personne âgée ayant une arthrose de la hanche

Mal de dos chez la personne âgée : vieillir sans souffrir

Le mal de dos est un des motifs fréquents de consultation, notamment chez les seniors. En France, on estime que 80 % des personnes âgées de plus de 65 ans en souffrent. Dans cet article, nous allons voir s’il est possible de vieillir sans souffrir d’une douleur dorsale.

Qu’est-ce qu’un mal de dos ?

Chaque partie de la colonne vertébrale peut être le siège d’une douleur. On parle alors de « rachialgie » pour désigner l’ensemble des maux de dos. La lombalgie est la plus courante des rachialgies. Elle désigne une douleur qui se ressent au niveau de la région lombaire, dans le bas du dos. La cervicalgie se caractérise par une douleur localisée à la partie cervicale, au niveau de la nuque. Et la dorsalgie indique une douleur au milieu du dos, au niveau de la région dorsale.

mal de dos et parkinson
Source

La plupart du temps, un mal de dos est « commun » : il n’est pas lié à une maladie grave sous-jacente.

Un mal de dos peut durer quelques jours : c’est un mal de dos aigu (également qualifié de lumbago ou tour de rein). Dans certains cas, la douleur évolue en chronicité et persiste plus de trois mois.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Que se passe-t-il au niveau de la colonne vertébrale lorsqu’on vieillit ?

Le processus de vieillissement de la colonne vertébrale s’intensifie à partir de l’âge de 30 ans. On observe des dégénérations physiologiques au niveau des disques intervertébraux et des articulations postérieures ainsi que des ligaments, des muscles, des os et du système nerveux qui contrôle la colonne vertébrale.

Les disques intervertébraux servent d’articulations entre les vertèbres et d’amortisseurs lors des chocs au niveau de la colonne vertébrale. Avec l’âge, ces disques se dessèchent entraînant une perte de leur élasticité et de leur hauteur. Ils ont alors du mal à assurer leurs rôles tant dans la souplesse de l’articulation que dans l’amortissement des chocs.

anatomie des disques intervertébraux et de la colonne vertébrale

Ce phénomène de dessèchement des disques intervertébraux retentit sur les vertèbres et la colonne vertébrale en général. En effet, certains vertèbres ou groupes de vertèbres deviennent plus rigides que d’autres.

Par ailleurs, après 60 ans, on assiste à une diminution de la masse musculaire et une augmentation de la masse graisseuse.

Tous ces processus de vieillissement sont des phénomènes physiologiques. Ils sont tout à fait normaux et ne sont en aucun cas synonymes de dysfonctionnement ou de douleur.

Quelles sont les causes d’un mal de dos chez le senior ?

Très souvent, un mal dos est dû à de mauvaises habitudes à savoir une posture inadaptée au travail durant la vie professionnelle, devant un ordinateur ou en faisant du jardinage. Il en va de même pour le port de charges lourdes ou de talons hauts ainsi que les stations debout ou assises prolongées (et excessives).

Ces situations imposent des contraintes mécaniques sur la structure vertébrale. Elles finissent parfois par entraîner des tassements vertébraux. D’où la douleur.

L’arthrose, l’ostéoporose ou la hernie discale peuvent provoquer un mal de dos. Dans 5 % des cas de mal de dos chez le senior, une origine inflammatoire est retrouvée (comme une lombalgie inflammatoire).

arthrose vertébrale Mal de dos chez la personne âgée

D’autres causes sont possibles : le stress, un état dépressif ou une fibromyalgie.

Que faire pour prévenir et soigner le mal de dos des seniors ?

Les mesures préventives

Il nous faudra accompagner nos seniors afin qu’ils puissent :

  • corriger les mauvaises attitudes de stature et éviter les positions statiques prolongées ;
  • faire une activité physique minimale quotidienne pour tonifier les muscles du dos ;
  • prendre une alimentation saine et équilibrée apportant suffisamment de calcium (1200 mg par jour) et de vitamine D (800 à 2000 UI soit 20 à 50 µg par jour) ;
  • perdre du poids en cas de surcharge pondérale ;
  • préserver la santé mentale.

Que faire pour soulager un mal de dos chez une personne âgée ?

Il convient avant tout de consulter un médecin. Les traitements varient selon l’intensité et surtout la cause du mal de dos. Des traitements médicamenteux tels que des anti-inflammatoires ou des antalgiques sont prescrits. Dans les rares cas de douleurs persistantes, une infiltration de corticoïdes peut être nécessaire, allant même jusqu’à la chirurgie.

infiltration de cortisone complications

D’autres moyens peuvent aider à soulager le mal de dos :

  • Utiliser une canne de marche : cette dernière soutient le poids du corps et permet à la colonne vertébrale de se tenir droite.
  • Changer de matelas: il n’est pas rare que la douleur lombaire ou la douleur cervicale soient en rapport avec une mauvaise literie. Les matelas et les oreillers ergonomiques sont à privilégier.
  • Consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe: pour apprendre les différents exercices d’étirement à faire pour soulager la douleur.

Le port d’une ceinture lombaire, l’utilisation de coussin lombaire, l’application de chaleur ou de la glace ainsi que le cataplasme à base de plantes naturelles aux propriétés anti-inflammatoires peuvent également remédier au mal de dos.

Pour connaître d’autres produits naturels anti mal de dos, consultez l’article suivant.

Références

https://www.adiam.net/mal-de-dos-personnes-agees/?fbclid=IwAR2vL_pUpABSeKYmins9SiZ6sZesoeUZ6oEf2S7-Ir0jr66MVCT2p_1g6Hc

https://www.larevuedupraticien.fr/article/vieillissement-physiologique-de-la-colonne-vertebrale

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...