massage cervical

Point d’acupression pour nerf d’Arnold : soulagement naturel

L’acupression figure parmi l’une des méthodes pour soulager la névralgie d’Arnold et d’autres douleurs cervicales. Les patients qui ont eu recours à cette technique témoignent en avoir tiré de nombreux avantages pour leur santé. Nous allons en parler dans cet article.

Définition et anatomie

Le nerf d’Arnold, aussi appelé nerf grand occipital, doit son nom à l’anatomiste allemand Friedrich Arnold qui l’a décrit pour la première fois en 1834. Il s’agit du nerf qui est à l’origine de tous les mouvements pouvant être effectués par les muscles du cou et qui permet de ressentir les sensations au niveau du cuir chevelu. Le Nerf d’Arnold est à la fois un nerf moteur et un nerf sensitif.

anatomie du nerf d'Arnold
Source

Ce nerf se situe entre la base du crâne et la naissance de la colonne vertébrale. Plus précisément, entre les vertèbres cervicales C1 et C2 nommés atlas et axis.

Il figure parmi les plus volumineux des branches postérieures des nerfs cervicaux avec son diamètre de 3 mm. Tout comme les nerfs occipitaux C1 et C3, la direction du nerf d’Arnold est ascendante tandis que les autres branches C4 et C5 suivent un trajet horizontal ou descendant.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Le nerf d’Arnold peut être sujet à divers troubles qui se manifestent en général par des douleurs plus ou moins intenses au niveau du cou jusqu’à la tête lorsque cette dernière effectue des mouvements. On parle alors de névralgie d’Arnold.

Zoom sur la névralgie d’Arnold

La névralgie d’Arnold, aussi appelé Arnoldite, est le résultat d’une inflammation, d’une irritation, d’une compression ou d’une blessure des nerfs occipitaux traversant le cuir chevelu. Néanmoins, elle peut également être due à une maladie dégénérative.

À LIRE :   Névralgie d’Arnold : comment dormir ? (Conseils pratiques)
douleur cervicale
Source

La douleur causée par ces troubles peut être très intense et durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Pour en savoir plus sur cette condition, cliquez sur ce lien.

Causes et symptômes de la névralgie d’Arnold

Les causes

La névralgie d’Arnold peut survenir de façon spontanée ou provoquée. Ce qui est d’ailleurs le cas de toutes les névralgies. Parmi ses causes les plus fréquentes, on distingue notamment :

  • Les traumatismes crâniens, dus à une chute importante ou un accident de voiture par exemple ;
  • Le blocage d’une vertèbre cervicale suite à une mauvaise posture pendant le sommeil ou de mauvais mouvements répétitifs ;
  • Les lésions au niveau du crâne, causées par un port de chapeau ou de casque trop serré ;
  • Un rhumatisme tel qu’une arthrose ou encore une polyarthrite rhumatoïde
  • Une syringomyélie qui est une maladie plutôt rare de la moelle épinière ;
  • Le stress.

Les symptômes

La névralgie d’Arnold peut se manifester à travers divers symptômes, à savoir :

douleur cervicale
Source
  • Une douleur plus ou moins intense sur l’ensemble ou la moitié du cou ;
  • Une douleur vive ressentie au niveau du cou jusqu’à la colonne vertébrale ;
  • Une douleur aigüe derrière la tête ;
  • Des sensations de brûlures, de picotements ou de chocs électriques au niveau de la tête ;
  • Une sensation d’engourdissement ;
  • Des maux de tête brusques et violents pouvant irradier jusqu’à l’œil.

Toutes ces douleurs peuvent être ressenties en même temps ou non. Dans tous les cas, elles sont très handicapantes pour la personne devant les supporter. D’ailleurs, lorsqu’elles sont trop intenses, des vertiges peuvent survenir.

Traitement conservateur et invasif

La première chose à faire en cas de douleurs intenses et persistantes est bien évidemment de consulter un médecin. Celui-ci pourra poser un premier diagnostic en examinant l’état général du patient ou en lui faisant faire une IRM cervicale.

À LIRE :   Névralgie d'Arnold : IRM et autres outils diagnostics
consultation médicale chez le médecin
Source

À l’issue de la consultation, le médecin traitant pourra prescrire :

  • Des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou du paracétamol ;
  • Des injections de cortisone et un anesthésique local ;
  • Des séances de kinésithérapie ou d’ostéopathie.

Il peut également suggérer de pratiquer quelques exercices physiques permettant de détendre les muscles du cou comme des étirements, de la marche active, etc.

Des solutions naturelles telles que l’acupuncture, la phytothérapie ou encore la naturopathie sont également envisageables.

L’acupression, une option thérapeutique plausible ?

Encore peu connu du grand public, l’acupression constitue pourtant une méthode très efficace pour soulager bien des maux. C’est notamment le cas pour la névralgie d’Arnold.

Il s’agit d’une thérapie manuelle qui consiste à stimuler des points précis d’acupuncture en y exerçant une certaine pression. Cette technique issue de la médecine traditionnelle chinoise est basée sur l’acupuncture elle-même. Elle vise à rééquilibrer l’énergie vitale le long des méridiens.

points d'acupression
Source

Certes, les effets positifs de cette technique ne sont pas encore prouvés par la science. Pourtant, un bon nombre de patients a tiré de nombreux avantages avec cette thérapie. De plus, en stimulant les bons points d’acupressions, il est possible de lutter contre le stress, l’anxiété, l’insomnie et bien d’autres maux du quotidien.

Les points d’acupression ne sont pas évidents à identifier comme il en existe plusieurs. On peut citer 12 canaux que l’on appelle « méridiens » qui parcourent le corps et permettent de faire circuler le « Chi » (énergie).

Pour soulager la névralgie d’Arnold et d’autres douleurs cervicales, le point d’acupression le plus connu est le troisième point méridien. Il se situe sur le tranchant de la main, juste en bas de l’auriculaire, là où un pli apparaît lorsque l’on plie les doigts. Un massage circulaire accompagné de légères pressions de doigts sur ce point soulagera à coup sûr les douleurs.

À LIRE :   Nerf d'Arnold : Anatomie et trajet (explications)

Sinon, il est recommandé d’utiliser un coussin ou tapis d’acupression pour un soulagement efficace et immédiat. Cette solution permet de stimuler en même temps plusieurs points d’acupression présents dans le cou. Cela est également idéal contre les troubles du sommeil lié à la névralgie d’Arnold, au stress, à l’anxiété ou autres.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...