douleur pubienne

Mal de dos et difficulté à uriner : Est-ce grave ?

Le mal de dos et les difficultés à uriner sont deux problèmes courants qui peuvent être causés par une variété de choses différentes.

 

Dans certains cas, ils peuvent être sans gravité, mais dans d’autres, ils peuvent être le signe d’un problème plus grave. Il est important de connaître la différence afin de pouvoir bénéficier d’un traitement approprié.

 

Dans cet article, nous allons aborder les causes et les traitements du mal de dos et des difficultés à uriner.

Anatomie de la colonne vertébrale

 

La colonne vertébrale humaine est une structure complexe qui s’étend de la base du crâne au bassin. Elle est composée de 33 os individuels, appelés vertèbres, qui sont empilés les uns sur les autres.

 

Entre les vertèbres se trouvent de petits coussins appelés disques intervertébraux, qui jouent le rôle d’amortisseurs. La colonne vertébrale est maintenue en place par une série de muscles, de ligaments et de tendons.

 

La colonne vertébrale se compose de trois sections principales : la colonne cervicale (cou), la colonne thoracique (haut du dos) et la colonne lombaire (bas du dos).

 

Les os de chaque section sont de taille et de forme différentes, ce qui permet de répartir uniformément le poids du corps. La moelle épinière passe par le centre de la colonne vertébrale et est protégée par les vertèbres. La moelle épinière transmet les messages du cerveau au reste du corps.

 

L’anatomie de la colonne vertébrale est complexe, mais elle joue un rôle essentiel dans le soutien et la protection du corps humain.

 

Rachis
Source

 

Anatomie du système urinaire

 

Le système urinaire est chargé de filtrer les déchets du sang et de les éliminer du corps sous forme d’urine. Il est composé :

 

  • Des reins
  • Des uretères
  • De la vessie
  • Et de l’urètre.

 

Les reins sont une paire d’organes en forme de haricots situés dans le bas du dos, juste en dessous des côtes. Ils éliminent les déchets du sang et produisent de l’urine. L’urine passe par les uretères, une paire de tubes qui relient les reins à la vessie.

 

À LIRE :   Douleur pelvienne : 6 causes possibles (et que faire ?)

 

La vessie est un organe en forme de sac qui stocke l’urine jusqu’à ce qu’elle soit prête à être éliminée du corps. L’urètre est un tube qui transporte l’urine de la vessie vers l’extérieur du corps. Ce système fonctionne ensemble pour filtrer les déchets du sang et les éliminer du corps sous forme d’urines.

 

Urinary system
Source

 

Difficulté à uriner : Causes possibles

 

De nombreux facteurs peuvent entraîner des difficultés à uriner. Voici quelques-unes des causes les plus courantes :

 

  • Une hypertrophie de la prostate : La prostate est une glande qui entoure l’urètre et aide à produire le sperme. Une hypertrophie de la prostate peut exercer une pression sur l’urètre et rendre la miction difficile. C’est un problème fréquent chez les hommes âgés.

 

  • Infection des voies urinaires : Une infection des voies urinaires (IVU) est une infection de la vessie, des reins ou des uretères. Les infections urinaires sont plus fréquentes chez les femmes que chez les hommes. Elles peuvent provoquer des douleurs et des brûlures lors de la miction, ainsi que des difficultés à uriner.

 

  • Calculs rénaux : Les calculs rénaux sont de petits dépôts durs qui se forment dans le rein. Ils peuvent bloquer l’uretère et provoquer des douleurs, des difficultés à uriner et du sang dans les urines.

 

  • La cystite interstitielle : La cystite interstitielle est une affection chronique qui provoque une inflammation de la vessie. Elle peut entraîner une fréquence et une urgence des mictions ainsi que des douleurs.

 

  • Syndrome de la queue de cheval : Le syndrome de la queue de cheval est une affection rare mais grave qui se produit lorsque les nerfs situés à la base de la colonne vertébrale sont comprimés. Cela peut entraîner une faiblesse, un engourdissement et une douleur dans les jambes, ainsi que des difficultés à uriner.

 

queue de cheval

 

Si vous avez des douleurs dorsales ou des difficultés à uriner, il est important de consulter un médecin afin qu’il puisse en déterminer la cause.

 

 

La gravité du syndrome de la queue de cheval

 

Le syndrome cauda equina est une affection rare mais grave qui touche la moelle épinière. La moelle épinière est un long et fin faisceau de nerfs qui part du cerveau et descend le long du dos.

 

À LIRE :   Sténose spinale et queue de cheval : Quel lien ?

 

Les nerfs cauda equina sont un groupe de nerfs à la base de la moelle épinière qui contrôlent les jambes et les pieds. Lorsque ces nerfs sont comprimés ou endommagés, cela peut entraîner une perte de sensation et une paralysie des jambes et des pieds.

 

Dans certains cas, le syndrome cauda equina peut également entraîner une incontinence, un dysfonctionnement sexuel et une perte du contrôle des intestins et de la vessie. Le syndrome cauda equina est une urgence médicale qui nécessite un traitement immédiat. S’il n’est pas traité, il peut entraîner un handicap permanent.

 

Pathologie du syndrome de la queue de cheval

 

Le mal de dos est un symptôme très courant, surtout chez les personnes de plus de 50 ans. Il peut avoir de nombreuses causes différentes, allant d’un simple claquage musculaire à des affections plus graves comme le syndrome de la queue de cheval.

 

La queue de cheval est un faisceau de nerfs situé à la base de la colonne vertébrale qui fournit des sensations et des mouvements aux jambes et aux pieds. Lorsque ces nerfs sont comprimés ou endommagés, ils peuvent provoquer toute une série de symptômes, notamment des douleurs, des engourdissements, une paralysie et un dysfonctionnement de la vessie.

 

syndrome de la queue de cheval

 

Le syndrome de la queue de cheval nécessite un traitement immédiat afin d’éviter des dommages irréversibles.

 

 

Que faire ?

 

À LIRE :   Douleur au flanc : Causes possibles (et que faire ?)

 

Si vous avez des difficultés à uriner, il est important de consulter un médecin afin que la cause puisse être déterminée. Si vous avez une infection, vous aurez besoin d’antibiotiques.

 

Si vous avez une hypertrophie de la prostate, vous aurez peut-être besoin de médicaments ou d’une intervention chirurgicale. Si vous avez des calculs rénaux, vous devrez peut-être les faire enlever. Le syndrome de la queue de cheval est une urgence médicale et nécessite un traitement immédiat.

 

Références

  1. https://www.prevention-medicale.org/cas-cliniques-et-retours-d-experience/Tous-les-cas-cliniques/Chirurgien/douleurs-dorsolombaires-patient-difficulte-uriner
  2. https://www.lombalgie.fr/comprendre/la-lombalgie-symptomatique/#:~:text=C’est%20pourquoi%20vous%20devez,de%20la%20motricit%C3%A9%20des%20jambes
  3. https://www.lombafit.com/syndrome-de-la-queue-de-cheval/

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.