douleur entre les omoplates

Douleur entre les omoplates : 9 causes possibles (et que faire ?)

Article revu et approuvé par Dr. Ibtissama Boukas, médecin spécialisée en médecine de famille

Également appelé douleur interscapulaire, une douleur entre les omoplates peut parfois s’avérer incapacitante, sans compter l’inquiétude qu’elle génère en raison de la proximité de la poitrine et du coeur.

Quelle est la signification d’une douleur entre les omoplates ? Quelles sont les diverses causes possibles qui l’explique ? Est-ce grave ? Cet article vous partage 9 causes potentielles expliquant vos symptômes, ainsi que plusieurs moyens pour vous soulager (sans oublier le moment où il est impératif de consulter).

Définition et anatomie

Pour mieux comprendre les causes de douleur entre les omoplates, il convient d’identifier les structures anatomiques présentes dans la région interscapulaire. Toutes ces structures peuvent être affectées d’une manière ou d’une autre, et être responsable des symptômes ressentis.

anatomie de la scapula

Entre les omoplates, on retrouve :

  • La peau
  • Des muscles, notamment les rhomboïdes et les trapèzes moyens et inférieurs, qui jouent tous un rôle essentiel dans le maintien des omoplates en arrière et en bas1.
  • La colonne thoracique (ou rachis dorsal)
  • L’aorte thoracique
  • Une partie de l’œsophage
  • Une partie du cœur
  • Une partie des poumons

Une douleur dans la région interscapulaire peut irradier vers le sternum, le haut du dos et la nuque, ou encore descendre vers le bras. En fonction de sa cause et de sa sévérité, elle peut être aggravée par les mouvements, la respiration ou la toux. Elle est même parfois présente au repos dans les cas plus sévères.

Dans la section suivante, nous allons couvrir X causes de douleurs potentielles entre les omoplates.

9 causes de douleur entre les omoplates

1. Atteinte musculaire

Il faut savoir que l’omoplate constitue un point d’attache musculaire de 17 muscles différents. Ceci permet de stabiliser l’omoplate sur le thorax (articulation scapulo-thoracique), en plus de fournir de la force au membre supérieur et synchroniser le mouvement de la gléno-humérale (l’articulation qui fait bouger l’épaule). En prime, l’omoplate sert de base à l’activation et au fonctionnement optimal de la coiffe des rotateurs.

L’atteinte musculaire est la cause la plus fréquente de douleur entre les omoplates. Elle peut se développer suite à un soulèvement de charge excessif, une surcharge dans un cadre sportif , une mouvement de torsion abrupte, etc. Souvent, elle survient lorsque la personne tente un nouveau geste, ou participe à une activité auquel il n’était pas habitué par le passé.

syndrome myofascial

Une atteinte musculaire peut provoquer un syndrome de douleur myofascial en provoquant des douleurs interscapulaires qui irradient vers d’autres régions du corps. De même, elle est grandement influencée par le stress et provoquer des céphalées.

2. Posture

Des troubles posturaux peuvent évidemment provoquer une douleur entre les omoplates. D’une part, il peut s’agir d’atteintes structures comme les suivantes :

Outre les modifications anatomiques présentées ci-dessus, un posture prolongée et statique peut générer des douleurs interscapulaires. C’est souvent le cas chez les gens ayant un travail sédentaire. Attention toutefois à ne pas s’imaginer qu’une posture rectiligne éliminerait automatiquement toute douleur au niveau de la nuque ou de la colonne dorsale.

À LIRE :   Le mythe de la posture parfaite : se tenir droit, vraiment ?
homme ayant une posture affaissée devant son ordinateur

Finalement, une mauvaise posture de sommeil peut causer des douleurs articulaires ou musculaires. Souvent, elle est aggravée lorsque la personne adopte une position auquelle elle n’est pas habituée (comme dormir sur le ventre alors que son amplitude de mouvement du cou est limité). Ou encore, elle peut s’aggraver s’il existe une structure fragile comprimée durant le sommeil (comme dormir sur le côté alors que l’épaule est blessée).

Dans certains cas, un mauvais oreiller ou matelas peut favoriser une douleur entre les omoplates. C’est pour cette raison qu’il est préférable de dormir dans un environnement propice à la détente, et qui permet d’éviter toute pathologie.

Pour connaître l’avis du kiné sur le meilleur type d’oreiller à utiliser, consultez l’article suivant. 

