Migraine ophtalmique : C’est quoi, et que faire ?

Migraine ophtalmique : C’est quoi, et que faire ?

Près d’un quart des migraines s’accompagnent d’auras visuelles. On qualifie cette condition de migraine ophtalmique.

 

Bien qu’elles puissent affecter grandement le quotidien et provoquer beaucoup d’inconfort, la migraine ophtalmique n’est pas dangereuse, et peut même être traitée.

 

Dans l’article suivant, nous partageons les points essentiels reliées aux migraines ophtalmiques (définition, symptômes, causes), puis mettons l’accent sur des approches de traitement visant à vous soulager.

 

Définition 

Causes

Symptômes

Quand s’inquiéter ? (C’est grave ou pas ?)

Comment faire passer une migraine ophtalmique ?

Ressource

 

Bonne lecture !

 

 

Définition 

 

Les migraines affecte près de 20% de la population française, principalement des femmes.  

 

Dans 20 à 30% des cas de migraines, on observe une phase précurseure qualifiée de “migraine ophtalmique” où des troubles visuels (et autres) surviendront, un peu comme un “signal d’alarme”. 

 

Plus précisément, une migraine avec aura (nouvelle appellation pour les migraines ophtalmiques) désignent ces perturbations visuelles et sensorielles survenant peu avant la crise typique de migraine. Les symptômes (que nous verrons ultérieurement) durent généralement moins d’une heure, et varient en fonction des individus.

 

migraine ophtalmique

 

Étrangement, les migraines ophtalmiques ne surviennent pas lors de chaque crise de migraine.

 

Causes

 

Avant de discuter des symptômes, une question s’impose. D’où viennent les migraines ophtalmiques exactement ?

 

Malheureusement, la cause exacte n’est pas encore tout à fait connue. Par contre, on sait aujourd’hui qu’elles sont causées par des changements électrochimiques au niveau du cerveau. D’ailleurs, les symptômes observés dépendront de la localisation de ces changements.

 

Par exemple, la présence d’une aura visuelle vient provient d’un changement au niveau du cortex visuel du cerveau, et provoquera ainsi des changements au niveau de la vision. De la même façon, des changements au niveau de l’hémisphère gauche (responsable du langage) pourra affecter la parole.

 

cortex visuel
Source

 

Il faut comprendre que ces changements électrochimiques ne sont pas forcément associés à un dommage tissulaire ou nerveux. Ceci veut dire que les migraines peuvent survenir sans que le cerveau soit “endommagé” en tant que tel.

 

Par ailleurs, certains facteurs pourraient aggraver les symptômes de migraine ophtalmique. On pense notamment aux causes suivantes :

 

  • Déshydratation
  • Menstruations
  • Ménopause
  • Grossesse
  • Glaucome 
  • Hypertension
  • Hypoglycémie
  • Manque (ou excès) de sommeil
  • Lumières intenses
  • Stress

 

stress fibromyalgie

 

On sait également qu’il semble y avoir une composante génétique aux migraines ophtalmiques, notamment car on observe souvent des membres d’une même famille atteints de cette condition.

 

De plus, on a observé que l’incidence des migraines semblent diminuer après l’âge de 50 ans.

 

Symptômes

 

On assume généralement que les migraines sont typiquement associées à un mal de crâne (céphalées migraineuses), des nausées, et une sensibilité à la lumière et au bruit.

 

Toutefois, il faut comprendre que ces symptômes sont parfois précédés de signes précurseurs. D’une part, certains symptômes peuvent apparaître jusqu’à 24-48 heures avant l’apparition de la migraine. On appelle cette phase le prodrome, et celle-ci peut inclure :

 

  • Hyperactivité
  • Sautes d’humeur
  • Fatigue
  • Raideur cervicale et douleur à la nuque
  • Besoin d’uriner plus souvent
  • Diarrhée ou constipation

 

Suite à la phase prodromique, c’est là qu’apparaît l’aura, une période assez courte (entre 5 et 60 minutes) qui survient juste avant l’apparition des migraines. Durant cette phase, on peut noter :

 

migraine ophtalmique

 

