Hernie inguinale chez le bébé : Est-ce grave ? (Traitement)

Hernie inguinale chez le bébé : Est-ce grave ? (Traitement)

Une bosse sur l’aine ou sur le scrotum du bébé évoque généralement une hernie inguinale. De quelle maladie s’agit-il réellement ? Est-ce grave ? Comment se manifestent les symptômes ? Quels sont les traitements possibles ? Trouvez toutes les réponses dans cet article.

Hernie inguinale : généralité

 

La cavité abdominale contient des organes nommés viscère abdominal. Juste en bas, on retrouve l’aine qui est une interjection entre la cuisse et l’abdomen. On parle de hernie inguinale quand un élément de ce viscère sort accidentellement de la paroi abdominale (sac herniaire) et crée une enflure sur la partie sous-cutanée de l’aine.

 

Chez l’adulte, une hernie est dite acquise et cette acquisition se fait soit directement soit indirectement.

 

  • La hernie directe provient de la rupture des muscles abdominaux affaiblis.
  • La hernie indirecte, elle, se crée à travers d’un trou inguinal par une voie oblique. Elle se développe différemment en fonction du sexe du sujet.

 

hernie inguinale
Source

 

Au début, cette maladie est asymptomatique si le volume de l’enflure est encore petit. Par contre, les symptômes apparaissent au grossissement de la bosse.

 

L’affection s’aggrave quand le patient tousse de manière excessive ou quand il exerce une forte pression abdominale.

 

Le patient ressent alors :

 

  • une douleur en bas de l’abdomen causant une difficulté à la marche du côté affecté ;
  • une sensation de pesanteur du bas-ventre ;
  • des troubles digestifs suivis d’une constipation ;
  • un blocage du transit des matières fécales et des gaz, suivi d’une forte douleur abdominale.

 

Pour en savoir plus sur la hernie inguinale, vous pouvez lire cet article.

 

 

Comment se produit la hernie inguinale chez le bébé ?

 

Chez le nourrisson, on parle de hernie congénitale. Elle est le résultat d’une malformation du canal péritonéo-vaginal favorisant le transit de l’anse intestinale dans le canal inguinal.

 

Les garçons sont les plus en proie à cette maladie.

 

Qu’est-ce que la hernie congénitale chez le bébé ?

 

La hernie congénitale est due à la protrusion d’un organe abdominale par le canal péritonéo-vaginal. Ce canal qui doit se fermer au septième mois de la grossesse reste encore ouvert à la naissance du nouveau-né. Et, c’est cette ouverture de la paroi abdominale qui entraîne la migration d’une partie intestinale vers le bas de l’abdomen.

 

Chez les petits garçons, les testicules descendent vers le scrotum ou sur l’aine du bébé. Chez les petites filles, un bout de viscère descend dans l’ovaire.

 

On observe cette anomalie chez 5 bébés sur 100 et il est diagnostiqué, en général chez les garçons de moins d’un an.

 

Cette maladie est généralement localisée sur la partie droite du bas de l’abdomen, mais on peut aussi la voir sur la partie gauche et occasionnellement sur les deux parties.

 

Quelles sont les causes d’une hernie inguinale chez les nourrissons ?

 

Généralement, l’apparition de cette pathologie est liée à une défaillance de la croissance embryonnaire dans l’utérus de la mère. Cela peut avoir plusieurs facteurs comme :

 

  • une insuffisance de développement du sac herniaire ;
  • l’excès de poids prénatal du sac herniaire ;
  • le surmenage physique durant la grossesse de la mère.

 

Ce trouble de développement peut aussi être associé à la naissance prématurée d’un enfant. Le ligament de Clocquet ne se forme pas pour fermer la cavité abdominale alors que le bébé est déjà né.

 

Le gonflement situé sous la peau de l’aine peut s’aggraver par les pleurs, les toux et les cris du bébé.

 

Quels sont les symptômes et les complications de cette affection chez le bébé ?

 

Quand la maladie prend une caractéristique simple, il y a un signe tel qu’un petit gonflement mou sur l’aine ou dans le scrotum. Cette grosseur est encore invisible durant la matinée, donc il faut attendre avant la fin de la journée pour la voir. Toutefois, la grosseur est volumineuse quand l’enfant contracte ses muscles, pleure, éternue ou tousse.

 

L’affection s’empire si le viscère abdominal reste coincé dans le canal inguinal tout en manquant d’approvisionnement en sang. On parle de hernie étranglée qui se caractérise par les symptômes suivants :

 

  • une enflure douloureuse ;
  • un durcissement de la grosseur ;
  • un vomissement ;
  • une décoloration de la partie affectée ;
  • une constipation.

 

Quels sont les diagnostics du médecin ?

 

Pour poser le diagnostic de la hernie inguinale chez le bébé, le médecin procède à un examen de constatation et de palpation au niveau du bas de l’abdomen. Pour ce faire, il met le bébé en position debout durant un long moment.

 

Pour confirmer qu’il s’agit bel et bien de la hernie inguinale, le médecin réalise des examens d’imagerie comme une tomodensitométrie (TDM) ou une échographie.

 

Au niveau du scrotum, le professionnel de santé effectue une diaphanoscopie. Il s’agit d’un éclairage qui permet d’examiner par transparence la partie du corps étudiée.

Quels sont les traitements de la hernie inguinale du bébé ?

 

L’enflure nécessite une réduction manuelle faite par la mère ou par un chirurgien pour remonter l’organe descendu. Pour ce faire, il faut appuyer doucement sur le gonflement, notamment chaque matin. Cette manœuvre est faite afin d’éviter une intervention chirurgicale immédiate, mais la chirurgie est le seul traitement efficace.

 

En ce qui concerne la chirurgie, elle est utile pour lutter contre risque d’étranglement avec l’ouverture de la paroi musculaire. L’opération consiste à pratiquer une incision sur la région inguinale pour replacer l’organe descendu puis suturer le sac herniaire. Pour ce type d’intervention, le bébé est normalement placé sous anesthésie générale.

 

Quelle est la suite postopératoire d’une hernie chez le nourrisson ?

 

La complication après une intervention chirurgicale d’une hernie chez le bébé est rare donc il n’y a pas de surveillance particulière. Une opération réalisée très tôt chez un enfant prématuré peut engendrer une lésion des testicules ainsi qu’un trouble de sensibilité. Toutefois, ces gênes se calment après quelques semaines de la chirurgie.

 

 

Références

 

https://www.parents.fr/bebe/sante/bebe-est-malade/malformations-ou-anomalies/une-hernie-cest-inquietant-79494

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/probl%C3%A8mes-de-sant%C3%A9-infantiles/troubles-digestifs-chez-l-enfant/hernie-inguinale-chez-l-enfant