains médicaments contre la douleur
  • Suppléments alimentaires (comme la vitamine B12)
  • La kinésithérapie et l’ostéopathie
  • Des thérapies alternatives (acupuncture, ventouse)
  • Ceinture élastique pour supporter le dos et le ventre

 

Pour tout connaître sur le traitement de la cruralgie, consultez l’article suivant.

 

Exercices

 

Voici 2 exercices souvent prescrits en kinésithérapie pour soulager les symptômes de cruralgie. Évidemment, une évaluation aura été réalisée au préalable pour s’assurer de l’efficacité des exercices. Ne forcez jamais dans la douleur, et cessez dès que vous ressentez tout symptôme inhabituel.

 

“Flossing” du nerf crural 

 

Note: Si la douleur cause des engourdissements, picotements ou décharges électriques, réduisez l’amplitude de mouvement. Je vous encourage également à consulter si c’est le cas.

 

1. Placez-vous debout en vous assurant d’avoir un appui pour maintenir votre équilibre.

2. Dans un même mouvement, ramenez le talon de la jambe affectée vers votre fesse pendant que vous penchez la tête vers l’avant. Maintenez la position finale pendant 3 secondes.

3. En redescendant la jambe, ramenez également la tête vers l’arrière (ou en position neutre).

4. Répétez une vingtaine de fois en prenant des pauses au besoin.

 

 

Étirement dynamique du psoas

 

homme effectuant un exercice d'étirement dynamique du psoas pour le traitement de sa cruralgie

 

1. Placez-vous en position de chevalier. La jambe affectée doit être placée en arrière.

2. Avancer votre bassin en avant tout en gardant le dos droit jusqu’à sentir une tension sur le haut (ou sur le devant) de la cuisse.

3. Maintenir 3 secondes et revenez en position initiale.

4. Répétez une vingtaine de fois en prenant des pauses au besoin.