mal de dos et douleur dorsale

Reflux gastrique et douleur dans le haut du dos : Quel lien ?

Le reflux gastrique, également appelé RGO, est une affection qui se produit lorsque l’acide gastrique remonte dans l’œsophage. Cela peut provoquer une sensation de brûlure ou d’oppression sous le sternum qui peut être confondue avec une douleur cardiaque.

Les spasmes œsophagiens sont un autre symptôme courant du RGO. La cause exacte de cette affection n’est pas connue, mais il existe plusieurs facteurs de risque qui peuvent augmenter vos chances de la développer.

Dans cet article, nous allons discuter du lien entre le reflux gastrique et les douleurs dans le haut du dos. Nous explorerons également certaines options de traitement pour ces deux affections.

Anatomie de la colonne cervico-dorsale

La colonne cervicale-dorsale est composée d’os, d’articulations, de ligaments et de muscles. Les os sont les vertèbres, qui sont empilées les unes sur les autres. Entre les vertèbres se trouvent les articulations, qui permettent les mouvements.

rachis dorsal

Les ligaments maintiennent les vertèbres ensemble, et les muscles s’attachent aux vertèbres et permettent le mouvement.

La moelle épinière passe au milieu de la colonne vertébrale, et les nerfs se ramifient à partir de la moelle épinière et vont vers toutes les parties du corps. La colonne vertébrale est protégée par une couche de tissu appelée les méninges. Les méninges protègent également la moelle épinière.

Les os de la colonne cervicale-dorsale sont reliés par des articulations. Il existe trois types d’articulations dans la colonne vertébrale :

  • Synoviales,
  • Cartilagineuses
  • Et fibreuses.

Les articulations synoviales se trouvent entre les vertèbres. Elles sont maintenues ensemble par des ligaments et permettent le mouvement. Les articulations cartilagineuses se trouvent entre les vertèbres et les disques.

Elles ne permettent pas beaucoup de mouvements, mais elles absorbent les chocs. Les articulations fibreuses se trouvent entre les os du bassin et du sacrum. Elles ne permettent aucun mouvement.

Comprendre le système digestif

Le système digestif humain est un système complexe et efficace qui décompose les aliments que nous mangeons en nutriments dont notre corps a besoin. Le système digestif commence par la bouche, où les aliments sont mâchés et mélangés à la salive, qui contient des enzymes qui commencent à décomposer les aliments.

système digestif
Source

Les aliments descendent ensuite dans l’œsophage jusqu’à l’estomac, où ils sont mélangés à d’autres enzymes et à l’acide gastrique. Ce processus se poursuit dans l’intestin grêle, où se déroulent la plupart des opérations de digestion et d’absorption des nutriments.

Le gros intestin absorbe l’eau et les nutriments restants, et les déchets sont éliminés par le rectum et l’anus. Sans le système digestif, notre corps ne serait pas en mesure d’obtenir les nutriments dont il a besoin pour fonctionner correctement.

Douleur dans le haut du dos, quelles causes ?

Le mal de dos est une plainte courante, et les causes potentielles sont nombreuses. Dans le haut du dos (et entre les omoplates), les éléments anatomiques tels que les vertèbres, les articulations, les disques intervertébraux et les tendons peuvent tous être des sources potentielles de douleur.

anatomie du rachis dorsal (colonne thoracique)
Source

La maladie de Paget, la maladie de Scheuermann et la maladie de Forestier peuvent toutes affecter les vertèbres, tandis que l’arthrose et la spondylarthrite ankylosante peuvent affecter les articulations.

Les discopathies (hernie dorsale) peuvent provoquer des douleurs en exerçant une pression sur la moelle épinière ou les racines nerveuses, tandis que les tendinites et les déchirures de la coiffe des rotateurs peuvent être douloureuses en raison d’une inflammation ou d’un empiètement sur les structures voisines.

Si les douleurs dans le haut du dos ont de nombreuses causes possibles, une cause potentielle souvent négligée est le reflux gastrique.

Dans de nombreux cas, plusieurs de ces facteurs peuvent contribuer au mal de dos, ce qui en fait un problème complexe à traiter.

Reflux gastrique et douleur dans le haut du dos sont-ils liés ?

Les symptômes du reflux gastrique sont souvent associés à des brûlures d’estomac, c’est-à-dire une sensation de brûlure dans la poitrine qui se produit lorsque les acides gastriques remontent dans l’œsophage.

douleur à la poitrine et au sternum
Source

Cependant, d’autres symptômes du reflux gastrique peuvent inclure un enrouement, des difficultés à avaler et un goût aigre dans la bouche. Le reflux gastrique est généralement causé par un relâchement du sphincter œsophagien inférieur, le muscle qui sépare l’estomac de l’œsophage.

Ce relâchement peut être dû à certains aliments ou boissons, à la grossesse, à l’obésité et à certains médicaments. Dans certains cas, le reflux gastrique peut également être un symptôme de RGO (reflux gastro-œsophagien).

Le reflux gastrique se produit lorsque l’acide gastrique remonte dans l’œsophage et peut provoquer un certain nombre de symptômes inconfortables, notamment des indigestions et des douleurs thoraciques.

Dans certains cas, l’acide peut même atteindre la gorge ou la bouche. Bien que le reflux gastrique ne soit pas toujours la cause des douleurs dans le haut du dos, il peut y contribuer, en particulier si la douleur s’aggrave après avoir mangé ou après s’être couché.

En quoi le reflux gastrique peut-il causes des douleurs dorsales ?

Des épisodes récurrents de reflux acide peuvent endommager l’œsophage, ce qui peut entraîner des douleurs dorsales. Lorsque l’acide reflue dans l’œsophage, il peut provoquer une irritation et une inflammation. Cela peut entraîner des douleurs dans la poitrine et le dos (douleur référée). Dans certains cas, cette douleur peut être suffisamment intense pour être confondue avec une crise cardiaque.

À LIRE :   Douleur irradiante : Définition et explications (Que faire ?)

Reflux gastrique et douleur dans le haut du dos : Que faire ?

Lorsque vous souffrez de reflux gastrique et de douleurs dorsales, il est important de consulter un professionnel de la santé afin de recevoir un diagnostic précis. L’examen neurologique et l’imagerie médicale sont des éléments clés de l’examen clinique qui permettront de clarifier la cause de vos symptômes.

consultation médicale chez le médecin
Source

Dans certains cas, le reflux gastrique et les douleurs dorsales peuvent être causés par un problème de santé mineur qui peut être facilement traité. Cependant, il existe aussi des affections plus graves qui peuvent être la cause sous-jacente de vos symptômes.

Il est donc essentiel de consulter un médecin afin de recevoir un diagnostic précis et un plan de traitement approprié.

Quel est le traitement usuel du reflux gastrique ?

Bien qu’il existe de nombreux médicaments en vente libre et sur ordonnance pour traiter le RGO, un certain nombre de modifications du mode de vie peuvent également contribuer à réduire les symptômes.

Les options de traitement conservatrices consistent à éviter les aliments qui déclenchent des brûlures d’estomac, à manger des repas plus petits et à ne pas s’allonger immédiatement après avoir mangé.

Pour les cas plus graves de RGO, des traitements alternatifs comme l’acupuncture peuvent être utilisées afin de soulager les symptômes.

produits naturels et remèdes de grand-mère
Source

Parfois, un traitement invasif tel que la chirurgie peut être nécessaire. Cependant, la plupart des personnes atteintes de RGO peuvent être soulagées par des traitements conservateurs ou alternatifs.

Qu’en est-il des remèdes naturels ?

Bien qu’ils ne soient pas supportés d’évidences scientifiques solides, plusieurs produits naturels et remèdes de grand-mère sont utilisés pour traiter les douleurs au dos, notamment pour leur pouvoir anti-inflammatoire.

Voici une liste non exhaustive de plantes et d’huiles essentielles efficaces pour contrôler la douleur et l’inflammation. Les produits sont disponibles sur le site Kalae. Utilisez le code promo LOMBAFIT15 si vous désirez vous procurer un des produits suivants, ou n’importe quel remède visant à soulager vos symptômes et améliorer votre qualité de vie :

  • Le curcuma. Grâce à ses pouvoirs anti-oxydants et anti-inflammatoires très puissants, le curcuma est l’une des plantes les plus utilisées dans un cadre culinaire et thérapeutique. La composition du curcuma est essentiellement faite d’huiles essentielles, de vitamines (B1, B2,B6,C,E,K) et d’oligo-éléments. Mais c’est à sa composition riche en curcumine et curcuminoides que l’on doit les propriétés anti-inflammatoires de cette épice.
  • Le gingembre. Outre la saveur particulière qu’il apporte en cuisine et ses vertus aphrodisiaques, le gingembre est une racine très connue pour ses pouvoirs anti-inflammatoires. Le gingérol lui confère son action anti-inflammatoire. Il s’agit un composant actif agissant sur les douleurs inflammatoires liées aux maladies inflammatoires articulaires chroniques, notamment la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, les maladies rhumatismales, etc. Il a été prouvé que cet élément actif est aussi efficace pour agir sur l’inflammation liée aux arthrites et à la sciatique.  Le gingembre possède également d’autres bienfaits grâce à sa haute teneur en potassium et à sa richesse en oligo-éléments (calcium, magnésium, phosphore, sodium) et en vitamines (provitamine et vitamine B9).
  • Les oméga-3. Les oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés qui jouent un rôle très important dans le fonctionnement de notre organisme. Ils sont apportés par l’alimentation sous trois formes naturelles : l’acide docosahexaénoique (DHA), l’acide alpha linolénique (ALA) et l’acide éicosapentaénoique (EPA). Au-delà de leur action sur le cerveau et le système cardiovasculaire, les oméga-3 s’avèrent très efficaces contre l’inflammation. En effet, ils ont la capacité d’agir sur les mécanismes inflammatoires dans l’arthrose en freinant la destruction cartilagineuse, ainsi ils réduisent l’intensité des douleurs arthrosiques. La sciatique, étant le plus souvent liée à une inflammation secondaire à une hernie discale, elle peut aussi répondre aux oméga-3 à condition d’en consommer régulièrement. 
  • L’eucalyptus citronnéL’eucalyptus est une plante utilisée le plus souvent sous forme de tisane ou d’huile essentielle. Elle aurait des effets anti-inflammatoires qui lui conférent la capacité d’agir sur les douleurs ostéoarticulaires en générale et les douleurs de la sciatique en particulier.
  • La gaulthérie. La gaulthérie est un arbuste dont on extrait une huile essentielle très intéressante. C’est l’une des huiles essentielles les plus utilisées en aromathérapie. Cette huile extraite de l’arbuste portant le même nom, est utilisée en massage pour soulager la sciatique et agit comme un antalgique. En effet, elle procure un effet chauffant grâce à sa capacité d’activer localement la circulation sanguine.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.8 / 5. Nombre de votes 5

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez une méthode unique vous permettant (ENFIN !) de mettre un terme à vos douleurs physiques...