claudication intermittente

Mal de jambe après une arthrodèse lombaire : Quel lien ?

Si vous faites partie des nombreuses personnes qui souffrent de douleurs aux jambes après une arthrodèse lombaire, vous n’êtes pas seul.

Ce type de chirurgie est souvent pratiqué pour traiter une discopathie ou d’autres affections de la colonne lombaire, mais il peut parfois entraîner des douleurs dans les jambes.

Dans cet article, nous allons examiner ce qui peut être à l’origine de votre douleur aux jambes et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Anatomie de la colonne lombaire et de la jambe

La colonne vertébrale lombaire (bas du dos) et la jambe constituent ensemble la plus grande partie du squelette humain. La colonne vertébrale est composée de 33 vertèbres, chacune séparée par un disque de cartilage.

Le bas du dos contient cinq vertèbres, qui sont les plus grandes et les plus solides de la colonne vertébrale.

La jambe se compose du fémur (os de la cuisse), du tibia (os du tibia) et du péroné (os plus petit situé sous le tibia). Le pied contient 26 os, dont l’astragale (os de la cheville) et les métatarses (os du pied).

Ensemble, les os de la colonne vertébrale et de la jambe assurent le soutien du corps et permettent le mouvement.

À LIRE :   Colonne vertébrale: Tout ce qu'il faut savoir (anatomie, mal de dos)

Arthrodèse lombaire : Définition

L’arthrodèse lombaire est un type de chirurgie qui permet de fusionner les os de la colonne vertébrale.

Cette chirurgie est généralement pratiquée pour soulager la douleur causée entre autres par une discopathie dégénérative, une sténose spinale ou un spondylolisthésis qui ne répondent pas aux traitements conservateurs et limitent la qualité de vie.

L’arthrodèse lombaire peut être réalisée à l’aide de différentes techniques, mais la technique la plus courante consiste à utiliser des tiges et des vis métalliques pour maintenir les vertèbres en place pendant leur guérison.

arthrodèse lombaire
Source

Il existe plusieurs types d’arthrodèse pour la région lombaire. L’approche chirurgicale va dépendre de plusieurs facteurs, comme la santé générale du patient et les symptômes présents. L’arthrodèse lombaire par voie antérieure et latérale sont souvent utilisées car elles permettent d’éviter de sectionner les muscles du dos, favorisant ainsi la récupération.

Ce type d’opération nécessite généralement une hospitalisation de plusieurs jours, et la guérison complète peut prendre plusieurs mois. Cependant, l’arthrodèse lombaire peut apporter un soulagement significatif de la douleur et améliorer la qualité de vie des patients qui souffrent de maux de dos débilitants.

Mal de jambe suite à une arthrodèse lombaire

Les douleurs sont fréquentes après une arthrodèse lombaire – du moins temporairement – et peuvent souvent être le résultat de douleurs préexistantes qui n’ont pas été entièrement corrigées par la chirurgie.

Dans de nombreux cas, cette douleur est due à une compression ou une irritation nerveuse causée par l’arthrodèse elle-même.

En outre, la douleur aux jambes peut également être causée par une dégénérescence continue des facettes articulaires ou du disque au-dessus ou au-dessous du niveau de la fusion.

Bien que les douleurs aux jambes puissent être un problème important après une arthrodèse lombaire, il est important de se rappeler que cette chirurgie est généralement très efficace pour soulager les douleurs au bas du dos et aux membres inférieurs, avec un taux de réussite élevé.

Cette opération est souvent effectuée pour corriger l’instabilité de la colonne vertébrale ou pour soulager la douleur causée par des affections dégénératives telles que le spondylolisthésis.

L’espoir est qu’en fusionnant votre colonne vertébrale, la douleur disparaîtra. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. En fait, certains patients signalent des douleurs persistantes même après l’opération. Elles peuvent se manifester dans les jambes, mais aussi dans les hanches ou ailleurs.

À LIRE :   Arthrodèse de hanche : Indications (chirurgie obsolète ?)

Causes des douleurs aux jambes après une opération du rachis lombaire

Il existe plusieurs causes possibles de douleurs aux jambes après une opération du rachis lombaire. L’une d’elles est que les nerfs de la jambe peuvent être irrités ou comprimés à la suite de l’opération.

Cela peut se produire si le chirurgien déplace ou enlève des os ou des tissus pendant l’intervention. Une autre possibilité est que le tissu cicatriciel de l’opération exerce une pression sur les nerfs de la jambe.

Enfin, il est également possible que la douleur à la jambe ne soit pas du tout liée à l’opération, mais soit simplement un effet secondaire de l’anesthésie ou d’un autre médicament utilisé pendant l’opération.

