miel

Miel et sciatique : Efficace pour se soulager ? (Explication)

La sciatique est une affection qui survient lorsque le nerf sciatique, qui part de votre colonne vertébrale et descend le long de votre jambe, est irrité ou comprimé.

 

Bien qu’il existe de nombreux traitements pour la sciatique, certaines personnes sont soulagées par le miel. Dans cet article, nous allons voir comment le miel peut être utilisé pour soulager les symptômes de la sciatique.

Anatomie de la colonne lombaire

 

La colonne lombaire est la partie de la colonne vertébrale qui commence juste en dessous des vertèbres thoraciques et se termine au niveau du sacrum. La colonne lombaire est composée de cinq vertèbres, qui sont les os qui constituent la colonne vertébrale.

 

anatomie de la colonne lombaire
Source

 

Ces vertèbres sont numérotées de L1 à L5, L1 étant la vertèbre la plus proche de la colonne thoracique et L5 étant la vertèbre la plus proche du sacrum. La colonne lombaire est chargée de supporter la plus grande partie du poids du corps et permet également un large éventail de mouvements, tels que la flexion et la torsion.

 

Les vertèbres de la colonne lombaire sont beaucoup plus grandes que celles de la colonne cervicale, et elles sont entourées d’épaisses couches de muscles et de ligaments. Cela rend la colonne lombaire très solide et résistante aux blessures.

 

Cependant, comme elle supporte un poids important, elle est également susceptible de s’user et de se déchirer, et c’est l’un des sites de douleur les plus courants dans le corps humain.

 

 

Anatomie du nerf sciatique

 

Le nerf sciatique est le plus grand et le plus long nerf du corps humain. Il part du bas du dos, traverse la fesse et descend le long de la jambe. Le nerf sciatique est constitué de plusieurs nerfs plus petits qui se réunissent pour former un seul grand nerf.

 

anatomie du nerf sciatique
Source

 

Ces nerfs plus petits sont appelés segments L4-S3. Le nerf sciatique rassemble ces petits nerfs en un brin épais et les tire à travers les muscles fessiers jusqu’aux ischio-jambiers. Le nerf sciatique se divise généralement en deux nerfs individuels au niveau du pli fessier, le nerf tibial et le nerf fibulaire.

À LIRE :   5 exercices pour soulager les symptômes de sciatique (en vidéo)

 

Ces nerfs sont parallèles à l’arrière de la cuisse jusqu’au creux du genou. Là, le nerf tibial descend en ligne droite le long du mollet et de la partie médiale de la cheville jusqu’au pied.

 

Le nerf fibulaire, à son tour, se divise en deux branches dans le creux poplité : la branche profonde s’étend sur le mollet latéral, sur la cheville latérale et sur l’avant-pied.

 

L’autre, plus superficielle (ramus superficialis) tire sur la surface externe du tibia sur toute sa longueur vers l’origine. Cette division se produit dans une zone alimentée par des perforateurs artériels provenant aussi bien du bas que du haut. Il existe donc une anastomose entre ces vaisseaux qui assure une bonne irrigation sanguine des deux branches si l’une d’elles est coupée. »

 

 

Sciatique, définition et explication

 

La sciatique est un terme utilisé pour décrire la douleur nerveuse dans la jambe qui est causée par une irritation et/ou une compression du nerf sciatique. La sciatique prend naissance dans le bas du dos, irradie profondément dans la fesse et descend le long de la jambe.

 

sciatique
Source

 

Les symptômes de la sciatique sont généralement ressentis le long du trajet du grand nerf sciatique. Le nerf sciatique est le nerf le plus long et le plus large de votre corps, il part du bas du dos et descend le long de chaque jambe.

 

Il est constitué de plusieurs nerfs plus petits qui se ramifient à partir du nerf sciatique. Lorsque l’un de ces petits nerfs est comprimé ou irrité, il peut provoquer une douleur dans la jambe. La sciatique est le plus souvent causée par une hernie discale, un éperon osseux ou une constriction du nerf sciatique par les muscles.

 

Ces affections peuvent exercer une pression sur le nerf sciatique et provoquer une douleur qui irradie dans la jambe. D’autres causes moins fréquentes de sciatique sont les tumeurs vertébrales, les infections ou les blessures.

 

La sciatique peut également être causée par la grossesse, lorsque le poids du bébé exerce une pression sur le nerf sciatique.

 

 

Traitements médicaux et alternatifs

 

Lorsque vous souffrez de sciatique, vous pouvez avoir l’impression que la douleur ne disparaîtra jamais. Mais la douleur du nerf sciatique est une affection très courante qui s’améliore généralement avec le temps. En attendant, il existe des traitements qui peuvent aider à soulager la douleur du nerf sciatique.

 

Médicaments

 

Les médicaments sont souvent prescrits pour aider à soulager la douleur du nerf sciatique. Il peut s’agir d’analgésiques en vente libre comme l’ibuprofène ou le naproxène, ou de médicaments délivrés sur ordonnance. Si votre douleur est intense, votre médecin peut également vous prescrire des corticostéroïdes pour aider à réduire l’inflammation.

À LIRE :   Nerf sciatique coincé : est-ce possible ? (Explication réelle)

 

Kinésithérapie (physiothérapie)

 

La kinésithérapie et les exercices sont souvent recommandés pour aider à traiter la douleur du nerf sciatique. La physiothérapie peut aider à relâcher les muscles tendus qui peuvent exercer une pression sur le nerf sciatique. Les exercices visant à renforcer le tronc et à améliorer la souplesse peuvent également contribuer à soulager la douleur du nerf sciatique.

 

Manipulation ostéopathique

 

La manipulation ostéopathique et les ajustements chiropratiques sont deux traitements alternatifs qui se sont avérés efficaces pour traiter la douleur du nerf sciatique. Ces thérapies visent entre autres à manipuler la colonne vertébrale et à soulager la pression exercée sur le nerf sciatique.

 

ostéopathie
Source

 

Exercices

 

Les exercices peuvent également être recommandés pour renforcer les muscles autour du nerf sciatique et améliorer l’amplitude des mouvements.

 

Infiltrations

 

Les injections, telles que les injections épidurales de stéroïdes, peuvent également être utiles pour traiter la douleur du nerf sciatique. Ces injections aident à réduire l’inflammation et à soulager la pression sur le nerf sciatique.

 

Acupuncture

 

L’acupuncture est un autre traitement alternatif qui s’est avéré efficace pour traiter la douleur du nerf sciatique. L’acupuncture consiste à placer des aiguilles dans des points spécifiques du corps pour favoriser la guérison et soulager la douleur.

 

Il existe également plusieurs remèdes naturels qui peuvent être utiles pour traiter la douleur du nerf sciatique. La prise de suppléments comme les acides gras oméga-3 ou la vitamine B12 peut aider à réduire l’inflammation et à améliorer la fonction nerveuse.

 

Le remède de grand-mère consistant à appliquer du miel sur la zone affectée peut également contribuer à apaiser la douleur du nerf sciatique.

 

Le miel, efficace contre les douleurs reliées au nerf sciatique ?

 

Le miel est utilisé depuis des siècles pour traiter diverses affections, et il gagne en popularité comme traitement naturel de la douleur de la sciatique. De nombreuses personnes souffrant de sciatique déclarent être soulagées après avoir appliqué du miel sur leur peau.

 

miel
Source

 

Bien qu’il n’existe pas de base scientifique solide pour soutenir l’utilisation du miel pour la sciatique, de nombreuses personnes déclarent ressentir un soulagement de la douleur après avoir appliqué du miel sur leur peau.

À LIRE :   La sciatique de A-Z: Comprendre et soulager ses symptômes

 

Certaines théories expliquant le mécanisme d’action du miel pour la sciatique suggèrent qu’il peut contribuer à réduire l’inflammation et à soulager la douleur en agissant comme un agent anti-inflammatoire naturel.

 

Comment utiliser le miel pour se soulager ?

 

Si vous souhaitez essayer le miel pour soulager les douleurs de la sciatique, vous pouvez l’utiliser de différentes manières. Vous pouvez prendre une cuillerée de miel seul, le mélanger à une tisane ou l’appliquer localement sur la zone affectée.

 

Veillez simplement à utiliser du miel brut, non transformé, pour un bénéfice maximal.

 

Autres traitements naturels contre la sciatique

 

Les autres traitements de la sciatique comprennent :

 

  • Acupuncture ;
  • Ajustements chiropratiques ;
  • Remèdes à base de plantes ;
  • Massothérapie ;
  • Suppléments nutritionnels ;
  • Exercices d’étirement.

 

Les remèdes de grand-mère pour la sciatique peuvent inclure :

 

  • L’application de glace ou de chaleur ;
  • Gingembre ;
  • Curcuma ;
  • Thé à la camomille.

 

 

Conclusion

 

Bien qu’il n’y ait pas de preuves scientifiques à l’appui de l’utilisation du miel et d’autres traitements naturels, un soulagement significatif est souvent observé. Cela dit, ces produits ne doivent pas remplacer un traitement médical.

 

Si vous envisagez d’utiliser des traitements naturels pour la sciatique, prévenez toujours votre médecin et consultez un homéopathe si nécessaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.