Hernie discale et avion (7 conseils)

Hernie discale et avion (7 conseils)

 

Comptez-vous voyager dans un futur proche ? Si vous souffrez de hernie discale, vous savez probablement que certaines positions prolongées peuvent aggraver vos douleurs. Que ce soit le mal de dos ou la douleur qui irradie (de type sciatique), il est parfois difficile – voire impossible – de rester assis trop longtemps.

 

Peut-on voyager en avion avec une hernie discale ? Comment soulager ses symptômes quand la position assise est douloureuse ? Cet article vous propose 7 solutions vous permettant d’optimiser votre prochain voyage en avion si vous souffrez de hernie discale.

 

hernie discale et avion

 

Rappel sur la hernie discale

 

Avant toute chose, je vous invite à vous familiariser avec le diagnostic de hernie discale. Plus on est familier avec les causes potentielles et les symptômes, plus on abordera le traitement de cette condition de la meilleure façon. Pour tout savoir sur la hernie discale et son impact sur les activités sportives et professionnelles, consultez l’article suivant :

 

Hernie discale de A à Z : Mieux comprendre votre diagnostic (symptômes et causes)

 

hernie discale cervicale provoquant des douleurs dans la nuque

 

Essentiellement, les disques se déforment et sortent de leur enveloppe dans le cadre d’une hernie discale. Comme il existe plusieurs racines nerveuses autour de ces disques, il peut s’ensuivre un processus inflammatoire et une irritation nerveuse responsable des symptômes (lombalgie, irradiation, engourdissements, picotements, etc.).

 

Bien que ce ne soit pas toujours le cas, les symptômes sont souvent aggravés en position assise prolongée. Ceci vient du fait que cette posture favorise la migration du disque vers l’arrière, ce qui provoque les symptômes caractéristiques d’une hernie discale.

 

Ceci rend les longs déplacements particulièrement difficiles pour les gens atteints, encore plus si le siège n’est pas confortable ou que l’espace est limité. Pas idéal quand on s’apprête à prendre l’avion pour un long voyage !

 

Pas de panique ! Ces 7 conseils vous permettront de passer un voyage aussi agréable que possible, en minimisant le stress sur vos disques, articulations et muscles. D’ailleurs, certains de ces conseils s’appliquent également lors de vos trajets en voiture.

 

Pour bénéficier de conseils spécifiques à la conduite en présence de hernie discale, consultez l’article suivant.

 

 

Voyager en avion quand on souffre de hernie discale (7 conseils)

 

Si votre hernie discale a été opérée, il est crucial d’obtenir le feu vert de son chirurgien avant de se déplacer en avion. En effet, en fonction de l’opération effectuée, il peut exister certaines contre-indications empêchant de maintenir certaines positions pendant la période de convalescence.

 

Pour les gens ayant reçu un diagnostic et qui ne sont pas candidats à la chirurgie, ces astuces sauront améliorer votre qualité de vie et faciliter les déplacements. Sans tarder, voici 7 conseils à appliquer pour ceux qui désirent prendre l’avion alors qu’ils souffrent de hernie discale :

 

1. Contactez la compagnie aérienne avant de commander votre billet

 

Appelez la compagnie aérienne et informez-la de votre diagnostic de hernie discale. Souvent, ils seront en mesure de vous fournir plus d’informations sur le vol idéal à réserver. Par exemple, certains vols pourraient être moins achalandés, ce qui vous permettra d’avoir plus d’un siège à vous seul.

 

Vous pouvez également leur demander de vous offrir un siège près de l’allée. Ceci vous permettra de vous lever régulièrement, et de ne pas avoir à vous contorsionner dans tous les sens pour pouvoir aller aux toilettes.

 

2. Apportez une note médicale si nécessaire

 

Cette note de votre médecin peut être présentée à l’équipage avant votre vol. Vous pouvez également demander au personnel de porter vos bagages, et de les placer dans le compartiment supérieur pour éviter de vous blesser davantage.

 

Un de mes patients a même bénéficié d’un surclassement en première classe en raison de sa hernie discale !

 

3. Prenez vos médicaments contre la douleur une heure avant votre vol

 

Si vous avez des douleurs et que vous prenez des comprimés, le fait de les prendre une heure avant le départ permettra aux médicaments de faire effet au moment du vol.

 

4. Placez un soutien derrière votre cou et/ou le bas de votre dos

 

Les patients signalent souvent que les oreillers pour le cou améliorent la qualité de leur sommeil. Ces oreillers sont conçus spécifiquement pour soutenir votre tête et votre cou dans une position naturelle et neutre.

 

Pour le bas du dos, un rouleau ou même quelques oreillers sont un bon moyen d’éviter de s’affaler et de garder la colonne vertébrale droite.

 

5. Bougez et levez-vous autant que possible

 

Rester immobile pendant des périodes prolongées aggrave souvent le mal de dos. Il existe également un risque de thrombose veineuse profonde, une affection dans laquelle un caillot de sang se développe dans une veine profonde du corps.

 

Souvent, des exercices tirés de la méthode McKenzie sont efficaces en présence de hernie discale. Si vous voulez vous familiariser avec cette technique souvent utilisée dans le traitement du mal de dos, consultez l’article suivant.

 

6. Faites des exercices de respiration

 

Respirez lentement (inspirez profondément par le nez, comptez jusqu’à cinq, expirez lentement par la bouche, et répétez 10 fois). Cet exercice vous aidera à vous détendre vos muscles et atténuer une partie de la douleur que vous pourriez ressentir.

 

Pour tout savoir sur la respiration dans le soulagement du mal de dos, consultez l’article suivant.

 

7. Hydratez-vous !

 

Dans une cabine d’avion, le taux d’humidité tombe à environ 20 %, ce qui peut entraîner une sécheresse des yeux, des maux de gorge et une déshydratation. Boire beaucoup d’eau vous permettra de rester hydraté – sans compter que cela vous obligera à vous lever régulièrement pour aller aux toilettes !

 

Conclusion

 

Voici 7 conseils que je partage souvent à mes patients atteints de hernie discale, surtout lorsqu’ils s’apprêtent à prendre l’avion. Bien qu’ils ne traitement pas la cause du problème, ils permettent de soulager les symptômes et faciliter le voyage.

 

Si vous désirez obtenir des conseils reliés au traitement de la hernie discale, consultez cet article où je partage 10 solutions naturelles et chirurgicales permettant de guérir cette pathologie :

 

Traitement de la hernie discale : 10 solutions à envisager

 

Bon voyage, et bonne guérison !