Cyphose thoracique et respiration : Quel lien ?

Cyphose thoracique et respiration : Quel lien ?

La cyphose thoracique est une déformation de la colonne vertébrale caractérisée par une courbure excessive de la colonne thoracique, entraînant un arrondissement du dos. Elle peut être congénitale ou acquise, et peut entraîner d’importants problèmes respiratoires.

 

Dans cet article, nous discuterons du lien entre la cyphose thoracique et la respiration, et nous examinerons comment cette déformation peut avoir un impact sur la fonction respiratoire. Nous examinerons également les options de traitement disponibles pour les personnes touchées par la cyphose thoracique.

Anatomie de la colonne thoracique

 

La colonne thoracique est située au milieu de votre dos. Elle s’étend du haut de votre cage thoracique jusqu’à un peu plus bas que vos omoplates.

 

rachis dorsal
Source

 

Les os de la colonne thoracique sont plus grands et plus solides que ceux de la colonne cervicale (cou) et de la colonne lombaire (bas du dos). La colonne thoracique présente également plus de courbes que les autres régions de la colonne vertébrale.

 

Ces courbes confèrent à la colonne thoracique une plus grande force et une plus grande stabilité.

 

La colonne thoracique se compose de douze vertèbres. Les vertèbres sont numérotées de T1 à T12, T1 étant la plus proche de votre tête et T12 étant la plus proche de votre taille.

 

Chaque vertèbre est reliée à celles qui se trouvent au-dessus et au-dessous d’elle par des facettes articulaires. Ces articulations permettent aux vertèbres de se déplacer les unes sur les autres, ce qui vous permet de plier et de tordre votre torse.

 

La colonne thoracique est également soutenue par un certain nombre de muscles, de ligaments et de tendons.

 

Les muscles s’attachent aux vertèbres et vous aident à déplacer votre torse. Les ligaments relient les os de la colonne vertébrale entre eux, tandis que les tendons relient les muscles aux os. Ensemble, ces structures travaillent pour soutenir et stabiliser votre colonne thoracique.

 

 

Définition de la cyphose

 

La cyphose est souvent considérée comme une anomalie de la colonne vertébrale qui peut se traduire par un dos voûté. Le terme le plus exact serait hypercyphose, car une cyphose est une réalité anatomique.

 

Un des facteurs provoquant une cyphose exagérée est l’ostéoporose, une affection qui affaiblit les os et les rend plus vulnérables aux fractures. Dans les cas graves, la cyphose peut provoquer des douleurs et des difficultés à se mouvoir.

 

Pour tout savoir sur la cyphose (incluant la prise en charge d’une cyphose exagérée), consultez l’article suivant.

 

 

Quelle différence avec la lordose ?

 

Votre dos, zone de tensions et de douleurs diverses, vous gâche parfois la vie. Nous entendons parler de cyphose et de lordose, en supposant qu’il s’agit de déformations de la colonne vertébrale. Il est important de connaître et comprendre la différence entre ces deux termes en relation avec votre dos.

 

Tel que mentionné, la cyphose (hypercyphose pour être plus exact) est une courbure convexe excessive de la colonne vertébrale dans la région thoracique, tandis que la lordose (hyperlordose) est une courbure concave excessive de la colonne vertébrale dans la région lombaire. Toutes deux peuvent être congénitales (présentes dès la naissance) ou acquises plus tard dans la vie.

 

anatomie de la colonne vertébrale
Source

 

La cyphose excessive est plus fréquente que l’hyperlordose, mais toutes deux peuvent entraîner des douleurs et une réduction de la mobilité. Il faut noter que ces conditions sont parfois asymptomatiques, et ne doivent pas être associées d’emblée avec le mal de dos.

 

À LIRE :   Cyphose, lordose : Quelle est la différence ? (explication)

 

En outre, la cyphose peut entraîner des difficultés respiratoires dues à la compression des poumons. La lordose, elle, peut notamment entraîner une irritation des nerfs et des douleurs irradiant au membre inférieur.

 

Si vous pensez être atteint de l’une ou l’autre de ces pathologies, il est important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic et des options de traitement.

 

 

Difficultés respiratoires reliés à la cyphose

 

Cette affection est le plus souvent causée par une mauvaise posture, l’ostéoporose ou une scoliose. Dans les cas graves, la cyphose peut entraîner une compression des poumons par les côtes, ce qui rend la respiration difficile.

 

difficulté respiratoire

 

La cyphose peut également entraîner des douleurs dorsales, de la fatigue et des difficultés à marcher. Dans les cas extrêmes, la cyphose peut finir par entraîner une paralysie (lorsque la moelle épinière est touchée).

 

À LIRE :   Myélopathie : Définition, diagnostic, symptômes

 

En outre, la cyphose est également associée à une scoliose dans certains cas, ce qui complique encore plus la fonction respiratoire. La cyphose peut donc entraîner des difficultés respiratoires importantes, en particulier chez les personnes qui souffrent également d’une scoliose.

 

Bien qu’il existe des traitements permettant d’atténuer certains des symptômes, la cyphose exagérée peut être une affection à vie qui a un impact considérable sur la qualité de vie.

 

 

Que faire ?

 

Il est important de consulter un médecin si vous pensez souffrir de cyphose, car il existe des traitements qui peuvent soulager les symptômes et retarder la progression de l’affection.

 

consultation médicale chez le médecin
Source

 

Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour corriger la courbure excessive de la colonne vertébrale.

 

Si vous souffrez d’ostéoporose ou d’une autre affection qui rend vos os fragiles, il est important de suivre un traitement pour prévenir les fractures et protéger votre colonne vertébrale.

 

Il est également important de maintenir une bonne posture et de faire des exercices pour renforcer les muscles du dos et du cou. Enfin, il est parfois utile de porter un dispositif de maintien lorsque vous êtes debout ou assis pendant longtemps, bien que l’utilisation de correcteurs de posture devrait idéalement se faire temporairement, et en présence de douleur aigue.

 

Pour connaître l’avis d’un kiné sur les correcteurs de posture, consultez l’article suivant.

 

Exercices respiratoires

 

La cyphose thoracique peut donc entraîner des difficultés respiratoires sévères, en particulier chez les personnes qui souffrent déjà d’une scoliose.

 

Nous connaissons tous la sensation d’essoufflement, que ce soit après avoir monté les escaliers en courant ou après une crise d’angoisse. Et même si la plupart d’entre nous n’y réfléchissent pas, la façon dont nous respirons peut avoir un impact considérable sur notre santé. C’est pourquoi il est important d’apprendre à respirer correctement.

 

Il existe un certain nombre d’exercices respiratoires différents qui peuvent vous aider à améliorer votre santé respiratoire de façon à améliorer votre cas de cyphose thoracique.

 

exercices respiratoires pour traiter la cyphose dorsale

 

La respiration diaphragmatique, également appelée respiration abdominale, est un excellent moyen de soulager l’essoufflement et d’améliorer la fonction pulmonaire. Pour pratiquer la respiration diaphragmatique, il suffit de placer une main sur votre ventre et d’inspirer profondément par le nez, en laissant votre ventre se gonfler. Puis expirez lentement par la bouche.

 

Respiration profonde et sophrologie

 

La respiration profonde est un autre exercice de respiration efficace qui peut aider à soulager le stress et les tensions. Pour respirer profondément, inspirez lentement et profondément par le nez, en remplissant vos poumons de bas en haut.

 

respiration
Source

 

Puis expirez lentement par la bouche. Vous devriez sentir les muscles de votre estomac se contracter à l’inspiration et se détendre à l’expiration.

 

La sophrologie est un type d’exercice respiratoire qui combine la respiration profonde avec des techniques de relaxation. Pour faire de la sophrologie, trouvez une position confortable et fermez les yeux.

 

Inspirez lentement et profondément par le nez, en laissant votre ventre se gonfler. Puis expirez lentement par la bouche en imaginant que vous vous détendez complètement. Continuez à respirer de manière profonde et régulière pendant quelques minutes.

 

Guide postural et anti-mal de dos au bureau (et télétravail) : Cours vidéo

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3.5 / 5. Nombre de votes 4

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?