douleur à la crête iliaque

Cruralgie : mouvement à éviter (conseils)

La cruralgie est moins connue que sa cousine la sciatique. Néanmoins, elle engendre également des douleurs très intenses et évolue parfois en paralysie. Comme la sciatique, certains mouvements peuvent aggraver les symptômes et freinent le temps de guérison de la cruralgie. Vous voulez connaître les mouvements à éviter en présence de cruralgie, on en parle dans cet article.       

Anatomie de la colonne lombaire et du nerf crural

La colonne lombaire fait partie des rachis mobiles de la colonne vertébrale. Elle se situe la région basse de la colonne vertébrale et se compose de 5 vertèbres (L1 à L5)

Entre deux vertèbres consécutives se trouve un disque intervertébral. Ce dernier ressemble à un coussinet. Il joue le rôle d’amortisseur de la colonne vertébrale. Il assure également la mobilité, la flexibilité et l’articulation de la colonne lombaire, mais également des autres rachis mobiles.   

anatomie des disques intervertébraux et de la colonne vertébrale

À part les disques intervertébraux, il y a également des racines nerveuses qui sortent entre chaque vertèbre. Ces racines nerveuses donnent naissance à de nombreux nerfs à l’instar du nerf crural.   

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Le nerf crural également appelé nerf fémoral est issu de deux racines nerveuses. L’une se localise entre la 3e et la 4e vertèbre lombaire (racine L3 et L2). L’autre se situe entre la 4e et la 5e vertèbre lombaire (la racine L4). Le nerf fémoral provient ainsi des vertèbres L2, L3 et L4 et s’étend depuis le bas du dos jusqu’au pied.        

La cruralgie : c’est quoi ?

La cruralgie ou névralgie crurale correspond à une compression ou une irritation d’une des racines origine du nerf crural, due à de nombreuses causes.

Le nerf crural (nerf fémoral) est à la fois un nerf moteur et un nerf sensitif. Il permet la contraction des muscles inférieurs spécialement ceux de la cuisse. Il transmet aussi le message sensitif (douleur, fourmillement, pression, contact…) au système nerveux central.

La cruralgie peut entraîner des douleurs qui s’irradient au long des trajets de ce nerf.

À LIRE :   Cruralgie de A à Z: Comment se soulager naturellement ?

Qu’est-ce qui provoque une cruralgie ? 

Les causes de la compression ou l’irritation d’une racine nerveuse, voire un nerf crural sont variées et se diffèrent d’un individu à un autre.

Parmi les plus courantes, on peut citer :

  • une hernie discale ; 
  • une arthrose vertébrale ;
  • une altération d’un disque vertébral ;
  • un tassement vertébral ;
  • une sténose du canal lombaire ;
  • un hématome du muscle psoas ;
  • une scoliose ;
  • une spondylose ;
  • abcès ;
  • une infection au niveau de la colonne vertébrale.

Dans un cas très rare, une tumeur bénigne ou cancéreuse peut être également l’origine d’une cruralgie.   

Quels sont les symptômes de la cruralgie ?

La névralgie crurale est caractérisée par une douleur qui est souvent très violente. La localisation de cette douleur dépend de la racine nerveuse touchée par la cruralgie.    

Lorsqu’elle atteint les racines nerveuses L2 et L3, la douleur s’irradie au niveau de la hanche, du devant de la cuisse et à l’intérieur du genou.

douleur d'arthrose de la hanche

Si elle touche la racine nerveuse L4, la douleur se ressent au niveau de la fesse, de la partie externe de la cuisse vers le dessus du genou et du pied.        

Sachez toutefois que le symptôme de la cruralgie ne se limite pas seulement à la douleur. Cette dernière s’accompagne parfois de :

  • dysesthésies (une sensation douloureuse intense) ;
  • paresthésies (une sensation de brûlure, des décharges électriques, des fourmillements, des picotements) ;
  • hypoesthésies (perte de la sensibilité, voire une perte de la force musculaire).

Dans le cas le plus grave (urgence), la cruralgie peut évoluer et devient paralysante. Elle entraîne un trouble urinaire ou anal.

Mouvement à éviter en cas de cruralgie

En présence d’une cruralgie, certains mouvements doivent être évités. Ces mouvements sont surtout ceux qui stimulent la cruralgie, aggravent les symptômes, ralentissent le temps de guérison ou favorisent la récidivité de l’affection.

Il faut noter que chaque personne réagira différemment, et que les symptômes vont varier en fonction de plusieurs facteurs.

De manière générale, quand une personne touchée par la cruralgie se place en position assise, la douleur devient plus intense. C’est pour cela qu’il faut adapter une posture adéquate au quotidien. Une bonne posture ne se résume pas sur le fait de rester sur une même position, il faut également éviter de garder la même position ou l’inactivité de manière prolongée (debout, assise, allongé). Cela est très important, notamment en cas de cruralgie due à une hernie discale.     

À LIRE :   Cruralgie : quelles complications et comment prévenir ?

La position pour dormir influence la cruralgie. Si la cruralgie est provoquée par de l’arthrose lombaire, la position sur le dos où sur le ventre en tenant les jambes droites ou tendues sont souvent douloureuses. Dans ce cas précis, il est préférable d’adopter une position foetus visant à ouvrir le canal lombaire et réduire la pression nerveuse sur le nerf crural.

Par ailleurs, il est conseillé d’éviter de faire des mouvements qui stimulent une forte pression sur les disques intervertébraux, les nerfs et les muscles de la région lombaire. Ces derniers concernent donc le port de charge lourde et les mouvements de torsion excessive.

Les activités physiques intenses sont à éloigner si la cruralgie est encore en phase de guérison. On peut citer : la course à pied, la musculation avec port de charge… En même temps, elles favorisent la compression des racines nerveuses lombaires ce qui aggrave les symptômes et freinent la guérison.   

Évidemment, ces activités pourront être généralement reprises une fois la phase inflammatoire contrôlée. Un professionnel de santé comme un kinésithérapeute (physiothérapeute) peut vous aider à reprendre une activité sportive de manière sûre et efficace.

Quelle position à adopter pour avoir un meilleur soulagement de la cruralgie ?

La position efficace pour soulager la douleur liée à la cruralgie n’est pas la même pour chaque personne atteinte. Elle dépend de la cause de l’apparition de la maladie. C’est pourquoi il est toujours important de consulter un professionnel de santé. Ce dernier peut vous recommander en même temps des exercices pouvant soulager votre cruralgie.

En général, la technique la plus facile pour déterminer la position idéale à votre cas est d’écouter votre corps. Il vous signalera lorsqu’une position intensifie ou réduit le degré de la douleur.   

La première préoccupation de toute personne souffrante de la cruralgie est de choisir une position pour mieux dormir. En effet, même en dormant des douleurs se manifestent si le patient adopte une mauvaise position.   

sommeil en position ventrale avec oreillers

Voici alors quelques exemples de position que vous pouvez adopter : la position couchée sur le dos, mais avec le genou et la jambe atteints surélevés par un oreiller. Vous pouvez également allonger sur le ventre avec la jambe atteinte fléchie et relevée sur le côté par un oreiller en dessous.

À LIRE :   Cruralgie et tumeur : quel lien ?

La position couchée sur le côté (position du coureur) semble également une bonne idée, elle consiste à coucher sur le côté non atteint par la cruralgie : les genoux doivent être à la hauteur de poitrine puis lever le genou malade en flexion (en mettant un coussin ou un oreiller entre les deux genoux).   

Conclusion

La cruralgie est une maladie assez importante, même si elle est souvent mal connue. Les mouvements à éviter en présence de la névralgie crurale dépendent de plusieurs facteurs, notamment de la cause de la maladie. Toutefois, il y a certains mouvements qu’il faut toujours éviter, quelle que soit l’origine de la cruralgie à l’instar des activités intenses, les mouvements brusques… Pour ce qui est des positions à adopter pour soulager la douleur, il convient de consulter un professionnel et demander son avis.

Références

https://www.informationhospitaliere.com/cruralgie-duree-et-meilleure-position-a-adopter-pour-dormir

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...