orteil

Orteil engourdi et nerf coincé : Quel lien ? (est-ce possible ?)

Avez-vous déjà ressenti des engourdissements ou des picotements dans vos orteils ? Ou encore une sensation d’aiguilles dans le pied ? Vous avez peut-être un nerf coincé. Mais quel est le lien entre un nerf coincé et des orteils engourdis ? Est-il possible de souffrir des deux affections en même temps ?

 

Dans cet article, nous allons explorer le lien possible entre les orteils engourdis et un nerf coincé. Nous verrons également comment déterminer la cause de vos problèmes et quelles sont les options de traitement disponibles.

Les nerfs de la jambe et du pied : Courte leçon d’anatomie

 

Les nerfs du corps humain sont responsables de la transmission de messages entre le cerveau et le reste du corps. Ces messages peuvent être de nature sensorielle, motrice ou autonome.

 

Les nerfs sensoriels transmettent au cerveau des informations sur le toucher, la température, la douleur et d’autres stimuli du corps. Les nerfs autonomes contrôlent les fonctions involontaires comme le rythme cardiaque et la digestion.

 

De nombreux nerfs parcourent la jambe et certains d’entre eux peuvent potentiellement provoquer une paresthésie du pied et des orteils. En théorie, tout nerf comprimé ou irrité peut entraîner une paresthésie.

 

Toutefois, les nerfs les plus fréquemment associés à la paresthésie du pied et des orteils sont :

 

nerfs de la jambe
Source

 

  • Le nerf le plus courant est le nerf sciatique (qui part du bas du dos et descend jusqu’aux pieds) ;
  • Le nerf péronier (qui court le long de la face externe de la jambe) ;
  • Le nerf tibial (qui descend le long de l’intérieur de la jambe) ;
  • Le nerf sural (qui longe l’arrière de la jambe).

 

La paresthésie peut également être causée par la compression de ces nerfs, ce qui peut se produire pour diverses raisons tels qu’un traumatisme, une position assise ou debout prolongée, des mouvements répétitifs ou le port de chaussures mal ajustées.

 

Dans la plupart des cas, les paresthésies disparaissent d’elles-mêmes avec le temps, mais si elles sont sévères ou persistent pendant plus de quelques semaines, il est important de consulter un médecin pour éliminer d’autres causes.

À LIRE :   Orteils engourdis et stress : Quel lien ? (Est-ce possible ?)

 

 

Orteils engourdis, définition

 

L’engourdissement des orteils se définit comme une perte de sensation dans les orteils. Bien qu’il puisse y avoir plusieurs causes potentielles (qui seront abordées ci-dessous), le plus souvent, l’engourdissement est causé par une irritation nerveuse ou une restriction du flux sanguin dans les orteils.

 

Il est important de pouvoir faire la différence entre un engourdissement et une paralysie. L’engourdissement se réfère uniquement à une perte de sensation, alors que la paralysie implique une perte de mouvement (qu’elle soit accompagnée ou non de la sensation d’engourdissement).

 

Selon les experts médicaux, l’engourdissement des orteils n’est généralement pas le signe d’une maladie grave.

 

Toutefois, si l’engourdissement persiste pendant une période prolongée ou s’il s’accompagne d’autres symptômes (comme des picotements, une faiblesse ou une paralysie), il peut être le signe d’un problème plus grave et doit être évalué par un professionnel de la santé.

 

orteil engourdi
Source

 

Voici quelques causes possibles d’engourdissement des orteils :

 

  • Une mauvaise circulation. Cela peut être dû à divers facteurs, notamment le tabagisme, l’obésité ou le diabète.
  • Une compression des nerfs. Cela peut se produire lorsque les nerfs sont coincés ou comprimés, par exemple lorsque vous portez des chaussures mal ajustées ou lors de certaines activités (comme le fait de croiser les jambes pendant de longues périodes).
  • Un nerf coincé ou une blessure directe au pied peuvent entraîner un engourdissement des orteils. Infection

 

Si vous souffrez d’une infection du pied, elle peut provoquer une inflammation et/ou endommager les nerfs, entraînant un engourdissement.

 

 

Un orteil engourdi provient-il d’un nerf coincé ?

 

Bien que théoriquement un nerf puisse être coincé, ou comprimé, s’il est pris entre deux os ou d’autres surfaces dures. Cependant, il s’agit d’un cas rare qui nécessite un traumatisme important.

 

L’idée qu’un nerf pincé puisse provoquer un engourdissement de l’orteil est un mythe. Les symptômes associés à un nerf pincé, tels que l’engourdissement, les picotements et la douleur, peuvent être causés par d’autres facteurs.

 

Plutôt que d’être causés par un nerf coincé, ces symptômes sont généralement dus à une irritation du nerf.

 

À LIRE :   Orteils engourdis et sciatique : Quel lien ? (explication)

L’irritation d’un nerf peut être causée par différents facteurs, notamment une inflammation, une pression directe ou même un étirement. Lorsqu’un nerf est irrité, il interfère avec la transmission de l’influx nerveux et provoque les symptômes caractéristiques.

 

 

L’engourdissement des orteils : Que faire ?

 

Comme le nerf n’est pas coincé en tant que tel dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire d’essayer de le débloquer. Il faut d’abord consulter un professionnel de la santé pour une évaluation. Il ou elle procédera probablement à un examen physique et demandera des tests (tels qu’une IRM ou un EMG).

 

consultation médicale chez le médecin
Source

 

La prise en charge sera ensuite adaptée en fonction de la cause, et pourra inclure :

 

Médicaments

 

Le traitement de l’engourdissement de l’orteil dû au pincement d’un nerf varie en fonction de la cause sous-jacente.

 

  • Les analgésiques : les médicaments en vente libre, comme l’ibuprofène (Advil) ou l’acétaminophène (Tylenol), peuvent aider à soulager la douleur et l’inflammation.

 

  • Médicaments d’ordonnance : si les médicaments en vente libre ne sont pas efficaces, votre professionnel de la santé peut vous prescrire des médicaments plus puissants, comme des stéroïdes ou des antidépresseurs tricycliques.

 

Kinésithérapie et ostéo

 

La kinésithérapie peut être un traitement efficace pour un certain nombre d’affections, notamment les orteils engourdis et les nerfs coincés. L’objectif de la kinésithérapie est d’aider le patient à retrouver ses mouvements et ses fonctions.

 

Cela peut se faire par le biais de diverses méthodes, notamment des exercices, des massages et des traitements thermiques. La kinésithérapie peut également contribuer à améliorer la circulation et à réduire la douleur.

 

renforcement gros orteil élastique

 

Dans certains cas, la kinésithérapie peut être associée à un traitement ostéopathique. L’ostéopathie est un système de médecine qui se concentre sur le traitement du système musculo-squelettique.

 

Les ostéopathes utilisent diverses techniques, dont la manipulation, pour améliorer le fonctionnement du système musculo-squelettique. Lorsqu’elles sont utilisées en combinaison, ces deux modalités peuvent offrir un soulagement significatif de la douleur et améliorer le fonctionnement.

 

évaluation pour douleur au pied
Source

 

Changement de diète

 

Un changement de diète peut constituer une option thérapeutique intéressante pour l’orteil engourdi et le nerf coincé.

 

légumes verts
Source

 

Lorsque vous souffrez de ces problèmes, il est important de manger des aliments riches en nutriments et pauvres en graisses. Vous devez également manger beaucoup de fruits et de légumes frais. Ces aliments contribueront à réduire l’inflammation et la douleur.

À LIRE :   Orteils engourdis et stress : Quel lien ? (Est-ce possible ?)

 

En outre, vous devez éviter les aliments transformés, les boissons sucrées et la caféine. Ces substances peuvent aggraver vos symptômes.

 

Infiltration

 

L’infiltration est un traitement antidouleur qui consiste à injecter un médicament directement dans la zone affectée. Cela permet au médicament de cibler plus efficacement la source de la douleur et d’apporter un soulagement plus rapide et plus durable.

 

infiltration
Source

 

L’infiltration est parfois utilisée pour des affections telles que l’engourdissement d’un orteil et le pincement d’un nerf, ainsi que pour la douleur causée par des blessures ou une intervention chirurgicale.

 

Dans certains cas, l’infiltration peut également être utilisée pour administrer des médicaments qui ne sont pas disponibles sous forme orale, comme les médicaments de chimiothérapie.

 

Le site d’infiltration dépendra de la cause. Il peut être au niveau lombaire, au membre inférieur ou directement sur le pied.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.