Mobilité naturelle

Mobilité naturelle

 

“Bouger mieux pour vivre mieux.”

 

Jérôme Politi, 32 ans.

 

Ancien militaire, je me suis reconverti dans l’éducation sportive et mentale, et suis devenu athlète de course à obstacles et entrepreneur.

 

Éducateur sportif diplômé depuis plus de 7 ans, je suis spécialisé dans les méthodes d’entrainements naturelles (MovNat Certified Trainer Level 2, Méthode Naturelle ou Hébertisme) et préparateur mental certifié.

 

Passionné par la culture du mouvement, j’ai choisi comme mission de vie, d’accompagner et d’éduquer les publics intéressés, afin de les aider à installer des habitudes de vie constructives en lien avec le mouvement afin d’améliorer leur bien-être et conserver de l’autonomie sur le long terme.

 

Mon credo – « Ne pense pas mouvement, soit le mouvement ! »

 

Introduction 

 

De nos jours, 90% des Français assurent avoir mal au dos, 38% déclarent avoir souffert du dos plus de 10 fois au cours des cinq dernières années.

 

C’est aussi 84% des 18-24 ans qui sont également concernés mais qui s’en préoccuperaient le moins.

 

Le mal de dos, que l’on peut considérer comme étant le « mal du siècle » concerne donc 10% de la population mondiale soit 1/10ème de cette dernière.

 

Les causes sont multiples, le plus souvent liées à de mauvaises postures/positions, au stress (émotionnelle) et à l’alimentation (vecteur inflammatoire).

 

Il est de mise de Changer de mode de vie et de prendre de bonnes habitudes quotidiennes, simples et accessibles À TOUS pour réduire l’impact psychologique et physique limitant que causent les maux de dos et qui entravent notre bien-être.

 

Pour cela une solution simple existe bel et bien, ce n’est pas la prise d’antidouleurs, d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires qui règleront le problème sur le long terme.

 

Cette Solution, c’est le MOUVEMENT !

 

Qu’est-ce que Mobilité Naturelle?

 

C’est une vision sur le long terme, une philosophie de vie, une action d’engagement personnel pour le bien-être du corps et de l’esprit.

 

Mobilité:

Exprime la capacité du corps à être en mouvement, l’exploration des amplitudes et l’utilisation des habilités motrices.

 

Naturelle:

C’est l’expression combinée de ces capacités accompagnées par le mental et l’esprit pour un travail en profondeur sur le plan cognitif.

 

Rejoignez le groupe Facebook « mal de dos, douleurs cervicales découvrez Mobilité Naturelle ».

 

 

Pourquoi le mouvement est-il si important?

 

De nos jours le mal de dos, les tensions musculaires et autres douleurs articulaires touchent une grande partie de la population mondiale sans distinction d’âge.

 

Ayant moi-même accumulé avec le temps des problèmes posturaux, des blessures, douleurs récurrentes dus à des mauvaises positons au quotidien, au port de bijoux, aux tatouages, à la pollution magnétique omniprésente, à de blessures et à l’excès de sport, c’est une action préventive que je m’applique aujourd’hui à pratiquer régulièrement grâce au mouvement et la mobilité.

 

Photos suite à la rupture du ligament du genou gauche en mai 2019.

 

C’est notamment suite à une rupture du ligament croisé au genou gauche que j’ai fini par comprendre ce que j’applique désormais QUOTIDIENNEMENT.

 

Aujourd’hui, un an et demi après mon opération, je ne ressens plus aucune douleur et j’ai retrouvé l’intégralité de ma mobilité, mais là n’est pas le sujet !

 

Les bénéfices des routines de mobilité 

 

J’ai donc mis en place, après beaucoup de recherche, d’échecs et de tentatives, des routines de mobilité.

 

Cela a totalement bouleversé ma vision de l’entrainement, répondu à mes propres attentes mais aussi a mon désir d’apporter une réponse simple à tous ceux qui vivent avec leurs douleurs au quotidien.

 

1. Tout d’abord qu’est qu’une routine ?

 

C’est la mise en place d’une ou plusieurs habitude(s) bénéfique(s) et positive(s) pour le bien-être, la performance, la relaxation, etc.

 

Une routine de mobilité, c’est donc une habitude de mouvement et d’exploration des amplitudes pour gagner en souplesse, en force, en agilité au niveau articulaire, donc tout qui compose la base du mouvement !

 

Non seulement le gain est exponentiel avec l’engagement sur le long terme, mais on voit s’améliorer notre conscience corporelle (proprioception, coordination, perception et localisation de la douleur…).

 

Les plus étant les bénéfices ressentis sur le moral et l’humeur, la motivation et l’énergie, une véritable cure de bien-être globale.

 

 

2. La structure d’une routine de mobilité :

 

Une routine a besoin de rester à votre portée tout en restant engageante et vous poussez à faire des efforts pour progresser et atteindre les résultats recherchés.

 

Une routine a pour objectif d’être répétée quotidiennement jusqu’à l’ancrage de celle-ci, c’est-à-dire, l’automatisation des réflexes posturaux, du transfert de poids, des positionnements ainsi que du lexique de mouvement.

 

Pour commencer, il est bon de se connecter au corps et/ou la surface de travail, faire quelques Inspirations/expirations profondes, nasales et abdominales pour favoriser la détente et le relâchement mais aussi la lucidité (conscience corporelle).

 

Mobiliser la colonne vertébrale sur les 3 plans, frontal, transversal et sagittal par des mouvements simples et naturelles en douceur tout en synchronisant la respiration au mouvement sur 5 minutes.

 

Ensuite, afin de favoriser une meilleure sensation de relâchement, de détente, évacuer le stress, les mauvaises énergies en les remplaçant par des bonnes et aider à l’isolation articulaire il est bon de faire des mouvements dynamiques comme le « Shaking » qui présente de nombreux avantages et bénéfices comme ceux cités précédemment et ce durant 1 à 2 minutes.  

 

Et enfin, travailler 1 ou 2 mouvements de mobilité par zone articulaire, épaules, poignets, hanches, chevilles, doigts et orteils pour une routine « full body » ou encore une routine très localisée selon le besoin de déverrouillage du jour.

 

3. L’importance de la mobilité et du mouvement pour la prévention des blessures :

 

L’exploration des amplitudes permet un gain de souplesse et de force garantissant une action bénéfique sur l’exécution du bon mouvement et de la récupération.

 

Comme le moteur d’une voiture a besoin d’huile pour fonctionner, le corps a besoin de la mobilité articulaire pour régénérer le cartilage et renouveler le liquide synovial qui optimise la base de tous les mouvements.

 

L’une des plus grosses erreurs commises par les personnes commençant un sport tel que la musculation ou le fitness se basent principalement sur l’aspect esthétique et la remise en forme sans tenir compte de l’importance de commencer par les fondamentaux d’un corps mobile et fonctionnel à long terme.

 

L’exploration des amplitudes permet un gain de souplesse et de force garantissant une action bénéfique sur l’exécution du bon mouvement et de la récupération.

 

La Préparation Mentale pour augmenter la motivation et se fixer des objectifs

 

Tous les individus se fixent des objectifs, plus ou moins consciemment, certes, mais nous nous en fixons continuellement.

 

Mettre en place des habitudes constructives demande un engagement sans faille, pour cela il est primordial de comprendre les mécanismes de la motivation et de la fixation d’objectifs qui fonctionnent de pair avec notre mental pour aller au bout de ce que vous entreprenez pour votre bien-être.

 

Ces aspects sont propres au domaine de spécialité que représente la Préparation Mentale, qui ouvre à la possibilité de faire plus facilement les choses.

 

La motivation s’appuie sur 7 sentiments qui sont :

 

Autonomie, compétence, appartenance, plaisir, progrès, engagement et sens fondamental.

 

Quand on est motivé, on ne voit pas le temps passer, on est capable de faire des efforts longtemps, on peut subir les échecs et les surmonter, on fait les choses avec entrain, on est engagé dans ce que l’on fait.

 

On peut donc affirmer que la motivation est un ingrédient :

  • De notre bonheur car on est heureux lorsqu’on se sent motivé
  • De notre performance pour pouvoir faire des efforts plus longtemps et résister à l’échec, des conditions clés pour progresser.

 

Agir sur la motivation c’est donc se rendre plus heureux et être plus performant.

 

Voici quelques conseils pour t’aider à être super motivé :

 

  • Reprenez les 7 sentiments suivants :

 

    • Autonomie – Sentez-vous en phase avec ce vous faites, libre d’agir seul pour vous et votre bien être et d’exprimer vos choix.
    • Compétences – Comprenez ce que vous faites avec patience, sans sous-estimer les compétences déjà acquises et celles à venir.
    • Appartenance – Affirmez-vous et soyez intègre et afin d’être reconnu dans un groupe en donnant vos ressentis personnels, vos impressions et vos opinions (se sentir écouté)
    • Plaisir – Considérez la pratique comme un jeu et s’amuser, se reconnecter à l’enfant intérieur et explorer.
    • Progrès – Prenez le temps de regarder en arrière, d’écouter les sensations, les émotions et notamment le ressenti physique et psychologique.
    • Engagement – Passez un pacte avec vous-même, donnez du sens à ce que vous faites en reliant la pratique à ce qui vous pousse à le faire.
    • Sens fondamental – Posez-vous toutes les questions fondamentales qui font que vous allez vers une pratique plus qu’une autre.

 

 

La fixation d’objectif, s’appuie sur les 3 caractéristiques suivantes :

 

Le challenge correct, le processus/résultats et les trois temps.

 

Tous les individus se fixent des objectifs, plus ou moins consciemment, certes, mais nous nous en fixons continuellement.

 

Par exemple, lorsque vous faites du sport et que vous voulez vous sentir plus en forme, plus fort, acquérir plus de souplesse ou tout simplement augmenter votre niveau de bien-être.

 

En bref, l’être humain se fixe naturellement des objectifs, c’est ainsi, cela semble faire partie de notre constitution.

 

En résumé, la fixation d’objectif est, selon les cas :

  • Une source de bonheur et de performance (motivation)
  • Une source de malheur est d’échec (démotivation, frustration, mécontentement).

 

 

Pour bien fixer les objectifs avec les 3 caractéristiques voici quelques conseils :

 

1) Le challenge correct un challenge difficile mais atteignable

 

C’est un challenge qui est à porté de main, si vous arrivez à progresser suffisamment, vous serez alors motivé, prêt à faire des efforts pour réussir à passer les étapes.

 

L’objectif est donc efficace s’il représente une source de progression, de motivation et de succès.

 

Exemple : Vous voulez agir sur votre mal de dos, et vous commencez la mobilité en sachant qu’une action quotidienne est nécessaire, vous êtes conscient de votre niveau, vous avez du mal passer à l’action, vous décidez donc de commencer par 3 x 5 minutes (matin, midi et soir) 4 ou 5 fois/semaine en autonomie avec des mouvements qui vous sont accessibles mais qui vous demande tout de même des efforts.

 

→ Pour progresser la difficulté et toujours présente dans le challenge fixé, attention à ne pas viser la lune pour ensuite déclarer que « de toute façon c’était clairement impossible ».

 

Pour déterminer si le challenge est incorrect, il fait impression lorsque vous le dites et il donne une bonne image de vous-même, mais cet objectif a en réalité peu de chances d’être atteint et c’est juste de la poudre aux yeux.

 

Soyez donc honnête envers vous et ne vous surestimez pas avec un challenge trop élevé par rapport à votre niveau actuel, ce qui représente en réalité une protection de l’EGO.

 

2) Objectif de processus et de résultat Le processus est tout aussi important que le résultat si ce n’est pas plus.

 

Pour obtenir un résultat il est primordial de fixer un ou plusieurs objectifs de processus qui représentent des étapes pour consolider le sentiment que vous progressez et que vous avancez vers le résultat final ou que vous êtes mieux armé pour y arriver.

 

Exemple :

  • Objectif de résultat: Ne plus avoir cette douleur en bas du dos insupportable du matin au soir, retrouver une liberté de mouvement.
  • Objectif de processus : Mettre en place une routine de mobilité centrée sur la colonne vertébrale et les cervicales pour relâcher les tensions musculaires au niveau des lombaires et régénérer le cartilage.

 

Si vous vous donnez uniquement des objectifs de résultats, comme c’est souvent le cas, cela va causer les désagréments suivants :

→ Échec, démotivation et absence de sentiment de progression.

 

3) Les trois temps – Court terme, moyen terme, long terme

 

Pour gagner en efficacité et atteindre votre ou vos objectifs, il est important de découper le ou les objectifs en plusieurs sous-objectifs répartis dans le temps pour vous donner les moyens de réaliser les actions nécessaires à l’atteinte de chaque sous-objectif et donc au final atteindre l’objectif que vous visez.

 

Exemple :

Concrètement pour agir sur votre mal de dos et améliorer votre bien-être jour après jour vous aurez besoin de :

 

  • Vérifier que c’est un « challenge correct » (difficile mais atteignable selon votre niveau).
  • Ajouter des objectifs de processus tel que :

 

1. Commencer par 3 X 5 minutes par jours sur 4 jours de la semaine définie à l’avance

2. Terminer la semaine par une routine de 15 minutes afin de se sentir progresser

3. Repartir les objectifs de déverrouillages articulaires sur les trois temps :

 

  • Court terme–Mise en place de petites routines régulière de mobilité colonne vertébrale/cervicales pour faciliter la progression vers des mouvements plus complexes et engageants.
  • Moyen terme – Ajout progressif de mouvement de mobilité épaules/hanches/chevilles pour sentir la progression et le gain de confort pour commencer à renforcer l’ensemble des articulations.
  • Long terme – Routine de mobilité globale Quotidienne pour une action préventive, un gain de souplesse, de force, d’agilité et surtout une diminution durable des douleurs.

 

 

Routine le matin VS routine le soir:

 

Commencer par une routine de mobilité le matin, entre 15 et 30 minutes, permet d’attaquer la journée en se connectant à soi pour finir de se réveiller et se dynamiser en bénéficiant d’une action réparatrice qui va déverrouiller l’ensemble du corps et le libérer des tensions accumulées dans la nuit.

 

Terminer la journée par une routine de mobilité, entre 20 et 45 min, va plutôt renforcer plus en profondeur les articulations, le corps ayant déjà été sollicité durant la journée va offrir plus de confort et d’amplitude mais aussi permettre un engagement musculaire plus en profondeur ce qui va donner la possibilité de faire la séance avec plus d’intensité.

 

Il est également possible et même recommandé de pratiquer des exercices de mobilité plusieurs fois dans la journée, sur 5 à 10 minutes, pour relâcher les tensions dues aux mauvaises postures (épaules en avant, cambrure excessive, tête en avant…), ou à la position assise (chaise, bureau, canapé…).

 

  • Le midi durant la pause déjeuner peut-être une bonne option, en utilisant les 5 mouvements pour ton quotidien sur 5 minutes qu’il est possible de retrouver sur ma chaîne YouTube gratuitement via le lien suivant:

 

 

  • Avec le E-book « Comment agir sur ses douleurs et améliorer son bien-être à long terme » by Mobilité Naturelle que vous pouvez commander via ce lien Une routine d’une durée de 15 à 20 minutes, simple et facile à réaliser, utilisable partout à partir d’un téléphone ou d’un ordinateur avec des liens vidéo et des consignes claires.

 

E-Book Routine by Mobilité Naturelle « Comment agir sur ses douleurs et améliorer son bien-être »

 

 

Vous souhaitez une interaction et partager votre ressenti ?

 

J’organise tous les matins et les soirs de la semaine des séances de 30 minutes de mobilité en visioconférence sur ZOOM ou je propose en plus des méthodes complémentaires en fin de séance telles que de la réflexologie faciale et de la sophrologie pendant 10 minutes afin d’optimiser l’effet relaxant de la pratique et accroitre le niveau d’énergie du corps et de l’esprit qui influenceront positivement votre vie ainsi que la diminution des douleurs jours après jours.

 

Pour vous informer ou vous inscrire aux séances suivre le lien suivant en allant sur « réserver un créneau » pour un appel stratégique gratuit de 30 minutes en ZOOM + une séance de mobilité de 30 minutes offerte.

 

  • Elles témoignent:

 

 

 

Conclusion

 

Le monde change, il est en plein bouleversement et les gens souffrent.

 

Le corps et l’organisme subissent le stress permanent qui nous accablent de toutes parts.

 

En tant que praticien et spécialiste dans le domaine du mouvement, de la santé du corps et de l’esprit, je me demande, tout comme les experts et les méthodes dont je m’inspire, comment intégrer ces pratiques dans vos vies quotidiennes tout en restant pertinent face aux défis qui se posent ?

 

 

Références littéraires

 

– L’animal exubérant, Franck Forencich, édition Ressources Primordiales

– Manuel pour bouger, Franck Forencich, édition Ressources Primordiales

La méthode Naturelle, tome 1, Georges Hébert, édition Vuibert

 

 

 


Leave a Reply

Vous n'avez pas trouvé de réponses à vos questions? Procurez-vous le guide gratuit "Le mal de dos en 100 questions" pour vous éclairer sur votre condition!