Douleur thoracique non cardiaque : Quel traitement ?

Douleur thoracique non cardiaque : Quel traitement ?

Avez-vous une sensation de brûlure dans la poitrine ? Vous avez l’impression que quelque chose vous serre le cœur ? Si c’est le cas, vous souffrez peut-être d’une douleur thoracique non cardiaque.

 

Ce type de douleur peut être causé par un certain nombre de choses, comme une gastrite, une œsophagite ou une pneumonie. Dans cet article, nous allons aborder les différents traitements disponibles pour les douleurs thoraciques non cardiaques.

Anatomie de la région thoracique

 

La région thoracique est située entre le cou et l’abdomen. Elle est constituée de 12 paires de côtes, du sternum et des vertèbres thoraciques. Les côtes protègent les poumons et les autres organes de la cage thoracique.

 

anatomie de la cage thoracique et des côtes
Source

 

Le sternum, est un os long et plat qui aide à protéger le cœur et les poumons. Les vertèbres thoraciques sont des os qui constituent la colonne vertébrale. Elles soutiennent la tête et le cou et contribuent à protéger la moelle épinière.

 

 

Une douleur thoracique qu’est-ce que c’est ? Définition

 

En fait, la douleur thoracique peut avoir de nombreuses causes, notamment des problèmes au niveau des poumons, de l’œsophage, des muscles, des côtes ou des nerfs.

 

douleur de névralgie intercostale
Source

 

Pour tenter de déterminer la cause de votre douleur thoracique, votre médecin vous interrogera sur vos antécédents médicaux et procédera à un examen physique.

 

Il se peut également que vous deviez passer des tests, comme des radiographies ou une IRM. Si la cause de votre douleur thoracique n’est pas immédiatement apparente, votre médecin peut vous adresser à un spécialiste.

 

 

Douleur thoracique, pas toujours en provenance du cœur

 

Lorsque vous ressentez une douleur thoracique, il est important de se rappeler qu’elle peut ne pas être liée à votre cœur. Il existe de nombreuses causes différentes de douleurs thoraciques non cardiaques. Voici quelques exemples :

 

  • L’œsophagite : Il s’agit d’une inflammation de l’œsophage. Elle peut être causée par une infection, une irritation ou une blessure.

 

  • Déformation musculaire : Il s’agit d’une cause fréquente de douleur thoracique. La douleur est généralement provoquée par la toux, les éternuements ou le rire.

 

  • Fracture des côtes : Elle peut se produire après une chute ou un accident. Elle peut provoquer une douleur aiguë ou lancinante dans la zone concernée.

 

 

Causes de douleur thoraciques non cardiaques

 

Divers facteurs peuvent entraîner des douleurs thoraciques non cardiaques.

À LIRE :   Douleur thoracique : 17 causes possibles (et que faire ?)

 

Douleur thoracique non cardiaque : Les causes pulmonaires

 

Une embolie pulmonaire, par exemple, est causée par un caillot de sang qui se loge dans les poumons et bloque la circulation sanguine.

 

Un pneumothorax, ou un poumon affaissé, se produit lorsque l’air s’échappe des poumons et exerce une pression sur les organes environnants.

 

La pleurésie est une inflammation de la fine membrane qui entoure les poumons et les protège du frottement, tandis que la pneumonie est une infection des poumons qui provoque une inflammation.

 

Les tumeurs pulmonaires, qu’elles soient cancéreuses ou bénignes, peuvent également provoquer des douleurs thoraciques non cardiaques en exerçant une pression sur les structures environnantes.

 

Dans certains cas, les douleurs thoraciques non cardiaques peuvent être causées par un reflux acide ou un RGO, lorsque les acides de l’estomac remontent dans l’œsophage.

 

Le stress, l’anxiété et les crises de panique peuvent également entraîner des douleurs thoraciques, tout comme certains médicaments.

 

Douleur thoracique non cardiaque : Les causes digestives

 

La cavité thoracique contient une partie du tube digestif : l’œsophage. Par conséquent, certaines affections de cet organe peuvent provoquer des douleurs thoraciques, comme la colique hépatique, la cholécystite aiguë, l’ulcère gastroduodénal (UGD) et le reflux gastro-œsophagien (RGO).

 

La colique hépatique résulte de l’obstruction du canal biliaire par un calcul biliaire. La cholécystite aiguë est une inflammation de la vésicule biliaire qui est souvent causée par des calculs biliaires. L’UPD se produit lorsque la muqueuse de l’estomac ou du duodénum est érodée par l’acide gastrique.

 

Le RGO est causé par le reflux de l’acide gastrique de l’estomac vers l’œsophage.

 

La prévention de ces affections passe généralement par le maintien d’une alimentation et d’un mode de vie sains.

 

Douleur thoracique non cardiaque : Les causes d’origine pariétale

 

Les douleurs thoraciques peuvent avoir de nombreuses causes, mais lorsqu’elles sont d’origine pariétale, elles sont généralement dues à une atteinte de l’un des composants de la paroi thoracique. Il peut s’agir des os, des muscles, de la peau, du cartilage ou des nerfs.

 

L’arthrose, la spondylarthrite ankylosante et le zona intercostal sont tous des causes possibles de douleurs thoraciques d’origine pariétale.

 

Chacune de ces affections peut être assez douloureuse et peut nécessiter un traitement par un professionnel de la santé.

À LIRE :   Douleur thoracique : 17 causes possibles (et que faire ?)

 

Si vous ressentez une douleur thoracique, il est important de consulter un médecin afin d’écarter toute cause potentiellement grave.

 

Douleur thoracique non cardiaque : Les causes psychologiques

 

Un type de douleur thoracique souvent négligé est celui d’origine psychologique. Cela se produit lorsqu’il n’y a pas de cause organique à la douleur, même après avoir effectué tous les tests possibles.

 

En d’autres termes, la cause se trouve dans l’esprit, et non dans le corps. Bien que cette cause de douleur thoracique puisse sembler improbable, elle est plus fréquente que vous ne le pensez. Des facteurs psychologiques tels que l’anxiété, la dépression ou un choc émotionnel intense peuvent tous se manifester par des douleurs thoraciques.

 

 

Douleur thoracique non cardiaque : Que faire ? Traitement disponible

 

Si vous ressentez une douleur thoracique qui n’est pas liée à votre cœur, il est important de consulter immédiatement un médecin.

 

consultation médicale chez le médecin
Source

 

Votre médecin procédera probablement à un examen physique et demandera quelques tests pour déterminer la cause de votre douleur. Il peut s’agir d’un examen neurologique, d’une imagerie médicale ou d’analyses sanguines.

 

Selon la cause de votre douleur thoracique non cardiaque, le traitement peut consister à modifier votre mode de vie, par exemple en arrêtant de fumer ou en perdant du poids. Dans certains cas, des médicaments peuvent être nécessaires pour contrôler les symptômes. Pour la plupart des personnes, l’affection peut être gérée efficacement par des mesures conservatrices.

 

Si la cause est mécanique

 

Si vous ressentez une douleur thoracique qui n’est pas due à un problème cardiaque, votre médecin diagnostiquera probablement une cause mécanique. Cela signifie que la douleur est causée par autre chose qu’une maladie et qu’elle résulte plutôt de la façon dont votre corps bouge ou de l’alignement de certaines structures.

 

Il existe un certain nombre de traitements efficaces pour ce type de douleur, et le meilleur plan d’action dépendra de la cause spécifique de votre malaise.

 

ostéopathie pour le dos
Source

 

Voici cinq traitements courants des douleurs thoraciques mécaniques :

 

  • La kinésithérapie : Un kinésithérapeute peut vous aider à améliorer votre posture et vous apprendre des exercices qui renforceront les muscles de votre dos et de votre abdomen, ce qui peut soulager la pression sur votre poitrine.

 

  • Massothérapie : Le massage peut aider à détendre les muscles tendus et à augmenter le flux sanguin dans la région, ce qui peut réduire l’inflammation et la douleur.
À LIRE :   Douleur thoracique : 17 causes possibles (et que faire ?)

 

  • Exercices : Des exercices spécifiques peuvent être recommandés pour étirer et renforcer les muscles du dos et du tronc, ce qui peut aider à corriger les problèmes d’alignement et à soulager la douleur.

 

  • Acupuncture : Cette ancienne technique de guérison chinoise consiste à insérer de fines aiguilles dans la peau à des endroits précis, ce qui peut aider à relâcher les tensions et à favoriser la guérison.

 

  • Soins chiropratiques : Un chiropraticien peut utiliser des ajustements manuels pour améliorer l’alignement et soulager la pression sur la poitrine.

 

Si la cause est psychologique et non mécanique

 

Si votre médecin exclut une cause physique à votre douleur thoracique, il est probable que la cause soit psychologique. Il existe un certain nombre de traitements efficaces pour les douleurs thoraciques d’origine psychologique, et le meilleur plan d’action dépendra de la cause sous-jacente de votre malaise.

 

Voici quatre traitements courants des douleurs thoraciques d’origine non mécanique :

 

un psy peut aider a traiter le mal de dos

 

  • La thérapie cognitivo-comportementale : Ce type de thérapie peut vous aider à identifier et à modifier les schémas de pensée négatifs qui peuvent contribuer à votre douleur.

 

  • Techniques de relaxation : Les techniques de relaxation, comme la respiration profonde ou la relaxation musculaire progressive, peuvent aider à réduire le stress et à soulager les symptômes de la maladie.

 

  • Médicaments : Dans certains cas, des médicaments peuvent être nécessaires pour contrôler les symptômes. Les antidépresseurs et les médicaments contre l’anxiété et la douleur sont couramment prescrits pour les douleurs thoraciques de cause non mécanique.

 

  • La chirurgie en dernier recours : Dans de très rares cas, la chirurgie peut être recommandée pour traiter les douleurs thoraciques qui ne répondent pas aux autres traitements.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?