Os iliaque 2

Os iliaque : Définition et anatomie

L’os iliaque est un os large et plat situé dans la partie inférieure du dos. C’est l’un des deux os qui constituent la ceinture pelvienne. Dans cet article, nous allons aborder la définition, la fonction et l’anatomie de l’os iliaque !

Os iliaque : Définition

 

L’os iliaque est le grand os qui forme chaque côté du bassin. Il est relié à l’os de la hanche, au sacrum et au coccyx pour former la ceinture pelvienne. Cette ceinture est très stable et permet une grande liberté de mouvement.

 

L’os iliaque est relié au fémur par l’intermédiaire de l’articulation coxo-fémorale. Il s’articule avec les côtes aux niveaux lombaires. L’ilium a la forme d’une grande aile qui constitue la majeure partie de l’os de la hanche.

 

Os iliaque gauche
Source

 

Les os iliaques sont reliés aux muscles de la zone pelvienne. Ces muscles permettent un grand nombre de mouvements dans la région des os de la hanche.

 

À LIRE :   Muscle iliaque : Anatomie et fonction

 

Anatomie de l’Os iliaque

 

L’os iliaque est un os large et plat qui constitue une partie importante du bassin. Il est situé dans la partie inférieure de l’abdomen et s’étend de la hanche à la colonne lombaire. L’os iliaque est relié au sacrum à la base de la colonne vertébrale et au fémur, ou os de la cuisse, au niveau de l’articulation de la hanche.

 

Cet os présente deux surfaces : la surface interne, qui est concave, et la surface externe, qui est convexe. La surface interne de l’os iliaque est lisse et fait partie de la cavité pelvienne. La surface externe de l’os iliaque est plus rugueuse et fournit des sites d’attache pour les muscles et les ligaments.

 

L’os iliaque comporte également trois processus : l’ilium, l’ischium et le pubis. L’ilion est la partie supérieure évasée de l’os iliaque ; il constitue le point le plus élevé du bassin. L’ischion est la partie inférieure et centrale de l’os iliaque ; il fait partie de l’articulation de la hanche.

 

Le pubis est la partie inférieure, pointant vers l’avant, de l’os iliaque ; il s’articule avec les os pubiens des autres vertébrés pour former la symphyse pubienne. Ensemble, ces trois processus fournissent un support solide pour le poids du corps et permettent une grande amplitude de mouvement au niveau de l’articulation de la hanche.

 

 

Fonction de l’Os iliaque

 

L’os iliaque est l’un des deux grands os qui constituent le bassin. Bien que le bassin lui-même ne soit pas un os porteur, les os iliaques soutiennent la partie supérieure du corps et supportent l’essentiel de son poids.

 

En plus de fournir un soutien structurel, les os iliaques protègent également les organes de la partie inférieure de l’abdomen, notamment les reins et le côlon.

 

Les os iliaques sont reliés à la colonne vertébrale inférieure par un système de muscles et de ligaments, et ils fournissent également des attaches pour les muscles de la hanche et de la cuisse. Par conséquent, ils jouent un rôle essentiel en soutenant le haut du corps et en permettant le mouvement de l’articulation de la hanche.

 

Os iliaque DG
Source

 

Pathologies impliquant l’os iliaque

 

L’os iliaque est sensible à un certain nombre de pathologies, notamment :

 

  • Fractures : Les fractures de l’os iliaque sont relativement rares, ne représentant que 2 à 3 % de toutes les fractures des os longs. Elles surviennent le plus souvent à la suite d’un traumatisme à haute énergie, tel qu’un accident de voiture ou une chute d’une hauteur importante.

 

fracture du bassin
Source

 

À LIRE :   Fracture du bassin : Est-ce grave ? (Comment la soigner ?)

 

  • Atteinte sacro-iliaque : L’atteinte sacro-iliaque désigne tout état pathologique qui affecte les articulations entre les os iliaques et le sacrum. Il peut s’agir d’une maladie articulaire dégénérative, d’une arthrite inflammatoire ou d’une arthrite post-traumatique.

 

  • Dysplasie acétabulaire : la dysplasie acétabulaire, une condition dans laquelle la cavité de la hanche est peu profonde. Cela peut entraîner des douleurs à la crête iliaque, ainsi qu’un risque accru de luxation.

 

  • Cancer : Le cancer peut toucher n’importe quel os du corps, y compris l’os iliaque. Les symptômes du cancer des os peuvent inclure la douleur, le gonflement et la fatigue.

 

À LIRE :   Dysplasie de la hanche chez l’adulte : que faire ?

 

Le traitement de ces pathologies comprend souvent des analgésiques, une thérapie physique et une intervention chirurgicale.

 

Références

  1. https://www.anatomie-humaine.com/Os-coxal.html
  2. https://facmed-univ-oran.dz/ressources/fichiers_produits/fichier_produit_2199.pdf

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 1 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.