homme qui ressent des douleurs devant la jambe de type cruralgie

Fausse cruralgie : quelles autres possibilités ? (Comment savoir ?)

Une douleur à l’aine ou un fourmillement au niveau des membres inférieures ne veut pas forcément dire que vous souffrez d’une cruralgie. Il existe en effet de nombreuses pathologies qui peuvent être à l’origine de ces signes. Quelles sont les autres possibilités s’il s’agit d’une fausse cruralgie ? On en parle dans cet article.

Définition et anatomie

La colonne vertébrale est constituée par les vertèbres de la nuque, du dos, du bas du dos (lombaire), du sacrum et du coccyx.

Le nerf fémoral (ou nerf crural) est constitué par plusieurs fibres nerveuses qui partent de la deuxième à la quatrième vertèbre lombaire. Ces racines nerveuses exercent un rôle sensitivo-moteur. Ainsi, ils permettent de fournir de la sensation depuis le bassin jusqu’aux chevilles en plus de contracter les muscles sur ces parties-là.

trajet du nerf crural

L’aine représente la jointure entre l’extrémité basse de l’abdomen et le haut de la cuisse. L’aine est constituée par des muscles (adducteurs, le psoas-iliaque, le sartorius), des tendons (le droit fémoral) et des tissus conjonctifs. À l’intérieur, elle comporte un canal inguinal et un canal fémoral par lequel passent des nerfs et des vaisseaux sanguins.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Zoom sur la cruralgie

Un syndrome qui affecte surtout les personnes qui dépassent le quinquennat, la cruralgie survient à cause d’un pincement du nerf crural. Ce dernier devient irrité ou invisiblement coincé et occasionne des symptômes gênants qui commencent au niveau de l’abdomen.

La cruralgie se manifeste par un engourdissement ou des picotements sur l’aine et sur le devant de la cuisse. C’est une sensation de décharge électrique ou anesthésie complète associée à une sensation de brûlure très douloureuse.

homme qui ressent des douleurs de type crurale

Les patients perdent leur mouvement réflexe et la force musculaire depuis l’aine jusqu’en bas. En fait, une affection du nerf crural engendre une régression de sa force, impactant ainsi ses fonctions motrices.Pour confirmer l’existence de cette pathologie chez un individu, il faut se baser sur des signes cliniques.

Fausse cruralgie : et si la douleur venait d’ailleurs ?

On a tendance à penser qu’une douleur ressentie depuis l’aine émane du nerf crural. Figurez-vous qu’en creusant loin, il peut y avoir d’autres origines à une douleur à l’aine et au niveau des membres inférieurs.

À LIRE :   Cruralgie : quelles complications et comment prévenir ?

Quels sont les diagnostics différentiels de la cruralgie ?

À part le mythe du nerf coincé, les douleurs au niveau de l’aine pourraient être engendrées par 9 autres causes.

La tendinopathie ou la pubalgie

C’est une douleur musculaire qui affecte souvent les athlètes. La tendinopathie est une blessure musculaire qui survient chez les sportifs de contact et chez ceux qui pratiquent le sport aux mouvements brusques. Ce syndrome est caractérisé par des microdéchirures qui entraînent une inflammation au niveau des adducteurs et des muscles qui entourent l’aine.

Comme la cruralgie, les douleurs sont aggravées par la marche et les mouvements qui impliquent une contraction musculaire.

La lombalgie

La lombalgie ou douleur lombaire constitue l’un des symptômes de la cruralgie. Elle survient au niveau des vertèbres lombaires et est souvent causée par une lésion vertébrale ou discale. Elle peut aussi être engendrée par un problème des articulations facettaires.

mal de dos

Les symptômes irradient vers les muscles qui constituent l’aine et jusqu’aux membres inférieurs.

Des crises d’arthroses

L’arthrose lombaire ou celle de la hanche peut provoquer une compression du nerf radiculaire. Cela occasionne des fourmillements et des douleurs sur les psoas-iliaques et les articulations.

arthrose lombaire 2 Fausse cruralgie

Les douleurs irradient jusqu’aux genoux et sur le devant de la jambe, avec une sensation de paresthésie.

Les séquelles d’AVC

Les séquelles d’AVC ne se limitent pas seulement aux troubles de la mémoire, mais engendrent également des troubles moteurs et sensoriels. Ils entraînent une paresthésie des membres supérieurs ou inférieurs : des fourmillements, des sensations de brûlure avec une perte de sensibilité.

La paresthésie circulatoire

La flexion ou le croisement prolongé des jambes constituent un blocage au niveau de la circulation sanguine et également celui du nerf. Maintenues à long terme, ces positions entraînent la compression d’un nerf des membres inférieurs. Cela comprime également plusieurs vaisseaux sanguins en provoquant une insuffisance veineuse.

Par conséquent, cela provoque des engourdissements et des sensations de décharges électriques au niveau des pieds.

La hernie inguinale

Une pathologie qui affecte les hommes, la hernie inguinale représente une saillie d’une portion du viscère abdominal. Une petite partie de l’intestin grêle ou du péritoine traverse la paroi abdominale.

Arcade crurale Fausse cruralgie
Source

Cette pathologie engendre un inconfort durant la marche ou les activités physiques. Elle est douloureuse surtout au niveau de l’aine et peut même comprimer les tissus qui avoisinent la protrusion. En cas d’étranglement de la hernie, des signes particuliers peuvent apparaître :

  • une rougeur et une douleur subite au niveau de l’aine ;
  • une difficulté d’éjecter des selles ;
  • une impossibilité à évacuer les gaz intestinaux ;
  • une apparition de nausées et de vomissements ;
  • une fièvre.
À LIRE :   Cruralgie : mouvement à éviter (conseils)

Le calcul rénal

Les pierres aux reins ou calculs rénaux surgissent à cause de la formation des cristaux à l’intérieur des reins. Une douleur intense est vite ressentie quand les calculs se déplacent vers l’uretère.

Les souffrances sont ressenties dans le bas du dos au niveau du flan et irradient vers l’aine. Cette maladie est associée à d’autres symptômes :

  • des besoins fréquents d’uriner ;
  • des douleurs ressenties durant la miction ;
  • des vomissements et des nausées ;
  • urine de couleur brune ou rougeâtre ou rosée.

La hernie crurale

La hernie crurale ou fémorale désigne une protrusion d’une portion du tube digestif à travers la paroi abdominale. Comme la hernie inguinale, le tube atterrit dans le canal fémoral et peut subir un étranglement.

Cette pathologie arrive majoritairement chez les femmes et engendre une vive douleur depuis l’aine et qui irradie jusqu’aux membres inférieurs.

La grossesse

La grossesse est l’une des causes probantes des douleurs et engourdissements dans les parties qui avoisinent l’aine et les jambes.

grossesse douleur lombaire

Lorsque l’utérus se dilate, il peut bousculer les organes qui l’entourent y compris l’aine. En outre, des hormones (relaxine) sont sécrétées durant cette période. Cela provoque une contraction des ligaments suivie d’une réduction de leur stabilité, et qui manifeste une sensation douloureuse sur l’aine.

Une augmentation du débit et du volume sanguin engendre aussi une insuffisance veineuse chez la femme enceinte. Cela donne des paresthésies passagères au niveau du bas de son corps.

À terme de la grossesse, la tête du bébé appuie sur la zone pelvienne en provoquant une gêne irrégulière sur l’aine et du bas du corps.

Une atteinte du système nerveux périphérique

Ce syndrome est caractérisé par une sensation de picotement permanent dans les mains, les pieds, les jambes. Parfois, le patient ressent de la chaleur et des douleurs.

Cette sensation peut provenir d’une lésion du système nerveux périphérique souvent associé à la sclérose en plaques. C’est une maladie neurologique qui touche aussi les personnes diabétiques ou les adultes dans la soixantaine.

Que faire pour traiter la douleur?

Afin d’éviter la confusion, il est essentiel de consulter un médecin qui va établir le diagnostic et trouver la cause réelle de la douleur. Celui-ci va par la suite orienter le patient vers des spécialistes au besoin (rhumatologue, neurologue, etc.).

Il est aussi important de passer par une série d’examens cliniques, biologiques et d’imageries médicale qui sera éventuellement proposée par les spécialistes.

À LIRE :   5 remèdes de grand-mère pour cruralgie (traitement naturel)
radiographie

Ceci étant, le mode de traitement est distinct en fonction de l’origine des troubles.

Le seul point commun dans le traitement de toutes les pathologies reste la manière de soulager les souffrances. Pour ce faire, il est important de commencer à reposer la partie douloureuse avant de procéder à autre chose.

Le médecin va éventuellement prescrire des médicaments visant à contrôler les douleurs, et ce, en fonction des signes cliniques.

L’acupuncture, l’ostéopathie et diverses techniques utilisées en kinésithérapie (physiothérapie) pourront être appliquées pour soulager les gênes.

Si les douleurs sont enclenchées par une mauvaise posture, il vaut mieux faire des exercices d’étirement et de remobilisation. Un kinésithérapeute (physiothérapeute) saura quel programme il faut suivre selon le dysfonctionnement mécanique rencontré.

Si des microdéchirures sont aperçues au niveau des tissus mous, les exercices proposés visent à activer la circulation, à tonifier et détendre les muscles.

Des massages manuels ou via des appareils sont parfois essentiels grâce à leur effet anti-inflammatoire et analgésique. Un thérapeute qualifié comme un ostéopathe ou un kinésithérapeute sont les mieux placés pour appliquer ces méthodes.

Dans tous les cas, il faudra trouver l’origine des symptômes afin de traiter convenablement l’affection.

Ressources

Références

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2647101-jambe-engourdie-que-faire-la-nuit-grossesse-sciatique-douloureuse/

https://www.osteopathes.paris/pourquoi-consulter-un-osteopathe/fourmillements/

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...