Conséquences post-opératoires de l’arthrodèse lombaire

Si l’arthrodèse lombaire peut être un traitement efficace pour certaines affections, elle présente également un certain nombre de complications et de conséquences potentielles. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles on déconseille la conduite automobile tout de suite après l’opération.

L’une des conséquences les plus courantes de cette chirurgie est l’inactivité. Cela est dû au fait que la fusion limite le mouvement des vertèbres et peut rendre difficile l’exécution de certaines activités.

En outre, les patients peuvent connaître une perte d’amplitude de mouvement et une faiblesse musculaire. Par conséquent, il est important de discuter des risques et des avantages potentiels de l’arthrodèse lombaire avec votre médecin avant de prendre la décision de subir ou non cette opération.

Faiblesses musculaires

L’une de ces conséquences est la faiblesse musculaire. Les muscles lombaires, fessiers, quadriceps et ischio-jambiers peuvent tous s’affaiblir après une arthrodèse lombaire. Cette faiblesse musculaire peut alors entraîner des douleurs indirectes.

En d’autres termes, le patient peut ne pas ressentir de douleur directement sur le site de l’opération, mais plutôt dans les zones environnantes en raison de la faiblesse musculaire. Il est important d’être conscient de ces conséquences avant de subir une arthrodèse lombaire.

Raideur de la colonne

L’une des causes les plus courantes des douleurs aux jambes est la raideur de la colonne vertébrale. Bien que cela ne semble pas être le cas, la colonne vertébrale et les jambes sont interconnectées, et lorsque l’une n’est pas alignée, cela peut avoir un impact significatif sur l’autre.

Lorsque la colonne vertébrale est raide, elle exerce une pression sur les nerfs qui vont de la moelle épinière aux jambes. Cette pression peut entraîner une crispation et une irritation des muscles des jambes, ce qui provoque des douleurs.

mal de dos et parkinson
Source

En outre, la rigidité de la colonne vertébrale peut également entraîner une compression des disques situés entre les vertèbres. Cela peut entraîner une sciatique, caractérisée par une douleur lancinante qui s’étend du bas du dos jusqu’aux jambes.

En maintenant la colonne vertébrale souple et sans raideur, vous pouvez contribuer à prévenir les douleurs aux jambes.

Comment le corps peut compenser ?

Le corps peut compenser la douleur en mettant potentiellement plus de poids sur une jambe. Cela peut entraîner une usure inégale des articulations de cette jambe, ce qui peut causer encore plus de douleur.

Boiterie initiale

Une cause potentielle de douleur à la jambe après une arthrodèse lombaire est la boiterie initiale. Si le patient n’est pas en mesure de marcher correctement après l’opération, cela peut provoquer des douleurs à la hanche.

En effet, lorsqu’une jambe ne fonctionne pas correctement, elle exerce une pression plus forte sur l’autre jambe, ce qui peut entraîner des douleurs articulaires et d’autres problèmes.

À LIRE :   Méralgie paresthésique : C’est quoi, et que faire ? (6 conseils)

Que faire ?

La première étape pour traiter la douleur chronique consiste à consulter un professionnel de la santé afin d’en déterminer la cause précise. Selon l’origine de la douleur, différents traitements peuvent être nécessaires.

Par exemple, si la douleur est due à des mécanismes de compensation, le repos et la glace peuvent être recommandés.

Si la douleur est causée par l’inactivité, des exercices doux peuvent être prescrits. Si la douleur est d’origine nerveuse, des médicaments ou des thérapies ciblant des nerfs spécifiques peuvent être recommandés.

Enfin, si la douleur est causée par des problèmes vasculaires, des traitements tels que des anticoagulants ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires. En déterminant avec précision la source de la douleur, les personnes souffrant de douleurs chroniques peuvent élaborer un plan de traitement efficace et trouver enfin un soulagement.

massage jambe2 Mal de jambe après une arthrodèse lombaire 

Pour éviter tout problème, il est important de continuer à faire des exercices thérapeutiques. Ceux-ci sont souvent prescrits en kinésithérapie (physiothérapie), et doivent être réalisés idéalement même après avoir récupéré de la chirurgie. Cela vous aidera à garder votre corps en bonne santé et à prévenir d’autres douleurs.

Références

  1. https://www.orthopedie-roeselare.be/fr/specialisations/colonne-vertebrale/nevralgie-du-nerf-sciatique
  2. http://www.centre-du-rachis.fr/spdegeneratif.php
  3. https://www.arthrodese-lombaire.fr/forum/viewtopic.php?t=1071

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3.7 / 5. Nombre de votes 6

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...