Cyphose cervicale : C’est quoi (et que faire) ?

Cyphose cervicale : C’est quoi (et que faire) ?

La cyphose cervicale est présente chez l’enfant et l’adulte, et peut provenir de plusieurs causes. Un diagnostic précoce et un traitement approprié sera essentiel pour prévenir l’apparition de troubles potentiellement graves.

 

Qu’est-ce que la cyphose cervicale, et quels en sont les symptômes ? Comment la traiter ? Cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette condition touchant la colonne vertébrale.

 

Définition

Causes

Symptômes

Traitement

 

Bonne lecture !

 

Définition

 

Normalement, le terme cyphose désigne une courbure physiologique en forme de “C” de la colonne vertébrale. Elle est présente au niveau du rachis dorsal, et constitue l’opposé de la lordose (qui elle est en forme de “C inversé”).

 

courbures du rachis

 

Au niveau du rachis cervical, la courbure est supposée former une lordose. Si elle perd sa forme lordotique et commence à se courber vers l’avant, il s’agit d’un état anormal appelé “cyphose cervicale”. Cette courbure anormale vers l’avant peut entraîner des problèmes au niveau de la colonne vertébrale, en plus d’une apparence inhabituelle.

 

La perte de la lordose cervicale normale peut être localisée, c’est-à-dire ne concerner qu’un ou quelques segments des vertèbres, ou bien la majorité des segments de la colonne cervicale.

 

cyphose cervicale
Source

 

Causes

 

Il existe plusieurs causes de cyphose cervicale. Cette affection peut se développer chez les enfants et les adultes.

 

Laminectomie

 

Il s’agit de la cause la plus fréquente de cyphose cervicale. Cette cause iatrogénique (résultant d’une procédure médicale) survient davantage chez les enfants en comparaison avec les adultes.

 

Une laminectomie est un type d’intervention chirurgicale où l’on retire une (ou des) lame vertébrale pour soulager la pression sur la moelle épinière et les nerfs rachidiens. Pour tout savoir sur cette opération, consultez l’article suivant.

 

Dans la colonne cervicale, l’ablation complète des lames vertébrales peut entraîner des problèmes de stabilité des facettes articulaires. Ceci peut faire basculer le cou vers l’avant et entraîner par le fait même une cyphose cervicale.

 

Une autre chirurgie pouvant mener à cette condition est l’arthrodèse. Il s’agit d’une opération où l’on fusionne des vertèbres pour augmenter la stabilité et notamment corriger les problèmes discaux. Par contre, si elle n’est pas effectuée proprement (ou si elle guérit mal), l’arthrodèse peut provoquer un tassement cervical qui modifiera progressivement la courbure, et entraînera une cyphose cervicale.

 

Discopathie dégénérative

 

La discopathie dégénérative est une cause fréquente de cyphose cervicale. À mesure que les disques s’affaissent et s’amincissent, la tête s’incline vers l’avant et le cou commence à se courber vers l’avant. Ce processus, à la longue, peut mener à un changement de courbure de la région cervicale, depuis la lordose physiologique normale jusqu’à la cyphose cervicale pathologique.

 

Congénitale

 

La deuxième cause de cyphose cervicale est congénitale. Ceci réfère à un défaut de naissance affectant le développement de la colonne vertébrale. Un bébé peut naître avec une affection du rachis entraînant une inversion de courbure au niveau du cou.

 

Malheureusement, cette malformation à la naissance ne vient pas seule, et est souvent accompagnées d’autres malformations dans d’autres parties du corps. On pense notamment aux reins et au système urinaire.

 

Trauma

 

La troisième cause de cyphose cervicale est traumatique, c’est-à-dire qu’elle résulte d’une blessure de la colonne cervicale.

 

Il peut s’agir d’une fracture par tassement de la vertèbre, ou encore d’une lésion des ligaments à l’arrière de la colonne cervicale après un accident (comme une entorse cervicale ou whiplash).

 

Après une fracture au niveau cervical, par exemple, il se peut que le corps vertébrale perdent leur forme circulaire pour une forme triangulaire. Ceci peut provoquer une modification de la courbure normale du cou, et entraîner une cyphose cervicale.

 

Autres

 

Parmi les autres causes moins fréquentes de cyphose cervicale, on compte :

 

Symptômes

 

La cyphose cervicale peut provoquer des symptômes à des degrés de gravité variables. Ils peuvent aller de la simple modification esthétique aux douleurs chroniques, en passant par des troubles neurologiques plus ou moins sévères (comme la paralysie).

 

Les symptômes dépendront essentiellement de la localisation exacte de la cyphose cervicale, ainsi que de l’irritation nerveuse et/ou de la moelle épinière. On peut observer :

 

arthrose cervicale

 

  • Douleur cervicale et à la nuque
  • Limitation des amplitudes cervicales, et raideur au cou
  • Engourdissements et picotements au niveau des membres supérieurs (atteinte nerveuse)
  • Faiblesse musculaire allant parfois jusqu’à la paralysie (atteinte de la moelle épinière)
  • Troubles sphinctérien et incontinence (urgence médicale rare)

 

Traitement

 

Le traitement de la cyphose cervicale dépendra de sa cause, des symptômes du patient, et de l’atteinte des structures essentielles au fonctionnement du corps (comme la moelle épinière)

 

Dans les cas bénins, le médecin débutera par des médicaments, un programme d’exercices visant à stabiliser la région cervicale et augmenter la mobilité, ainsi qu’un collet cervical au besoin.

 

Chirurgie

 

Si la déformation est fixe (c’est-à-dire qu’elle ne s’aggrave pas dans le temps) et que les nerfs ne sont pas touchés, la chirurgie ne sera alors pas recommandée d’office. En effet, il s’agit d’une procédure assez invasive et une opération sérieuse. Par contre, l’opération sera indiquée (et parfois même d’urgence) lorsque la condition est associée à des troubles neurologiques.

 

De nos jours, la chirurgie pour traiter la cyphose cervicale consiste généralement en une fusion vertébrale associée à une tige métallique visant à maintenir un alignement et un redressement adéquat du cou. Une ostéotomie fait parfois partie de la procédure chirurgicale dans certains cas (par exemple, en présence de spondylarthrite ankylosante).

 

chirurgie pour cyphose dorsale pathologique

 

Comme il s’agit d’une opération complexe, l’équipe médicale devra peser le pour et le contre, en se basant sur des facteurs tels que :

 

  • la progression de la déformation
  • la gravité de la déformation
  • l’importance de la douleur et autres symptômes

 

Lorsqu’elle est indiquée, une intervention chirurgicale précoce donne généralement de meilleurs résultats, et peut également empêcher la progression de la cyphose cervicale.  Lorsque l’opération n’est pas indiquée, le patient bénéfice tout de même d’un suivi étroit pour monitorer l’évolution, et prévenir des problèmes graves.

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils