Mal de dos quand je me penche en avant : Causes (Et que faire ?)

Mal de dos quand je me penche en avant : Causes (Et que faire ?)

C’est le milieu de la journée et vous êtes au travail, quand tout à coup, vous ressentez une douleur aiguë dans le dos qui s’intensifie lorsque vous vous penchez.

 

Parmi les nombreuses causes possibles, vous pourriez souffrir de sciatique, une affection causée par une pression sur les racines nerveuses situées dans le bas de la colonne vertébrale.

 

Dans cet article, nous allons aborder les causes du mal de dos lorsque vous vous penchez, ainsi que quelques conseils pour soulager la douleur.

Anatomie du rachis

 

La colonne vertébrale (ou rachis) est une structure complexe composée de nombreux os, articulations, muscles et autres tissus. Elle s’étend de la base du crâne au bassin et se divise en trois sections principales :

 

 

juxtaposition de vertèbres formant la colonne vertébrale

 

Chaque section est constituée de vertèbres, qui sont reliées entre elles par des articulations appelées facettes. Les articulations facettaires permettent à la colonne vertébrale de se déplacer dans différentes directions et protègent également la moelle épinière des blessures.

 

Les vertèbres sont également reliées entre elles par des ligaments, qui assurent leur stabilité. La moelle épinière traverse le centre de la colonne vertébrale et est protégée par les vertèbres.

 

La moelle épinière est responsable de l’envoi de signaux entre le cerveau et le reste du corps. La colonne vertébrale contient également de nombreux muscles qui contribuent à la soutenir et à la stabiliser.

 

Avec l’âge, les os, les articulations et les muscles de la colonne vertébrale peuvent se détériorer, ce qui peut entraîner des douleurs dorsales et un handicap dans la vie. Heureusement, il existe de nombreux traitements qui peuvent aider à soulager la douleur et à améliorer la fonction.

 

 

Mouvement du rachis lombaire

 

La colonne lombaire est chargée de supporter une grande partie du poids du corps et d’absorber les chocs dus aux mouvements. La colonne lombaire se compose de cinq vertèbres, qui sont les os qui constituent la colonne vertébrale.

À LIRE :   Tour de rein de A-Z: Comment gérer la crise de douleur ?

 

mouvements de la colonne vertébrale

 

Ces vertèbres sont désignées par les lettres L1 à L5. La colonne lombaire permet également une certaine mobilité, notamment la flexion, l’extension, la rotation et l’inclinaison latérale.

 

 

L’importance de la Flexion, extension, rotations et inclinaisons

 

Ces mouvements sont importants pour des activités telles que s’asseoir, se tenir debout, marcher et soulever des charges. Lorsque ces mouvements sont effectués correctement, ils exercent un stress minimal sur les os et les disques de la colonne.

 

lumbago soulevement charge

 

Cependant, un mouvement incorrect peut entraîner l’irritation de structures anatomiques de la colonne vertébrale (disques, ligaments, etc.), ce qui peut exercer une pression sur les nerfs. Cela peut provoquer des douleurs, des engourdissements et des faiblesses dans les jambes et le bas du dos.

 

Dans les cas extrêmes, cela peut entraîner une atteinte de la moelle épinière. Bien que rare, une atteinte à ce niveau peut même aller jusqu’à la paralysie ou l’incontinence. Il est donc important de maintenir une bonne santé vertébrale afin d’éviter toute lésion de la colonne vertébrale.

 

Le lien intime entre la flexion lombaire et se pencher en avant

 

La flexion lombaire est généralement décrite comme le fait de se pencher en avant au niveau de la taille. Toutefois, cette description n’est pas tout à fait exacte. S’il est vrai que la flexion lombaire implique un mouvement du torse vers l’avant, elle nécessite également une flexion importante de la hanche et parfois même du genou.

 

En d’autres termes, la flexion lombaire est un mouvement plus complet que la simple flexion avant de la taille. Il est important d’être précis dans la description de la flexion lombaire car ce terme est souvent utilisé dans le contexte de la kinésithérapie (physiothérapie) et de la prescription d’exercices.

 

 

Mal de dos aggravé durant la flexion : Causes possibles ?

 

Le mal de dos est une affection courante qui peut être causée par divers facteurs. L’une des causes possibles du mal de dos est la détérioration des disques qui amortissent les vertèbres de la colonne vertébrale.

 

mal de dos chez le sportif

 

Lorsque ces disques sont endommagés, ils peuvent ne pas être en mesure de protéger la colonne vertébrale aussi efficacement, ce qui entraîne des douleurs.