3. Atteinte cervicale

Une atteinte de la région cervicale peut provoquer des douleurs entre les omoplates en raison de l’irritation ou de la pression exercée sur les nerfs au niveau du rachis cervical.

symptômes de névralgie cervico-brachiale

Parmi les conditions cervicales pouvant provoquer des douleurs interscapulaires, on compte :

D’autres symptômes peuvent inclure des engourdissement ou picotements dans les doigts, ainsi qu’une douleur qui irradie vers le membre supérieur.

Souvent, on va observer une apparition des symptômes pendant les mouvements cervicaux. Par exemple, lever la tête vers le ciel ou la pencher du côté atteint pourrait reproduire les douleurs entre les omoplates.

4. Hernie dorsale

Dans la région dorsale, il y a très peu d’espace autour de la moelle épinière. Ainsi, une hernie discale à ce niveau peut s’avérer plus grave que les hernies situées au niveau cervical ou lombaire. Dans certains cas, une hernie dorsale peut même provoquer une faiblesse des muscles situés sous la taille, allant même jusqu’à la paralysie.

hernie dorsale
Source

La localisation et le type de symptômes rencontrés dépendent du (ou des) nerf spinaux irrités, ainsi que du degré de déchirure du disque intervertébral. De plus, une atteinte de la moelle épinière va grandement influencer le pronostic. Ce type de hernie peut notamment provoquer des douleurs entre les omoplates.

Pour en savoir plus sur la hernie dorsale, consultez l’article suivant.

5. Atteinte costale

Les atteintes au niveau costale provoquent généralement des douleurs au niveau du thorax ou de la poitrine. Mais il arrive fréquemment que ces douleurs irradient vers la région scapulaire. Parmi les atteintes costales qui peuvent causer des douleurs entre les omoplates, on compte :

syndrome de tietze

6. Trouble cardiaque

Contrairement aux idées reçues, les crises cardiaques, en particulier chez les femmes, ne commencent pas toujours par une douleur thoracique. Dans une étude portant sur des personnes ayant subi une crise cardiaque, 3 % d’entre elles présentaient une douleur situées  entre les omoplates. À cette douleur s’accompagne typiquement un essoufflement et une sensation de tête légère.

7. Vésicule biliaire

Une atteinte de la vésicule biliaire se manifeste souvent par une douleur vive entre les omoplates. Au portrait clinique s’ajoute des nausées et une douleur en haut de l’abdomen (du côté droit). Les symptômes sont souvent augmentées après un repas riche en gras.

8. Ostéoporose

Une fracture par compression (ou tassement vertébral) se produit lorsqu’un segment vertébral s’affaiblit et se comprime, provoquant une douleur dorsale peut irradier vers les omoplates. Les fractures par compression sont le plus souvent causées par l’ostéoporose chez les personnes âgées.

ostéoporose de la hanche

Pour en savoir plus sur l’ostéoporose, consultez l’article suivant.

9. Zona

Le zona peut provoquer des douleurs presque n’importe où en fonction de la localisation du virus au niveau des racines nerveuses. Comme la douleur peut parfois apparaître avant les changements cutanées, il est possible que le diagnostic ne soit pas clarifié d’emblée. Ceci inclut une douleur interscapulaire qui touche généralement un seul côté du corps.

infographie sur les douleurs entre les omoplates

Quand s’inquiéter ?

Bien que rares, certaines causes de douleur entre les omoplates peuvent être sérieuses et constituer des urgences médicales. On pense par exemples aux affections suivantes :

  • cancer (poumon, sein, foie, lymphomes, oesophage, mésothéliomes, métastases osseuses, etc.)
  • infection
  • embolie pulmonaire
  • rupture de l’aorte thoracique

Veuillez consulter d’urgence si jamais vous observez un des signes suivants :

stétoscope représentant une urgence médicale
Source
  • douleur à la poitrine
  • Essouflement
  • étourdissement
  • transpiration excessive
  • douleur, gonflement ou rougeur dans les jambes
  • si vous crachez du sang
  • fièvre
  • rythme cardiaque rapide ou irrégulier
  • difficulté soudaine à parler
  • troubles de la vision
  • paralysie d’un côté du corps
  • perte de conscience

Traitement : Comment soulager une douleur entre les omoplates ?

