massage pour traiter le syndrome de maigne

Massages pour soulager la cruralgie : est-ce indiqué ?

Le cruralgie ou névralgie crurale cause une intense douleur au niveau de la face antérieure des membres inférieurs. Le traitement se base généralement sur la prise de médicaments (antalgiques et anti-inflammatoire) ou sur la pratique d’infiltrations. Parfois, on opte pour les massages pour soulager la cruralgie. Mais, est-ce vraiment adapté ? Quelles sont alors les bonnes pratiques pour soulager une névralgie crurale avec le massage ? Parlons-en dans cet article.

Anatomie de la colonne lombaire et du nerfs crural

La colonne lombaire ou rachis lombaire désigne la partie de la colonne vertébrale qui se trouve au bas du dos. C’est la partie qui soutient la totalité de la colonne vertébrale et est responsable de la majorité des mouvements du dos ainsi que du bas du corps. C’est d’ailleurs pourquoi cette zone s’expose à diverses douleurs.

La colonne lombaire est constituée de cinq vertèbres qui sont la L1, L2, L3, L4 et L5. Tous sont reliés à l’arrière par les facettes articulaires et à l’avant par des disques intervertébraux.

anatomie de la colonne lombaire
Source

Ayant pour rôle d’amortir les chocs et les pressions lors des mouvements de la colonne lombaire, ces disques intervertébraux sont les plus sujettes au phénomène de vieillissement prématuré et de différentes pathologies : lombalgie, arthrose, cruralgie et bien d’autres encore.

Le nerf crural est aussi connu sous le nom de nerf fémoral. Il prend racine depuis les nerfs spinaux L2, L3 et L4 issus de la colonne lombaire. Par la suite, il descend du bassin et se répartit vers la face antérieure des membres inférieurs.

Le nerf crural est un nerf moteur qui permet la flexion des hanches et encore l’extension du genou. C’est également un nerf sensitif.

Qu’est-ce que la cruralgie ?

La cruralgie est une douleur lombaire qui s’irradie dans la face antérieure de la cuisse. Elle prend racine depuis la colonne lombaire avant de se diffuser le long des membres inférieurs. La douleur est causée par la compression du nerf crural ou encore par d’autres pathologies déjà existantes chez le patient.

À LIRE :   Peut-on guérir d’une cruralgie ? (tout savoir)

En vue de la similitude des symptômes, la cruralgie est souvent confondue avec la sciatique. De plus, ces deux pathologies sont plus fréquentes chez les personnes âgées de 50 à 60 ans.

douleur cuisse Massages pour soulager la cruralgie

Pour tout savoir sur la cruralgie, consultez l’article suivant.

Les causes de la cruralgie

Les causes de la cruralgie sont multiples. Mais de manière générale, c’est le vieillissement qui serait la principale. D’ailleurs, les personnes âgées souffrent souvent de pathologies qui peuvent aggraver les symptômes de la cruralgie comme l’arthrose ou la sciatique.

Dans d’autres cas, cette maladie est aussi liée à la compression du nerf crural ce qui provoque par la suite l’inflammation de cette dernière.

Diverses pathologies peuvent également être incriminées.

  • Une hernie discale: c’est la cause la plus fréquente de la cruralgie. En effet, la hernie discale se caractérise par l’écrasement du disque intervertébral. La saillie qui se forme peut alors venir comprimer les racines du nerf crural d’où la survenue de son inflammation.
  • Une tumeur au niveau du rachis: elle cause aussi la compression du nerf crurale suite aux excès de pus qui fait déboiter la vertèbre.
  • Un hématome du psoas: il résulte d’un traumatisme comme une chirurgie, un accident ou une chute.
hernie cervicale causant une névralgie cervico-brachiale

La cruralgie peut aussi survenir suite à des séquelles psychologiques comme le stress, l’anxiété. Elle peut aussi apparaître au cours de la grossesse.

Les symptômes de la cruralgie

Le premier symptôme de la cruralgie est une intense douleur au niveau de la colonne lombaire et qui descend vers la jambe jusqu’à dans les plantes de pieds.

La douleur est latente et son intensité varie selon la personne atteinte.

Il se manifeste aussi des sensations de fourmillements et de picotements au niveau des membres inférieurs. Il s’agit de légère décharge électrique dans les jambes et au niveau des genoux. Ensuite, la douleur commence à se faire ressentir au niveau des zones cutanées.

Enfin, en cas de forme grave, le patient peut avoir une paralysie partielle ou complète des membres inférieurs. En effet, la cruralgie cause la perte de sensation au niveau des muscles des jambes et du genou suite à la compression du nerf crural.

homme qui ressent des douleurs de type crurale

Puisqu’il s’agit parfois d’une douloureuse mécanique, on a tendance à utiliser le massage pour soulager la cruralgie.

Peut-on masser le nerf crural ?

En cas de cruralgie, le massage aide à détendre les muscles. Cela va permettre de soulager les symptômes de l’affection, notamment la douleur.

À LIRE :   Cruralgie : chaud ou froid ? (quoi choisir ?)

Toutefois, comme c’est un nerf sensitif, un massage risque d’endolorir la partie enflammée. Il est de ce fait important d’y aller en douceur.

Si possible, cette intervention doit donc être faite par un professionnel et sous le feu vert du médecin traitant. De plus, peu de preuves scientifiques prouvent l’efficacité des massages pour soulager la cruralgie.

massage de la jambe
Source

Mais d’une certaine manière, la sensation de chaleur procurer lors des massages aide à réduire la douleur. Les massages peuvent donc être utilisés comme complément au traitement puisqu’il ne va pas au bout de la maladie et soulage temporairement.

Massages pour traiter la cruralgie : les techniques

Pour réduire la douleur causée par cruralgie, il est possible de masser la partie inférieure comme la cuisse, la hanche et même le bas du dos. Pour un meilleur résultat, il est possible d’utiliser des huiles essentielles comme la menthe poivrée ou la gaulthérie lors du massage.

Deux types de massages peuvent être effectués en cas de cruralgie. Chacun d’eux peut être effectué manuellement ou avec l’utilisation d’outils spéciaux comme les rouleaux, les balles (dans le cas où vous n’avez pas des balles de massages, il est possible d’utiliser les balles de tennis) et les pistolets de massages automatiques.

  • Le massage superficiel qui est aussi connu comme massage suédois. Cette technique consiste à faire des mouvements légers au niveau de la couche supérieure des tissus musculaires. Le massage suédois est le plus utilisé afin de ne pas accentuer la douleur.
  • Le massage en profondeur est une pratique qui consiste à exercer plus de pression sur la partie douloureuse. Elle aide à réduire les douleurs chroniques et aussi les blessures. Le massage en profondeur cible les tissus plus profonds des muscles pouvant même atteindre les nerfs.

D’autres alternatives au massage

À part les massages, il existe aussi d’autres méthodes naturelles qui permettent de réduire la douleur.

Premièrement, l’activité physique est le plus souvent conseillé par les médecins. Faire de l’exercice physique rend la colonne vertébrale plus souple tout en laissant circuler l’oxygène dans les tissus. Mais il faut la pratiquer avec modération pour ne pas aggraver les symptômes. Le vélo, la natation, la marche rapide : ce sont entre autres les disciplines conseillées par les médecins si vous souffrez de cruralgie.

À LIRE :   Nerf crural : Anatomie, trajet, douleur
activité physique

Deuxièmement, il faut faire des étirements et exercices de renforcement. Cela rend aussi les articulations plus souples et les muscles plus forts. En même temps, cela permet aussi de dégager le nerf, stabiliser les articulations et ainsi de le libérer de sa compression.

Et troisièmement, un traitement avec la chaleur ou le froid. Tous deux ont pour effet de réduire l’inflammation du nerf crural ce qui apportera beaucoup de confort au patient.

En résumé, nous pouvons dire que le massage aide à soulager la cruralgie, mais ce n’est qu’un traitement secondaire. Il peut accompagner les prescriptions du médecin afin de guérir rapidement. En aucun cas, le massage ne remplace le traitement médicalisé.

Références

https://sante.lefigaro.fr/sante/organe/nerf-crural/quest-ce-que-cest

Fausse cruralgie : quelles autres possibilités ? (Comment savoir ?)

Cruralgie : l’arnica comme solution ? Est-ce efficace ?

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez une méthode unique vous permettant (ENFIN !) de mettre un terme à vos douleurs physiques...