Le mal de dos en 100 questions (4/5: Traitements)

thérapie manuelle lombalgie
"Devant l'incompréhension qui existe autour du mal de dos, j’ai décidé de mettre en place un recueil des 100 questions les plus fréquemment posées par mes patients.""

  En tant que physiothérapeute (l’équivalent d’un kinésithérapeute en France), je suis toujours surpris de l’ignorance et des fausses croyances de mes patients en lien avec leur mal de dos. Que ce soit la mauvaise information véhiculée sur Internet o..

Devant l'incompréhension qui existe autour du mal de dos, j’ai décidé de mettre en place un recueil des 100 questions les plus fréquemment posées par mes patients."
PARTAGEZ L'ARTICLE

 

En tant que physiothérapeute (l’équivalent d’un kinésithérapeute en France), je suis toujours surpris de l’ignorance et des fausses croyances de mes patients en lien avec leur mal de dos. Que ce soit la mauvaise information véhiculée sur Internet ou les mythes diffusés sur les réseaux sociaux, force est de constater que les gens sont encore en quête d’explications. 

Devant cette incompréhension et l’absence de réponses claires, j’ai décidé de mettre en place un recueil des 100 questions les plus fréquemment posées par mes patients. Certaines études ont démontré que certaines mauvaises pensées étaient associées à un niveau plus élevé de douleur lombaire et d’incapacité. J’espère que vous bénéficierez des réponses à ces questions, séparées en plusieurs articles distincts (cet article traite des traitements reliés au mal de dos). Pour info, les sections précédentes traitent des questions générales  sur le mal de dos, ainsi que des définitions et diagnostics reliés aux lombalgies. 

 

52. Faut-il me reposer après un épisode douloureux?

53. Est-ce bon de porter une ceinture lombaire?

54. Quels sont les meilleurs exercices pour le dos?

55. Quels sont les exercices à éviter pour le dos?

56. Quand envisager une infiltration?

57. Combien d’infiltrations par année puis-je avoir?

58. Quand faut-il se faire opérer pour son mal de dos?

59. Quels sont les types de chirurgies possibles?

60. À quoi s’attendre après une chirurgie pour le dos?

61. Quels sont les risques d’une chirurgie?

62. Est-ce que je devrais perdre du poids?

63. Dois-je mettre du chaud ou du froid sur mon dos?

64. Quel est le meilleur thérapeute à consulter?

65. Comment reconnaître un mauvais thérapeute?

66. Est-ce que les massages sont bons pour mon dos?

67. Est-ce que les tractions lombaires sont pertinentes pour mon dos?

68. Est-ce que le TENS est bon pour mon dos?

69. Combien de séances chez mon thérapeute sont requises pour voir une différence? 

70. Quels sont les médicaments les plus prescrits suite aux lombalgies?

71. Une hernie discale peut-elle disparaître?

72. Qu’est-ce que la méthode McKenzie, et comment peut-elle m’aider?

73. Les ventouses sont-elles bonnes pour le dos?

74. Quand savoir lorsqu’on est prêt à retourner au sport?

 

Avis: il est TRÈS IMPORTANT de comprendre que cet article n’est pas conçu pour remplacer un professionnel de la santé. Il est toujours préférable de demander l’avis d’un expert. Je suis moi-même disponible par courriel au info@lombafitstudio.com si jamais vous voulez plus de détails sur un concept en particulier.

 

 

Traitement

 

52. Faut-il me reposer après un épisode douloureux?

 

Idéalement, il faut éviter le repos complet au lit après un épisode douloureux. Bien qu’un repos relatif puisse parfois être utile (par exemple en modifiant ses activités pour ne pas aggraver les symptômes), les études ont démontré que le repos prolongé pouvait ralentir la guérison de votre dos à long terme.

53. Est-ce bon de porter une ceinture lombaire?

 

Évitez de porter une ceinture lombaire dans la mesure du possible! Ces corsets ont un effet potentiellement délétère pour plusieurs raisons. Elles limitent l’expansion thoracique (nécessaire à une respiration optimale), restreignent la mobilité du tronc, et rendent les muscles stabilisateurs du bassin plus  «paresseux». Si jamais vous avez énormément de douleur et ne pouvez résister, tentez au moins de limiter l’utilisation de ces supports lombaires.

 

ceinture lombaire contre le mal de dos

 

54. Quels sont les meilleurs exercices pour le dos?

 

Il n’y a pas de meilleur exercice en tant que tel pour le dos. Ceci vient du fait que chaque personne est différente et requiert différents éléments en fonction de ses capacités. Un thérapeute qualifié saura adapter votre programme à vos besoins. Idéalement, tout programme devrait inclure une composante de renforcement, de stabilité et contrôle, de souplesse et flexibilité, ainsi que de mobilité. Ces éléments participent tous à une santé optimale de votre dos.

 

55. Quels sont les exercices à éviter pour le dos?

 

De manière générale, il n’y a pas d’exercice qui soit nécessairement mauvais pour la région lombaire en tant que tel. Par contre, tout exercice dont les pré-requis dépassent vos capacités sont à proscrire. Concrètement, ceci veut dire qu’un exercice est mauvais s’il cause une douleur lancinante qui ne revient pas à la normale malgré un temps de repos significatif. Il faut donc modifier les paramètres de l’exercice (intensité, nombre de répétitions, vitesse, etc.), ou carrément le modifier dans certains cas.

56. Quand envisager une infiltration?

 

Les injections doivent être considérées uniquement dans les cas de douleurs persistantes et incapacitantes n’ayant pas répondu à un traitement conservateur d’au moins 6 semaines. Ceci implique également que le patient n’est pas éligible à une chirurgie, ou qu’il ne désire tout simplement pas envisager cette option. En gros, ça devrait être le dernier recours avant la chirurgie!

 

infiltration de cortisone mal de dos

 

57. Combien d’infiltrations par année puis-je avoir?

 

Si jamais vous devez avoir recours une infiltration (en derniers recours avant la chirurgie, n’oubliez pas!), il se peut qu’une seule injection ne soit pas suffisante. Bien que le nombre précis ou l’intervalle recommandé entre chaque injection sont controversés, les experts recommandent une série de 1 à 3 injections à intervalle d’au moins 1 mois. Surtout, il ne faut pas faire d’injection subséquente si la précédente n’a pas apporté de résultats positifs.

58. Quand faut-il se faire opérer pour son mal de dos?

 

Voici une liste de symptômes qui nécessitent une évaluation d’urgence par un spécialiste et qui peuvent mener à une chirurgie:

  • -Faiblesse des jambes sévère et progressive affectant la marche, possiblement associée à des engourdissement et picotements
  • -Sensation altérée dans la région des organes génitaux
  • -Incontinence urinaire ou fécale (impossible de se retenir d’aller aux toilettes!)
  • -Douleur sévère et constante non améliorée par le repos

 

chirurgie mal de dos

 

En l’absence de signes et symptômes nécessitant une évaluation médicale urgente, certaines personnes considèrent la chirurgie lorsque leur douleur persiste dans le temps malgré un traitement conservateur approprié. Souvent, ce sont des gens qui ont essayé différents médicaments et injections, consulté plusieurs thérapeutes, mais qui continuent de souffrir énormément au quotidien.

 

59. Quels sont les types de chirurgies possibles?

 

Il existe plusieurs types de chirurgies possible en fonction de la condition (hernie discale, discarthrose sévère, instabilité, etc.). Les plus courantes sont la discectomie (avec ou sans laminectomie) et la fusion lombaire (arthrodèse). Un médecin spécialiste, comme un orthopédiste ou un neurochirurgien, est la référence en matière de chirurgie lombaire.

 

60. À quoi s’attendre après une chirurgie pour le dos?

 

Comme la plupart des chirurgies lombaires se font sous anesthésie générale, le patient sera gardé en salle de réveil pendant une durée de 2 à 4 heures. L’hospitalisation dure en moyenne 3 à 5 jours au total. Des médicaments seront prescrits pour soulager les douleurs post-opératoires, puis pour gérer les symptômes par après. Un corset est généralement prescrit pendant une période de quelques semaines. Par après, des séances de physiothérapie (kinésithérapie) seront recommandée pour envisager un retour progressif aux activités quotidiennes, professionnelles et sportives.

 

cicatrice dos après chirurgie

 

61. Quels sont les risques d’une chirurgie?

 

Bien que rares, les complications possibles sont les infections, thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire, dommage aux nerfs, etc. Il faut également comprendre qu’une chirurgie ne garanti pas la disparition de la douleur, et qu’il est même possible de vivre avec des douleurs résiduelles. Votre chirurgien discutera des risques et complications possibles en fonction de votre condition.

 

62. Est-ce que je devrais perdre du poids?

 

Certaines études montrent qu’il est bénéfique de perdre du poids pour soulager ses symptômes. D’autres ne montrent pas de corrélation directe. Quoiqu’il en soit, il est toujours préférable de se débarrasser de ses kilos en trop pour diminuer le stress sur ses articulations. Évidemment, il convient de s’y prendre de manière progressive et sécuritaire. Votre médecin ou un nutritionniste qualifié sauront vous guider dans ce processus.

 

63. Dois-je mettre du chaud ou du froid sur mon dos?

 

En réalité, il n’y a pas de bonnes réponses, et chaque personne peut réagir différemment et avoir certaines préférences. De manière générale, on recommande d’utiliser la glace pour les premières 24-48 heures suite à une blessure (en raison des capacités anti-inflammatoires de la glace). On peut même en appliquer régulièrement pour contrôler la phase aigue (15 minutes avec une compresse, répété à chaque 2 heures). Après quelques jours, on peut mettre de la chaleur pour diminuer les tensions musculaires en utilisant un sac chauffant ou une serviette induite dans de l’eau chaude.

 

chaleur ou glace en cas de douleur au dos

 

64. Quel est le meilleur thérapeute à consulter?

 

Il existe plusieurs types de thérapeutes comme les ostéopathes, physiothérapeutes (kinés), chiropracticiens, massothérapeutes, etc., Peu importe qui vous consultez, sachez qu’il est important de trouver quelqu’un de compétent, qui a idéalement une expérience avec la clientèle lombalgique, et surtout…en qui vous vous sentez en confiance! Tous les thérapeutes possèdent des outils pouvant vous aider à aller mieux, mais il est toujours préférable d’aller avec un thérapeute qui préconise une approche active. Il faut également s’assurer que votre thérapeute a un plan préétabli, et qu’il saura vous référer aux ressources appropriées en cas de besoin.

 

bon thérapeute pour le patient

 

 65. Comment reconnaître un mauvais thérapeute?

 

D’une part, un thérapeute peut s’avérer «mauvais» en raison de son manque de compétences. Par exemple, il faut se méfier d’une thérapeute s’il ne fait pas d’évaluation préalablement à son traitement (discussion de votre historique médical, prise de données objectives, etc.). Ensuite, un thérapeute favorisant une approche passive à l’excès ne base pas sa pratique sur les dernières avancées scientifiques. D’autre part, l’incompétence d’un thérapeute peut également se manifester par un manque d’empathie et de qualités humaines. S’il ne prend pas le temps de répondre à vos questions ou ne vous explique pas ce qu’il fait, il faut se poser de sérieuses questions!

 

66. Est-ce que les massages sont bons pour mon dos?

 

Certains muscles peuvent être plus tendus en présence de la douleur suite à un mal de dos. Pour cette raison, la détente musculaire à travers différentes techniques de massage peut s’avérer efficace pour soulager les symptômes et calmer la douleur temporairement. Oui, temporairement. À moins que vos muscles tendus soient la cause principale de votre douleur (ce qui n’est pas vraiment le cas en présence de problème discaux, articulaires ou ligamentaires).

 

67. Est-ce que les tractions lombaires sont pertinentes pour mon dos?

 

Malheureusement, il y a très peu d’évidences scientifiques qui supportent l’utilisation des tractions pour soulager les lombalgies. Et même quand ça soulage, l’effet est le plus souvent temporaire. Maintenant, si vous êtes en souffrance, ça peut être une possibilité intéressante pour diminuer la douleur à court terme. Assurez-vous d’abord qu’il n’y a pas de danger reliés à la technique de traction ou la machine utilisée.

 

traction mécanique pour douleurs au dos

 

68. Est-ce que le TENS est bon pour mon dos?

 

Le TENS est une machine qui libère un micro-courant à travers la peau ayant théoriquement pour objectif théorique de bloquer le message de douleur au cerveau, activer la circulation et relâcher les muscles tendus. Les patients ressentent souvent une sensation de bien-être similaire à un massage. Toutefois, comme la majorité des approches passives, les évidences scientifiques en faveur de son utilisation sont limitées. Ainsi, il peut s’agit d’un outil supplémentaire lorsque la douleur devient difficile à contrôler. Par contre, n’oubliez pas que ça ne traitera pas la cause de votre problème.

 

tens pour douleurs au dos

 

69. Combien de séances chez mon thérapeute sont requises pour voir une différence?

 

Le nombre de séances requises pour traiter votre condition dépend de plusieurs facteurs, comme la sévérité de votre condition, vos antécédents de blessure, votre motivation, etc. De manière générale, vous devriez voir des résultats à l’intérieur d’un mois. Si vous répondez de manière positive aux traitements, je vous suggère de poursuivre jusqu’à atteindre un plateau thérapeutique. Personnellement, je recommande à mes patients entre 6 et 10 sessions (bien que cela varie énormément!).

 

70. Quels sont les médicaments les plus prescrits suite aux lombalgies?

 

La prise de médicaments doit idéalement être régie par votre docteur. De manière générale, celui-ci prescrira des anti-inflammatoires, anti-douleurs et/ou relaxants musculaires en première ligne. Dans certains cas plus chroniques ou associés à une atteinte neuropathique, le médecin peut ajouter des anti-dépresseurs et/ou des antiépileptiques. N’oubliez pas de consulter votre médecin avant d’essayer tout médicaments.

 

dépendance aux médicaments et mal de dos

 

71. Une hernie discale peut-elle disparaître?

 

Certaines hernies discales peuvent se résorber par elles-mêmes (parfois sans aucune intervention médicale!). Le processus de guérison peut être expliqué de différentes façons : D’abord, une réponse du corps humain peut déclencher un processus de guérison. Ensuite, comme le disque est composé d’eau, celui-ci peut «sécher» et réduire de volume. Finalement, certaines études ont démontré que des mouvements particuliers pourraient aider à repositionner le noyau gélatineux d’un disque proche de sa position initiale.

 

72. Qu’est-ce que la méthode McKenzie, et comment peut-elle m’aider?

 

La méthode McKenzie est un outil diagnostic et thérapeutique utilisée en physiothérapie (kinésithérapie). Elle est basée sur la réponse de vos symptômes aux postures statiques et/ou aux mouvements répétés. À travers une évaluation exhaustive et individualisée, le thérapeute McKenzie est capable d’associer un problème de dos à une catégorie diagnostique précise (syndrome postural, dérangement ou dysfonction). L’objectif sera ensuite de centraliser les symptômes (si indiqué), réduire la douleur et améliorer la qualité de vos mouvements.

 

73. Les ventouses sont-elles bonnes pour le dos?

 

Le «cupping» utilise des ventouses pour créer une pression négative qui aspire la peau et les tissus mous, ainsi que d’offrir un stimuli différent visant à désensibiliser le système nerveux. Cette forme de thérapie, bien qu’elle soit utilisée depuis des millénaires, n’a que très peu été étudiée par la science moderne. Elle permet d’explorer des options alternatives lorsque les autres techniques de massage « standards» n’ont pas porté fruit. Par contre, il est primordial de suivre une procédure sécuritaire lorsqu’on utilise cette forme de thérapie, sans quoi certaines complications pourraient affecter votre peau (ecchymose, ulcère, etc.).

 

ventouses cupping pour le dos

 

74. Quand savoir lorsqu’on est prêt à retourner au sport?

 

Essentiellement, il faut que le corps soit capable de reproduire les gestes sportifs sans douleur, sans compensations, de manière sécuritaire et efficacement. Peu importe le sport, il est important de revenir progressivement en contrôlant initialement certains paramètres comme les contacts, la durée, l’intensité, etc. Finalement, il faut avoir confiance en son dos et écouter son instinct. Un physiothérapeute (kiné) sportif est le plus en mesure de guider votre retour au jeu.

 

Pour vous procurez le guide complet qui répond aux 100 questions, procurez-vous le guide Le mal de dos en 100 questions dans la section GUIDES EN LIGNE.

 

 

Une réponse sur “Le mal de dos en 100 questions (4/5: Traitements)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *