arthrose cervicale

Pincement discal C5-C6 : Définition et prise en charge

Les cervicalgies, comme les maux de dos en général, constituent un problème majeur de santé publique. Il s’agit d’un motif fréquent de consultation qui peut être attribuable à de multiples origines dont le pincement discal C5-C6.

 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un vieillissement vertébral responsable d’un tassement du disque intervertébral séparant les vertèbres cervicales C5-C6.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

 

L’article suivant est une réponse détaillée aux questions concernant le pincement discal C5-C6, ses formes cliniques, ses étiologies ainsi que ses différents traitements.

Rappel anatomique de la colonne cervicale 

 

La colonne cervicale est, dans le jargon médical, l’appellation attribuée à la structure osseuse constituant le cou. Elle représente la première partie du rachis et correspond à l’empilement de sept vertèbres cervicales séparant le crane de la cage thoracique.

 

La première vertèbre cervicale s’appelle l’Atlas. Sa conception anatomique lui confère le rôle de pivotement ou de flexion de la tête d’avant en arrière.

 

L’Atlas s’articule avec l’Axis (2éme vertèbre cervicale) via des facettes articulaires et une structure osseuse appelée « Dent » pour permettre le mouvent de rotation latérale, comme pour faire « non » de la tête.

 

Le reste des vertèbres possèdent une structure anatomique classique : corps, disque intervertébral, des arcs et des apophyses épineuses transverses délimitant le foramen vertébral.

 

anatomie de la colonne cervicale
Source

 

Les disques intervertébraux se situent entre chaque deux vertèbres, et leur structure tissulaire (anneau de cartilage, noyau gélatineux) leur confère un rôle amortisseur de choc et permet une grande souplesse de la colonne vertébrale.

 

 

Qu’est-ce qu’un pincement discal C5-C6 ?

 

Le pincement discal, également appelé tassement discal est une affection qui touche le disque intervertébral et qui se caractérise par la diminution de sa hauteur. C’est en fait l’une des formes cliniques de la discopathie dégénérative.

 

 

Le pincement discal c5-c6 correspond à une diminution de la hauteur du disque intervertébral séparant les deux vertèbres c5 et c6 situées à la base de la nuque.

À LIRE :   Pincement discal : Quel est le pronostic (Est-ce grave ?)

 

Ce pincement est lié à une déshydratation et une usure des disques qui est généralement l’aboutissement d’un processus de vieillissement vertébral accéléré par des facteurs comme les maladies dégénératives, l’arthrose cervicale ou encore les habitudes de vie.

 

pincement discal
Source

 

Le pincement peut survenir à n’importe quel niveau du rachis. Toutefois, il touche plus fréquemment les vertèbres cervicales et lombaires en raison de l’importance de l’impact du stress subis par ces vertèbres.

 

Les sujets concernés par cette pathologie sont souvent ceux qui travaillent en position assise devant un bureau, mais aussi certains employés comme les chauffeurs de camion ou les opérateurs de marteau-piqueur.

 

 

Comment se manifeste un pincement discal C5-C6 ?

 

Le symptôme le plus fréquent du pincement discal C5-C6 est la cervicalgie (douleur cervicale).

 

douleur cervicale
Source

 

La douleur est mécanique (liée à la friction entre les vertèbres) et se localise au niveau du disque intervertébral entre C5 et C6.

 

La friction de deux vertèbres peut se manifester par une simple inflammation qui n’est pas forcément douloureuse, comme elle peut induire, à un stade avancé de la maladie, une rupture du disque intervertébrale avec protrusion de sa substance gélatineuse décrivant ce que l’on appelle une hernie discale.  

 

La hernie discale C5-C6 affecte les nerfs du plexus brachial qui innervent les muscles du membre supérieur (bras, avant-bras, épaules et mains) ainsi que la tête et le cou. Elle est généralement responsable de symptômes neurologiques à type d’engourdissements, de picotements, sensations de brulures, ou même une faiblesse musculaire

 

Outres les douleurs liées à la hernie discale, les patients sont souvent sujets à une discopathie dégénérative. Celle-ci survient lorsque le vieillissement naturel des vertèbres est accéléré par la récurrence des mauvaises postures du cou ainsi que l’arthrose.

 

La discopathie dégénérative évolue spontanément vers un spondylolisthésis qui est cependant plus fréquent au niveau lombaire.

 

 

Les causes d’un pincement discal C5-C6 

 

Hernie discale C5-C6

 

Il s’agit d’une cause très fréquente du pincement discal C5-C6. Il faut y penser devant les symptômes décrits plus haut dans l’article, mais aussi chez un patient qui présente une faiblesse voire une atrophie musculaire des membres supérieurs : principalement les muscles du cou, des épaules et de la main.

À LIRE :   Pincement discal : Exercices efficaces pour se soulager

 

Cause traumatique 

 

Le pincement est dans ce cas engendré de façon brutale et la nature du traumatisme peut être en rapport avec une blessure directe ou un accident. Il peut s’agir d’un accident de travail ou d’un accident de la voie publique, d’une blessure liée à un sport violent (judo, box…), ou encore du soulèvement des charges lourdes. 

 

Le facteur génétique

 

La génétique peut jouer un rôle important dans la genèse d’un pincement discal ou de n’importe quel autre problème de dos. En effet, si vous avez des antécédents familiaux de pincement discal, vous pourriez être prédisposé génétiquement au même problème.

 

En outre, certains facteurs de risque sont susceptibles de déclencher ou aggraver un pincement. Parmi ces facteurs :

 

  • L’arthrose
  • La vieillesse
  • La déshydratation
  • Les habitudes de vie (mauvaises postures du cou)
  • L’ostéoporose et la prise de corticoïdes
  • La ménopause

 

 

Diagnostic du pincement C5-C6 

 

Devant des symptômes évocateurs d’un pincement discal C5-C6, le médecin procède à un examen physique complet avec, en particulier, un examen neurologique focalisé sur tout le membre supérieur.

 

Ensuite, pour étayer le diagnostic, il vous fera bénéficier de certains examens complémentaires basés essentiellement sur : un cliché radiologique stand du rachis cervical, une IRM cervicale (médullaire) et éventuellement une myélographie.  

 

 

irm
Source

 

La radiologie standard permet de mettre en évidence le tassement de C5 sur C6 (ou aplatissement total du disque) ainsi qu’une diminution de la hauteur du rachis cervical.

 

L’IRM médullaire déterminera l’état dégénératif des disques intervertébraux et décèlera la cause d’une éventuelle protrusion C5-C6.

 

 

Traitement : que faire ?

 

Au même titre que la plupart des maux de dos, le traitement du pincement discal C5-C6, repose dans un premier temps, sur la prescription médicamenteuse associée à une kinésithérapie ou à des thérapies alternatives.

 

massage cervical
Source

 

La médication 

 

Habituellement, le médecin prescrit des antalgiques (paracétamol, aspirine) en comprimés, des anti-inflammatoires non-stéroïdien par voix orale ou en topique.

 

Des antalgiques plus forts tels que les opioïdes ou les corticoïdes peuvent être prescrits pour soulager les douleurs modérées à sévères. 

 

Une supplémentation en calcium et en vitamine D peut également être préconisée, à titre préventif ou pour réduire la dégénérescence osseuse.

À LIRE :   Pincement discal : Symptômes et traitements naturels

 

Thérapies alternatives

 

Plusieurs thérapies alternatives sont adulées par les sportifs pour leur efficacité sur les lombalgies, dorsalgies, cervicalgies. Bien qu’elles ne sont pas supportées par des évidences scientifiques solides, les thérapies suivantes sont parfois utilisées :

 

 

La kinésithérapie ou l’ostéopathie

 

Pour corriger la limitation des mouvements du cou et améliorer sa stabilité en détendant les muscles.

 

Prescription d’une attelle de cou

 

Pour immobiliser et protéger le cou à la suite d’un traumatisme aigu survenant au niveau de C5-C6, ou encore après une intervention chirurgicale.

 

Thérapie d’acupression

 

Les vertus de l’acupression sont tirées essentiellement de l’acupuncture. Par contre, l’acupression utilise un tapis d’acupression qui exerce des pressions sur le corps à l’aide de ses picots qui vont détendre les muscles et stimuler l’énergie corporelle.

Dans les cas les plus avancés de la maladie, comme la survenue d’une fracture vertébrale, seul le traitement orthopédique (port de corset) ou le recours à la chirurgie (cimentoplastie, arthrodèse) peut être envisagé.  

 

Pour connaître d’autres stratégies visant à soulager la douleur cervicale, consultez l’article suivant.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...