Heureusement, la grande majorité des causes de douleur entre les omoplates peuvent être prises en charge et soignées. Voici les modalités de traitement typiquement utilisées par les professionnels de santé pour soulager les symptômes et améliorer la fonction :

Remplissez ce court questionnaire pour obtenir un diagnostic personnalisé, et bénéficiez de conseils spécifiques à VOTRE situation : Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Médicaments

Ce conseil, vous le connaissez déjà. Entre les anti-inflammatoires, anti-douleurs, relaxants ou décontractants musculaires, anti-épileptiques, il existe de nombreux médicaments pouvant soulager vos douleurs entre les omoplates (avec des résultats variables !).

médicaments pour soulager le mal de dos rapidement

Attention toutefois aux effets secondaires et au risque de dépendance. Assurez-vous de consultez un médecin pour choisir les bons médicaments, et ajuster les doses en fonction de votre condition.

Pour tout savoir sur la prise de médicaments pour le mal de dos, consultez l’article suivant.

Chaleur et glace

Il n’existe pas vraiment de preuves scientifiques démontrant une supériorité de la chaleur ou de la glace pour traiter les blessures.

En général, on applique de la glace lorsqu’on soupçonne un processus inflammatoire. Par exemple, vous pourriez mettre du froid après avoir senti une douleur vive entre les omoplates suite au soulèvement d’une charge lourde.

Par ailleurs, on utilise la chaleur lorsqu’on cherche à détendre les muscles tendus. Si vous sentez par exemple des raideurs au niveau des muscles périscapulaires (autour de l’omoplate), l’application de chaud peut favoriser un environnement de détente et réduire les spasmes. 

chaleur et glace pour diminuer une douleur derrière la cuisse
La chaleur et la glace peuvent aider à soulager votre douleur entre les omoplates.

 

Correction posturale

En évitant les postures prolongées, il est possible que vos douleurs entre les omoplates s’apaisent (surtout si elles proviennent d’une cause mécanique).

Tel que mentionné précédemment, l’important n’est pas d’adopter une posture rectiligne en tout temps. En effet, ce n’est pas forcément le dos voûté qui provoque les douleurs interscapulaires. Ainsi, c’est davantage le changement fréquent de position qui permettra de lubrifier les articulations, éviter l’atrophie musculaire et prévenir l’installation d’une raideur cervico-dorsale.

Si vous désirez bénéficier de conseils du kiné pour améliorer votre posture (incluant des exercices), consultez l’article suivant.

Balle de tennis

Si la douleur provient d’un point gâchette d’origine musculaire ou myofasicale, elle pourrait être soulagée par un outil aussi simple qu’une balle de tennis. Pour rappel, un point gâchette est une mini-contracture dans la région d’un muscle pouvantt provoquer des irradiations de douleur lorsqu’on applique une pression.

L’idée avec la balle de tennis, c’est d’appliquer une pression spécifique et maintenue sur les points sensibles pour provoquer un relâchement à ce niveau. En gros, il suffit de positionner la balle sur l’endroit douloureux entre les omoplates, et appliquer une pression en utilisant le mur ou le sol. La sensation doit être forte mais tolérable. Si vous grimacez de douleur, vous devriez définitivement réduire la pression.

Maintenez la pression pendant environ une minute, puis déplacez la balle pour trouver un autre point douloureux. Vous pouvez également faire des mouvements de va-et-vient de sorte que la balle de tennis procure un massage dynamique de la région endolorie.

Massage et mobilisations

Si vous consultez un thérapeute (comme un kinésithérapeute ou un ostéopathe), celui-ci va probablement avoir recours à des techniques manuelles pour aider à soulager vos symptômes.

massage pour la fibromyalgie

Différents types de massage auront pour effet de détendre la musculature interscapulaire et cervicale. Des mobilisations permettront d’améliorer la mobilité articulaire et vertébrale. Parfois des manipulations (craquer le dos) aideront également à réduire les douleurs entre les omoplates.

Bref, un thérapeute qualifié saura adapter ses techniques à votre état, et vous procurer un soulagement via divers traitements manuels.

Exercices et étirements

Au cas où les douleurs proviendraient d’une atteinte musculaire ou posturale, il est essentiel d’intégrer des exercices thérapeutiques au traitement. Ceci permettra d’accélérer la guérison, de reprendre ses activités de manière sûre, et de prévenir les récidives de blessure.

femme qui effectue une rétraction scapulaire assise

Encore une fois, un thérapeute qualifié (comme un kinésithérapeute ou physiothérapeute) saura vous guider dans la recherche d’exercices adaptés, sûrs et progressifs.

Vous recherchez des solutions visant à soulager vos douleurs ?

Découvrez l’opinion de notre équipe de professionnels de santé sur divers produits disponibles sur le marché (posture, sommeil, douleurs physiques), ainsi que nos recommandations.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.4 / 5. Nombre de votes 5

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.