À LIRE :   École du dos : La solution au mal de dos ?

 

Les causes les plus courantes

 

Parmi les causes les plus courantes, citons :

 

La hernie discale

 

Les hernies discales surviennent lorsque le rembourrage souple (disque intervertébral) situé entre les os de la colonne vertébrale est endommagé ou rompu. Les vertèbres peuvent alors frotter les unes contre les autres à long terme (discopathie dégénérative), et même irriter les nerfs avoisinants. Ceci entraîne des douleurs et des inflammations.

 

Pour tout savoir sur la hernie discale, consultez l’article suivant.

 

La sciatique

 

La sciatique est une autre cause fréquente de mal de dos. Elle se produit lorsque le nerf sciatique, qui part du bas du dos et descend le long de la jambe, est comprimé ou irrité. Cela peut entraîner une douleur, un engourdissement et une faiblesse dans la jambe.

 

Pour en savoir plus sur la sciatique, consultez l’article suivant.

 

Le lumbago

 

Enfin, le lumbago est un terme général utilisé pour décrire la douleur dans le bas du dos. Il peut être causé par une variété de facteurs, notamment une surcharge musculaire, ligamentaire ou articulaire. Il survient généralement de manière aigue suite à un traumatisme.

 

Autres facteurs

 

Une autre cause potentielle de mal de dos est le claquage (ou surétirement) musculaire. Les muscles du dos soutiennent la colonne vertébrale et contribuent à la maintenir en alignement, en plus de permettre le mouvement du tronc.

 

Si ces muscles sont tendus ou blessés, ils peuvent ne pas être en mesure de fournir un soutien adéquat, ce qui entraîne des douleurs. De plus, une posture inadaptée (à ne pas confondre avec mauvaise posture) et l’obésité peuvent contribuer au mal de dos en exerçant une pression supplémentaire sur les muscles et les articulations.

 

 

Pour connaître le lien entre surpoids et mal de dos, consultez l’article suivant.

 

Enfin, des facteurs psychologiques tels que le stress et l’anxiété peuvent également entraîner des douleurs dorsales en provoquant des tensions musculaires.

 

Que faire ?

 

Les causes du mal de dos sont nombreuses. Heureusement, il existe un certain nombre de choses que vous pouvez faire pour soulager le mal de dos et empêcher qu’il ne revienne.

 

Consulter un professionnel de santé

 

Tout d’abord, il est important de consulter un professionnel de la santé afin d’écarter toute cause sous-jacente grave de votre mal de dos. Une fois les problèmes graves écartés, vous pouvez commencer à vous concentrer sur le soulagement de votre douleur.

À LIRE :   Douleur neuropathique : Peut-elle disparaître ? (Traitement)

 

La méthode McKenzie

 

Selon la méthode McKenzie, les personnes souffrant de mal de dos peuvent être soulagées en effectuant des exercices spécifiques qui ciblent la colonne vertébrale (et les articulations périphériques dans une moindre mesure).

 

femme qui applique la méthode Mckenzie en faisant des extensions lombaires

 

La méthode McKenzie est un système d’évaluation et de traitement qui a été mis au point par le physiothérapeute néo-zélandais Robin McKenzie dans les années 1960.

 

La méthode McKenzie repose notamment sur le principe selon lequel la centralisation de la douleur se produit lorsque la douleur se déplace de la périphérie du corps vers le centre.

 

Pour tout savoir sur la méthode Mckenzie (et obtenir des exemples d’exercices), consultez l’article suivant.

 

 

Modalités pour soulager le mal de dos rapidement

 

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour soulager rapidement le mal de dos.

 

Tout d’abord, essayez de vous allonger sur le dos, les genoux pliés et les pieds à plat sur le sol. Placez un oreiller sous vos genoux pour vous soutenir. Si cela ne vous aide pas, essayez de vous asseoir sur une chaise avec un bon soutien dorsal et placez un coussin chauffant sur votre dos pendant 15 à 20 minutes.

 

chaleur pour soulager les douleurs dans le bas du dos

 

Vous pouvez également essayer de prendre un bain ou une douche chaude pour détendre vos muscles. Un sac chauffant posé sur la région lombaire peut également soulager les symptômes. Si aucune de ces modalités ne vous aide, vous devrez peut-être consulter un médecin pour trouver d’autres options de traitement.

 

Rappelez-vous, ne souffrez pas en silence. Car il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour soulager rapidement le mal de dos !