Déchirure intercostale : définition et prise en charge

Déchirure intercostale : définition et prise en charge

Les douleurs intercostales sont particulièrement incommodantes au quotidien. Elles se situent généralement au niveau du thorax et sont provoquées par une inflammation du nerf intercostal. Elles peuvent avoir de multiples causes, dont la déchirure musculaire intercostale. C’est le sujet de cet article.

Définition et anatomie

 

Qu’est-ce que la déchirure intercostale ?

 

Il existe de nombreux types de lésions musculaires, à l’instar de la contracture, la déchirure, la rupture, l’élongation ou encore la désinsertion. Ces lésions se distinguent par leur profondeur.

 

On parle de déchirure intercostale lorsque les fibres des muscles intercostaux se rompent.

 

Comme toutes les douleurs intercostales, la douleur liée à une déchirure intercostale se concentre sur la côte. Elle s’associe parfois à des malaises pulmonaires ou cardiaques et son intensité augmente en cas de toux, d’éternuements, de mouvements de la colonne vertébrale ou de mauvaises postures. La respiration devient également pénible.

 

Rappel anatomique sur les côtes et les muscles intercostaux

 

Les côtes sont les structures de base de la cavité thoracique. Ils sont au nombre de 24, mais se répartissent en 12 paires. Ce sont des os longs et en forme d’arc qui s’articulent, à l’avant, au sternum et à l’arrière, à la colonne vertébrale. À l’intérieur de la cage thoracique se trouvent les poumons, le cœur, l’œsophage et la trachée. Elle renferme aussi un important réseau nerveux et vasculaire (sanguin et lymphatique).

 

Comme son nom l’indique, les muscles intercostaux, eux, sont un groupe de muscles qui se situe entre les côtes. Ils naissent au niveau du sternum et s’allongent vers la colonne vertébrale.

À LIRE :   Douleur intercostale : Comment dormir ? (Conseils)

 

anatomie des muscles intercostaux
Source

 

Les muscles intercostaux jouent un rôle important dans la respiration. En association avec le diaphragme, ils contrôlent le volume de la cage thoracique lors de l’inspiration et de l’expiration.

 

La déchirure musculaire intercostale peut avoir plusieurs origines.

 

Dans la plupart des cas, elle apparaît à la suite de problèmes mécaniques tels un important traumatisme, un entraînement sportif trop intense ou un faux mouvement. Cela s’observe le plus souvent chez les sportifs et les personnes âgées.

 

hockey
Source

 

En effet, chez les sportifs, les coups directs reçus dans certains sports de collision peuvent provoquer la déchirure intercostale. Cela concerne le rugby, le football, le hockey sur glace, la boxe ou le crosse. Pour cause, les muscles intercostaux sont plus fins et plus vulnérables face aux chocs brutaux.

 

Concernant les personnes âgées, les réflexes et la souplesse des muscles et des articulations diminuent avec l’âge. C’est pourquoi ils sont plus susceptibles de subir une déchirure intercostale en faisant du jardinage ou du bricolage.

 

Dans d’autres cas, l’affection provient des chocs induits par les éternuements violents et des efforts de toux. Les risques sont ainsi élevés en présence de pathologies pulmonaires responsables de quintes de toux intenses. Ces dernières favorisent la survenue d’une déchirure musculaire intercostale brutale.

 

 

Comment soigner une déchirure intercostale ?

 

La déchirure intercostale doit être prise en charge rapidement. En effet, elle guérit plus facilement lorsqu’on la traite dès l’apparition des premiers symptômes.

 

Sur l’instant, le traitement repose sur l’arrêt immédiat de toute activité sportive et sur le repos. Cela permet d’éviter les mouvements qui peuvent déclencher à nouveau la douleur.

 

Le protocole RICE est également indispensable pour traiter une déchirure intercostale. Il se base sur quatre principes qui sont la pose de glace sur le muscle touché, la compression, l’élévation et l’immobilisation.

À LIRE :   Douleur intercostale : Est-ce un cancer ? (explication)

 

Il faut surtout éviter de masser ou d’appliquer de la chaleur sur la déchirure et la zone douloureuse. Ces actions risquent d’aggraver la lésion et de faire saigner les fibres musculaires.

 

Pour soulager la sensation douloureuse, le médecin peut prescrire des antalgiques et des anti-inflammatoires. Ces médicaments peuvent également faciliter la guérison.

 

Dans certains cas, la kinésithérapie (physiothérapie) et l’ostéopathie peuvent aussi être utiles pour soigner la déchirure intercostale. Ces thérapies utilisent des techniques qui vont agir au niveau des articulations dorsales pour favoriser une guérison rapide.

 

Et bien rarement, l’acupuncture et l’acupression sont prescrites. Ces thérapies alternatives ont pour objectif de réduire la rigidité musculaire et diminuer la douleur. Elles ne sont cependant pas supportées par des évidences scientifiques solides, bien que plusieurs patients y voient des bénéfices notables.

 

Pendant le traitement de la déchirure intercostale, il faut arrêter le tabac. Celui-ci peut accentuer les quintes de toux, lesquelles sont préjudiciables à la rémission complète de la déchirure.

 

 

Combien de temps dure une déchirure intercostale ?

 

Le temps de guérison de la déchirure intercostale dépend grandement du repos et des techniques de traitement utilisés.

 

Selon la lésion musculaire, la mise au repos des muscles peut aller de 3 à 6 semaines.

 

sablier indiquant le temps qui passe depuis qu'on a mal au dos
Source

 

Pour raccourcir la durée des douleurs intercostales, le kinésithérapeute peut réaliser un strapping pour mettre au repos le muscle intercostal rompu. En plus de soulager la douleur, cette technique aidera à améliorer la cicatrisation.

 

Bien que tout le monde peut réaliser un strapping, il est toutefois préconisé de se faire poser le premier bandage par un kinésithérapeute (physiothérapeute) ou un médecin du sport. Il faut savoir que pour chaque articulation et chaque pathologie la pose est différente. Un strapping mal réalisé risque d’être contre-productif.

À LIRE :   Douleur intercostale après la pose d’un stent : explications (est-ce grave ?)

 

strapping aux côtes
Source

 

 

Déchirure intercostale et arrêt de travail

 

Une déchirure musculaire intercostale peut justifier un arrêt de travail. Le traitement de cette lésion musculaire repose essentiellement sur le repos. Ce dernier peut aller de 1 mois jusqu’à 1 mois et demi, en fonction de la vitesse de cicatrisation du muscle lésé.

 

Une échographie permet de valider le diagnostic d’une déchirure intercostale. Ensuite, vous devez justifier cette information en soumettant le feuillet numéro 3 du certificat médical établi par votre médecin traitant. Le feuillet doit mentionner les dates et les motifs de l’arrêt de travail.

 

 

Références

 

https://douleurs-musculaires.ooreka.fr/comprendre/dechirure-inter-costale

https://www.santemagazine.fr/sante/soins-premiers-secours/dechirure-musculaire-intercostale-que-faire-433000# : ~ : text=%C2%AB%20La%20dur%C3%A9e%20du%20repos%20est, fumer%20pour%20ne%20pas%20tousser.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?