  • Des taches (appelées scotomes) ou lignes qui parcourent notre champ visuel
  • Des points scintillants
  • Une baisse ou perte de vision temporaire (qui nécessitent parfois l’utilisation de lunettes)
  • Une vision trouble ou floue
  • Des vertiges
  • Des éclairs de lumière (flash lumineux)
  • Des bourdonnements d’oreille
  • Les bras engourdis et des fourmillements
  • Des hallucinations
  • Des vomissements
  • Une difficulté à parler
  • Une faiblesse musculaire

 

Essentiellement, la migraine ophtalmique réfère à cette phase. Une fois terminée, on observe alors l’apparition typique de migraine pouvant durer de 4 heures à quelques jours.

 

phases de migraine
Source

 

Quand s’inquiéter (C’est grave ou pas)?

 

Le plus important lorsqu’on observe les symptômes mentionnés ci-haut, c’est d’exclure une atteinte plus sérieuse, et s’assurer que ces symptômes proviennent uniquement d’une migraine ophtalmique.

 

Ainsi, des atteintes plus sévères peuvent provoquer des signes et symptômes similaires à ceux mentionnés plus haut. On pense notamment à certaines tumeurs, ou encore un accident vasculaire cérébral (AVC)

 

Tel que mentionné précédemment, la migraine ophtalmique n’est pas forcément associée à un dommage au niveau du cerveau. Par contre, on a remarqué que les gens atteints de cette condition sont légèrement plus à risque de développer un AVC en comparaison avec la population générale.

 

Quand alors consulter ? Il est primordial d’aller chez le médecin si on observe une des situations suivantes :

 

  • Les symptômes de migraine ophtalmique persistent plus de 60 minutes
  • Les symptômes ne disparaissent pas complètement
  • D’autres symptômes apparaissent (comme une hémiplégie, un changement de la vigilance, etc.)

 

Lors d’une consultation chez le médecin, le premier objectif sera donc d’éliminer une atteinte plus sérieuse. Un examen complet sera fait, en commençant par des questions sur votre historique médical, vos antécédents et vos symptômes.

 

examen medical

 

Ensuite, un examen clinique permettra d’évaluer vos réflexes, acuité visuelle, élocution, et tous les aspects neurologiques permettant de clarifier le diagnostic.

 

Parfois, le médecin demandera une imagerie médicale (comme une radiographie, un scanner ou un IRM) pour éliminer une atteinte cervicale, une infection ou encore une hémorragie.

 

Comment faire passer une migraine ophtalmique ?

 

Heureusement, on sait que la migraine ophtalmique est passagère, et devrait se résorber à l’intérieur de quelques heures.

 

Par contre, comme elle est très inconfortable, plusieurs stratégies peuvent être proposées pour faire passer la douleur (ou du moins la soulager). Parmi les modalités proposées (en phase aigue ou même en prévention), on compte :

 

  • Médication (à discuter avec son médecin, et ajuster en fonction de ses symptômes)
  • Baume du tigre
  • Huiles essentielles
  • Homéopathie
  • Massage
  • Médecine chinoise (acupuncture)
  • Ostéopathie
  • Certains remèdes de grand-mère
  • Yoga des yeux
  • Stimulation magnétique transcraniale
  • Stimulation électrique

 

remèdes contre la migraine ophtalmique

 

Outre les modalités mentionnées ci-haut, certains changements au niveau des habitudes de vie peuvent aider à prévenir ou contrôler la migraine ophtalmique. Par exemple, on peut appliquer les conseils suivants :

 

  • Favoriser une gestion du stress (par exemple grâce à la méditation ou la respiration)
  • Éliminer certains aliments de sa diète
  • Prendre des médicaments en prévention (anti-épileptique, beta-bloquants, anti-dépresseurs, etc.)
  • Améliorer son hygiène de sommeil
  • Éviter les lumières qui pourraient provoquer des symptômes
  • Éviter les changements d’altitude ou de pression atmosphérique
  • Tenir un journal de bord pour mieux comprendre ses symptômes, et les partager avec son médecin

 

Ressource

 

Forum où des personnes atteintes de migraine ophtalmique partagent leur expérience

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils