Spondylarthrite ankylosante : les aliments interdits

Spondylarthrite ankylosante : les aliments interdits

Est-ce qu’il y a des aliments interdits lorsqu’on souffre de spondylarthrite ankylosante ? C’est une question qu’on pourrait sans doute poser lorsqu’on est atteint de cette maladie rhumatismale. Retrouvez la réponse dans cet article.

Quelques généralités sur la spondylarthrite ankylosante

 

La spondylarthrite ankylosante correspond à un rhumatisme inflammatoire chronique touchant les articulations sacro-iliaques et la colonne vertébrale. On l’appelle aussi « spondylarthrite axiale » ou « pelvispondylite rhumatismale ».

 

La prévalence de la spondylarthrite ankylosante serait en général de 0,1 % à 1 %. Elle touche fréquemment les hommes et elle est souvent liée à l’âge. Les 90 % des personnes souffrantes de cette affection présentent l’antigène HLA-B27.

 

Les manifestations extra rhumatologiques sont les symptômes les plus ordinaires de cette malade. Toutefois, à part ces manifestations, il y aura aussi quelques syndromes comme le syndrome pelvi-rachidien, le syndrome enthésitique périphérique, le syndrome articulaire périphérique. Et 5 % des personnes souffrant des douleurs lombaires présentent une spondylarthrite ankylosante.

 

douleur au sacrum

 

Pour en savoir plus et pour mieux comprendre la spondylarthrite ankylosante, cliquez ici.

 

 

Pourquoi certains aliments sont-ils interdits en cas de Spondylarthrite ankylosante ? 

 

Les aliments nous fournissent des énergies pour lutter contre la maladie. Des études montrent, cependant, qu’ils peuvent aussi avoir également des influences négatives sur certaines maladies comme la spondylarthrite ankylosante.     

À LIRE :   Centre anti-douleur : Rôles et bénéfices

aliments à éviter

Certains aliments aggravent les symptômes préexistants du rhumatisme inflammatoire chronique. Ce sont en général :

 

  • les aliments générateurs d’inflammation ;
  • les aliments qui contiennent des molécules difficiles à digérer.

 

Il est prouvé qu’il y a une relation complexe entre le microbiote intestinal (ou flore intestinale) et l’inflammation. Le microbiote intestinal est l’ensemble des microorganismes qui sont en symbiose au sein de l’intestin.

 

La perturbation du microbiote appelée dysbiose provoque l’hyperperméabilité de l’intestin. C’est-à-dire qu’il n’y a plus de barrière pour empêcher les molécules étrangères de pénétrer dans les systèmes lymphatiques. La dysbiose incite une inflammation chronique et aggrave la spondylarthrite ankylosante.

 

 

Quels types d’aliments doit-on éviter en cas de spondylarthrite ankylosante ?

 

Les aliments ultra-transformés

 

Ils représentent entre 25 % à 50 % de notre alimentation, c’est ce qu’on appelle l’alimentation moderne. Ces aliments renferment des lipides saturés, des sucres et tant d’autres produits additifs souvent chimiques qui détériorent notre microbiote intestinal

 

Quelques exemples : chips, nouilles instantanées, biscuits apéritifs, bonbon, sauces…

 

Les aliments contenant de l’oméga-6

 

L’acide arachidonique est un acide gras polyinsaturé oméga-6. Ce dernier aggrave le symptôme inflammatoire et développe l’inflammation. C’est pour cela que les aliments contenant ces acides sont à éviter en cas de spondylarthrite ankylosante.  

 

Parmi les aliments qui contiennent de l’oméga-6, on peut trouver : les viandes rouges, la charcuterie, l’huile de tournesol, de soja et de maïs, les produits laitiers renfermant des caséines (beurre, fromage…) 

 

L’alcool

 

La consommation d’alcool même en quelques gouttes suffit à augmenter l’inflammation. L’alcool est classé parmi les facteurs de risque les plus importants de la dysbiose. À cet effet, il favorise la spondylarthrite ankylosante.

À LIRE :   Mal de dos quand je marche : Causes (et que faire ?)

 

Les sucreries

 

Les aliments qui contiennent un taux de sucre élevé (surtout en fructoses) sont des aliments pro-inflammatoires dans l’organisme. 

 

Quelques exemples : les sodas, les boissons sucrées, les bonbons, les barres chocolatées, les glaces…

 

Les produits issus du blé

 

Les produits issus du blé comme les pains, les farines, les céréales et les pâtes renferment une forte quantité de gluten. Cette protéine contribue pourtant au déséquilibre du microbiote intestinal.

 

Quelles sont alors les précautions à prendre ?

 

Les aliments interdits en cas de spondylarthrite ankylosante sont nombreux, alors il faut toujours faire attention à ne pas être en carence sur les éléments essentiels pour la santé et le bien-être. Ces carences provoquent souvent l’affaiblissement du système immunitaire et diminuent le capital énergétique. Elles favorisent ainsi l’évolution de la maladie.

 

 

Références

 

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-nutrition/2786061-alimentation-spondylarthrite-cafe-aliments-a-eviter-interdits/

https://www.google.com/amp/s/www.femmeactuelle.fr/sante-pratique/rhumatisme-les-aliments-qu-il-vaut-mieux-eviter-51457%3famp