Cupping thérapie : Le pouvoir des ventouses

Cupping thérapie : Le pouvoir des ventouses

 

N’avez-vous jamais vus lors des jeux olympiques des traces rondes de couleur mauve lilas sur les corps des athlètes ? Certains sportifs en font même la promotion, et ne jurent que par l’efficacité irréfutable des ventouses.

 

michael phelps ventouses
Michael Phelps, nageur olympique

 

Adulée par les sportifs, la cupping thérapie revient de plus en plus à la mode. Effet de mode ? ou traitement avéré ? A travers cet article, nous allons vérifier et voir ensemble si les éloges qu’on lui attribue sont sans embuches et méritées.

 

Définition

Indications

Contre-indications

Bienfaits

Preuves scientifiques ?

Avis personnel

Conclusion

 

Bonne lecture !

 

 

Définition

 

La thérapie par ventouse, communément appelé cupping thérapie est une méthode de traitement. Elle consiste à placer des ventouses sur des points spécifiques de la peau et à créer une aspiration via une pression négative mise dans la cloche .

 

Il existe deux types de méthodes principales pour l’emploi des ventouses au sein de la cupping thérapie ; la ventouse humide, invasive et la ventouse sèche, qui est quant à elle non invasive.

 

Pour la ventouse humide, la surface de la peau est entaillé si bien que le sang est aspiré dans la ventouse. Tandis que la ventouse sèche s’applique en contact direct sur la peau et sans lacération de l’épiderme.

 

ventouse humide appelée hijama
Source

 

Un peu d’histoire

 

Avant de poursuivre notre enquête, penchons-nous sur ces origines. Savez-vous depuis quand la pratique des ventouses existe  ? Elle remonte à des contrées lointaines, l’antiquité ! Nos ancêtres l’employaient donc depuis des siècles et des siècles.

 

À l’époque , le but thérapeutique de cette pratique était de procéder à l’extraction du mal, le sortir du corps, donner un coup de fouet à la circulation sanguine et ainsi réinstaurer l’équilibre et l’énergie dans l’ensemble du corps.

 

Les ventouses sont donc des outils ancestraux. Elles font partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise depuis une éternité.

 

Jadis, les ventouses étaient constituées à base de matière premières telles que les cornes d’animaux, bambou, métal, terre cuites, etc. Avec l’évolution, les matériaux pour la fabrications des ventouses ont changé, favorisant le verre et le plastique.

 

Classiquement, en forme de voûte ou cloche, elles sont actuellement employées pour traiter de nombreuses affections que nous allons découvrir plus tard.

 

On en trouve de toute les tailles, et leur emploi varie en fonction de la zone et peuvent être appliqué sur des petites zones (comme le canal carpien au niveau du poignet) ou des zones plus étendues de notre corps (comme le dos).

 

 

Indications

 

La cupping thérapie possède un large champ d’application. La pose des ventouses la plus courante se réalise sur le rachis dorso-lombaire.

 

cupping pour le syndrome du piriforme

 

Les indications les plus communes sont les suivantes : les douleurs musculaires comme les lombalgies, cervicalgies, brachialgies.

 

Pour le réveil et la stimulation des muscles à la suite d’une paralysie faciale, certaines maladies pulmonaires, les troubles de la digestion. Mais aussi, les tendinites, les entorses et même, les troubles du sommeil, le stress, les maux de tête.

 

Indication aussi pour les pathologies dites systémiques, comme la polyarthrite rhumatoïde

 

Bien entendu, ceci est un listing non exhaustif étant donné l’étendu du panel existant. Est-ce donc cette particularité qui détermine les éloges en faveur de la cupping thérapie?

 

 

Contre-indications

 

Il existe des contre-indications absolues, qui doivent être respecter sous peine de mettre le patient en danger. Et d’autre part, les contre-indications relatives, qui sont à discuter, évaluer au cas par cas.

 

Souvenez-vous, l’application des ventouses provoque une aspiration de la peau par effet de succion ; les vaisseaux sanguins et les tissus mous environnants sont aussi aspirés par celles-ci, d’où la marque violette laissée sur la peau .

 

De ce fait, il est en général interdit de poser les ventouses si vous souffrez de troubles grave de la circulation ainsi que d’altération de la coagulation.

 

Proscription sur la population des jeunes enfants, et les personnes âgées.

 

Les personnes portant un stimulateur cardiaque, souffrant d’insuffisance rénale , hépatique, cancers sont exemptés de la cupping thérapie car il n’y a aucune preuve robuste de leur innocence totale sur ces pathologies.

 

Défense d’appliquer directement sur les artères, veines (notamment et surtout sur les varices) et nerfs, les lésions au niveau de peau, et au niveau des ganglions lymphatiques.

 

Les contre-indications à la cupping thérapie ne sont pas négligeables, assurez-vous d’avoir l’aval d’un thérapeute afin d’éviter d’aggraver votre situation.

 

 

Bienfaits

 

La cupping thérapie permet d’améliorer la circulation sanguine, stimuler le système lymphatique, favoriser la détente et la récupération musculaire.

 

ventouses cupping pour le dos

 

Par l’effet de succion, il y a des influx qui cheminent et intègrent le cerveau via les voies afférentes et en réponse, une diminution de la sensibilité du système nerveux est donnée.

 

Souvenez-vous, les ventouses sont généralement appliquées sur les points spécifiques d’acupuncture correspondants à nos organes.

 

De ce fait, en plus de leur effet local, elles pourraient consentir au rétablissement de l’équilibre de l’énergie du corps en atteignant indirectement les organes.

 

Maintenant, que disent les études sur le sujet  ?

 

 

Preuves scientifiques de la cupping thérapie ?

 

Bien que l’intérêt pour les ventouses s’est ravivé, les études scientifiques démontrant l’efficacité de cette pratique ne sont pas vraiment nombreuses. Il manque clairement d’essais cliniques convaincants et de qualité avec des protocoles d’application standardisée.

 

Ceci dit, cela ne retire en rien le fait que la cupping thérapie soit un traitement alternatif prometteur. D’ailleurs, une étude de haut niveau à démontré qu’il y avait une diminution significative de la douleur. Cependant, elle comporte des biais. Effet placebo ? Effet réel ? Les futures études ne pourront que nous donner davantage d’informations.

 

 

Avis personnel

 

À mon sens, la cupping thérapie peut avoir sa place dans un plan de traitement, mais en revanche en tant qu’adjuvant (c’est-à-dire en tant que complément). Elle doit donc être combinée pour augmenter – voire maximiser – les effets d’un traitement de base.

 

Ce complément doit être sous contrôle d’un thérapeute étant donné les nombreuses contre-indications qui en découlent. Bien entendu, un thérapeute ayant une bonne connaissance anatomique est préférable en vue de maximiser les effets recherchés et surtout éviter les complications liées au mauvais emploi des ventouses.

 

D’autant plus, souvenez- vous la pose ne se fait pas au hasard il y a des zones bien précises.

 

 

Conclusion

 

Bien qu’il n’existe pas de preuves scientifiques assez concluantes mettant en avant la cupping thérapie, celle-ci est à la mode et séduit actuellement de plus en plus de personnes.

 

Cette thérapie naturelle (tout comme l’acupuncture pour soulager les douleurs) fait aujourd’hui partie des alternatives disponible pour les personnes souffrantes.

 

N’oubliez tout de même pas qu’il n’existe aucune pratique sans risque. Comme nous avons pu le voir plus haut dans l’article, la cupping thérapie comporte des contre-indications. Il est donc important d’avoir l’aval d’un professionnel de santé et de surcroit compétent dans le domaine.

 

La cupping thérapie fait partie des traitement alternatifs prometteur et traversera sans doute encore des siècles et des siècles.

 

Bonne guérison !

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils