Le mal de dos en 100 questions (1/5: Généralités)

douleur lombaire chaise
""Certaines études ont démontré que certaines mauvaises pensées étaient associées à un niveau plus élevé de douleur lombaire et d’incapacité.""

  En tant que physiothérapeute (l’équivalent d’un kinésithérapeute en France), je suis toujours surpris de l’ignorance et des fausses croyances de mes patients en lien avec leur mal de dos. Que ce soit la mauvaise information véhiculée sur Internet o..

"Certaines études ont démontré que certaines mauvaises pensées étaient associées à un niveau plus élevé de douleur lombaire et d’incapacité."
PARTAGEZ L'ARTICLE

 

En tant que physiothérapeute (l’équivalent d’un kinésithérapeute en France), je suis toujours surpris de l’ignorance et des fausses croyances de mes patients en lien avec leur mal de dos. Que ce soit la mauvaise information véhiculée sur Internet ou les mythes diffusés sur les réseaux sociaux, force est de constater que les gens sont encore en quête d’explications. 

Devant cette incompréhension et l’absence de réponses claires, j’ai décidé de mettre en place un recueil des 100 questions les plus fréquemment posées par mes patients. Certaines études ont démontré que certaines mauvaises pensées étaient associées à un niveau plus élevé de douleur lombaire et d’incapacité. J’espère que vous bénéficierez des réponses à ces questions, séparées en plusieurs articles distincts (cet article traite des questions générales sur le mal de dos). 

 

douleur lombaire chaise

 

Avis: il est TRÈS IMPORTANT de comprendre que cet article n’est pas conçu pour remplacer un professionnel de la santé. Il est toujours préférable de demander l’avis d’un expert. Je suis moi-même disponible par courriel au info@lombafitstudio.com si jamais vous voulez plus de détails sur un concept en particulier.

 

1. Quel pourcentage de la population souffre de mal de dos?

2. Quel est le pronostic en général?

3. Quel est le risque de récidive?

4. Quelles sont les chances d’avoir de la douleur chronique?

5. Combien y a-t-il de vertèbres lombaires?

6. Que faut-il savoir de l’anatomie de la colonne?

7. Est-ce normal d’avoir mal au dos quand on est jeune?

8. Quels muscles soutiennent le dos?

9. Est-ce qu’il y a un type de matelas qui serait meilleur pour mon dos?

10. D’où viennent mes picotements et engourdissements dans le pied?

11. Pourquoi j’ai l’impression que ma jambe est plus faible?

12. Pourquoi rapetisse-t-on en vieillissant?

13. Faut-il cesser de travailler après un épisode douloureux?

14. Est-ce que mon mal de dos est génétique?

15. Est-ce que la douleur est dans ma tête?

16. Pourquoi les femmes enceintes peuvent avoir de la douleur au dos?

17. Quel est le lien entre la respiration et le mal de dos?

18. Est-ce normal de me sentir déprimé(e) après une lombalgie?

19. Le mal de dos peut-il causer de l’isolement?

 

Généralités

 

1. Quel pourcentage de la population souffre de mal de dos?

 

Les études démontrent que plus de 80 % des gens souffriront de lombalgie au cours de leur vie. Cette condition représente la cause principale d’incapacité à travers le monde, et la cause première d’absentéisme au travail!

 

2. Quel est le pronostic en général?

 

La grande majorité des problèmes de dos sont de nature mécanique et non systémique. Fort heureusement, près de 90% des lombalgies finissent par se résorber par elles-mêmes en moins de 6 semaines.

 

3. Quel est le risque de récidive?

 

Dans 75% des cas, les gens auront une récidive après un épisode douloureux, le plus souvent au cours de la prochaine année. Ces récidives peuvent survenir après un faux mouvement, le soulèvement d’une charge lourde, et même parfois sans raisons apparentes.

 

4. Quelles sont les chances d’avoir de la douleur chronique?

 

Près de 5% de la population ayant des maux de dos développera des douleurs chroniques. Malheureusement, les années vécues avec une incapacité causée par des douleurs lombaires a augmenté de 54% entre 1990 et 2015.

 

5. Combien y a-t-il de vertèbres lombaires?

 

Il existe 5 vertèbres lombaires superposées entre la région dorsale (composée de 12 vertèbres dorsales) et du sacrum (formé de la soudure de 5 vertèbres sacrées). Les vertèbres de la région lombaire portent le nom de L1, L2, L3, L4, et L5. Les espaces entre chaque vertèbre sont nommés en fonction des vertèbres qui les composent (par exemple, L1-L2, L2-L3, etc.).

 

 

 6. Que faut-il savoir de l’anatomie de la colonne?

 

Outre le fait qu’il existe 5 vertèbres lombaires, il faut savoir qu’il existe des disques intervertébraux entre chaque vertèbre. De chaque côté émergent des racines nerveuses. La moelle épinière est contenue dans un canal formé des articulations reliant les vertèbres (appelé le canal rachidien). Il existe de nombreux muscles et ligaments qui soutiennent la colonne, en plus d’y apporter la mobilité et stabilité nécessaire.

colonne vertébrale anatomie 

 

 

7. Est-ce normal d’avoir mal au dos quand on est jeune?

 

De manière générale, les maux de dos sont rares chez les enfants, et commencent à partir de la vingtaine. Par contre, en fonction de certaines activités comme la gymnastique, le ballet et certains sports de contact, il est possible que l’enfant se plaignent de douleur lombaire (d’apparition traumatique ou progressive). Également, des conditions tels que la maladies de Scheuermann ou la scoliose congénitale peuvent être responsables de douleurs lombaires chez les jeunes.

8. Quels muscles soutiennent le dos?

 

Il existe près de 150 muscles soutenant la colonne vertébrale. Pour faciliter la compréhension, soulignons les plus connus en faisant une analogie avec un cylindre. Ce cylindre est composé dans la partie avant des abodminaux, du psoas et du muscle transverse de l’abdomen, en arrière des multifides, carrés des lombes et des paraspinaux, dans la partie supérieur du diaphragme et dans la partie inférieure du plancher pelvien. Évidemment, il existe plusieurs autres muscles dans la région lombaire.

anatomie du tronc en reliée au mal de dos

 

9. Est-ce qu’il y a un type de matelas qui serait meilleur pour mon dos?

 

Certaines études ont démontré que le matelas semi-ferme améliorait la douleur et la qualité du sommeil en comparaison avec le matelas ferme ou mou. Évidemment, il est préférable d’y aller par essai-erreur afin d’identifier ce qui est le plus bénéfique pour votre condition. Pour les intéressés, il existe également des matelas «sur mesure» qui sont censés s’adapter à votre anatomie et vos besoins.

 

10. D’où viennent mes picotements et engourdissements dans le pied?

 

Il existe des nerfs qui débutent au niveau de la colonne (on les rappelle «racines nerveuses» à ce niveau). Ces nerfs descendent jusque dans l’orteil, et changent de nom à mesure qu’ils donnent différentes branches. Ils ont notamment un rôle sensitif (ie. ils donnent la sensation dans la région de la jambe, que ce soit le toucher, la température, la douleur, etc.). Une irritation de ces racines nerveuses ou nerfs peut ainsi causer des sensations de picotements et/ou engourdissements.

 

11. Pourquoi j’ai l’impression que ma jambe est plus faible?

 

Les racines nerveuses et nerfs mentionnés dans la question précédente ont également un rôle moteur (ie. ils permettent la contraction de certains muscles). S’il y a irritation nerveuse, la conduction est affectée et il peut s’ensuivre des faiblesses. Par ailleurs, il n’est pas rare de voir des faiblesses antalgiques (ie. dûes à la douleur) suite à une lombalgie.

 

12. Pourquoi rapetisse-t-on en vieillissant?

 

Avec l’âge, les disques s’usent, se déshydratent et perdent ainsi de la hauteur. Comme les disques représentent 20% de la hauteur totale de la colonne vertébrale, il est normal de perdre jusqu’à 4 à 5 cm après 80 ans de vie!

 

13. Faut-il cesser de travailler après un épisode douloureux?

 

Cela dépend de votre travail. En général, si les exigences physiques sont trop élevées, il est préférable de prendre un petit repos temporaire, ou d’adapter votre poste de travail. En effet, de nombreuses études ont démontré que les arrêts de travail prolongés pouvaient mener à une chronicisation des lombalgies. C’est également pour cette raison que votre médecin peut vous encourager à poursuivre vos activités après un lumbago.

 

14. Est-ce que mon mal de dos est génétique?

 

Oui, malheureusement, il y a des chances que ce soit le cas. De nombreuses études ont démontré qu’il y avait une composante génétique aux lombalgies (hernies discales, entre autre). Mais comme il s’agit d’un facteur non modifiable, il n’est pas nécessaire de trop s’attarder sur cet aspect!

  

15. Est-ce que la douleur est dans ma tête?

 

Oui et non. Évidemment, certaines structures peuvent être inflammées et mener à une réaction douloureuse. Mais il a été prouvé que les pensées négatives, la peur du mouvement ou une catastrophisation pouvaient aggraver les symptômes. La douleur est un message provenant du cerveau, et ce message peut être modulé en fonction de plusieurs facteurs. C’est la raison pour laquelle vos maux de dos peuvent augmenter après une journée stressante au boulot!

 

16. Pourquoi les femmes enceintes peuvent avoir de la douleur au dos?

 

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi 75% des femmes enceintes se plaignent de lombalgies. D’abord, l’augmentation de poids et de la taille du ventre modifie le centre de gravité et la courbure lombaire. Ensuite, les ligaments sont plus relâchés en prévision de l’accouchement, ce qui affecte la stabilité des articulations. Comme le changement se fait relativement vite, le corps n’a pas le temps de s’adapter, et il peut s’ensuivre des douleurs lombaires.

 

17. Quel est le lien entre la respiration et le mal de dos?

 

Il a été démontré que les gens qui souffrent de lombalgies respirent différemment de ceux en parfaite santé! En présence de maux de dos, la mobilité du diaphragme est réduite, les muscles respiratoires ne sont pas aussi efficaces, l’expansion thoracique est diminuée et le diaphragme se retrouve souvent en position élevée. Cette modification du patron respiratoire peut à long terme indirectement participer au syndrome douloureux.

 

18. Est-ce normal de me sentir déprimé(e) après une lombalgie?

 

Le mal de dos, surtout lorsqu’il devient chronique, est fortement corrélé aux troubles mentaux. Ainsi, les personnes souffrant de lombalgie sont plus susceptibles de souffrir d’anxiété, de dépression, de stress, de psychose ou de privation de sommeil. Souvent, on se sent incompris et pas pris au sérieux. Pour cette raison, il est important de communiquer ses émotions, et demander l’aide d’un expert au besoin (médecin, psychologue, etc.).

  

19. Le mal de dos peut-il causer de l’isolement?

 

Oui. La personne souffrant du dos refuse souvent de participer à des activités sociales en raison de la douleur. Au bout d’un moment et suite aux nombreux refus, les proches cessent les invitations, et il s’ensuit un cercle vicieux qui mène à l’isolement social.

 

Pour  vous procurez le guide complet qui répond aux 100 questions, procurez-vous le guide Le mal de dos en 100 questions dans la section GUIDES EN LIGNE.

 

 

3 réponses sur “Le mal de dos en 100 questions (1/5: Généralités)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *