douleur à la crête iliaque

Tendinite du psoas et course à pied : que faire ?

La tendinite du psoas est une pathologie musculaire qui touche souvent les sportifs. Elle apparaît à la suite d’un stress mécanique que subit la région du psoas : entraînement intense, port de charge lourd, mouvements répétés et prolongés. La course à pied est l’un des sports qui peuvent favoriser la tendinite du psoas. Comment cela se fait-il ? Qu’est-ce qu’on peut faire dans ce cas-là ? Quels traitements doit-on suivre ? Découvrez les réponses à vos questions dans cet article.

Qu’est-ce qu’une tendinite du psoas ? Quels sont ses causes et ses symptômes ?

 

La tendinite du psoas correspond à l’inflammation des tendons des muscles psoas-iliaques. On la classe parmi les pathologies du bassin les plus courantes. C’est une affection qui touche la plupart du temps les sportifs et les personnes âgées de plus de 50 ans.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

 

anatomie du muscle psoas

 

Nombreuses sont les causes de la tendinite du psoas. Toutefois, dans la majeure des cas, elle apparaît chez une personne qui subisse un stress mécanique prolongé ou une mauvaise posture. Cette pathologie est également due à la sollicitation excessive des muscles du psoas : maintien de position prolongée, port de prothèse de la hanche, épuisement des muscles de la hanche et du dos… Elle peut aussi survenir en présence d’une pathologie lombaire ou d’une pathologie inflammatoire intestinale.

 

La tendinite du psoas se manifeste comme une douleur profonde dans le pli de l’aine et de la hanche. Cette douleur s’accentue quand le patient effectue un mouvement comme la marche ou le lever des jambes vers le haut. Le patient ressent une douleur lors de la toux ou de l’éternuement. Il ressent également quelques gênes quand il change de position. 

 

Pour en savoir plus sur cette affection, cliquez ici.

À LIRE :   Douleur au psoas et course à pied : quel lien ?

 

 

Les impacts de la course à pied sur le bassin et le psoas

 

Le psoas possède un rôle important sur le maintien d’équilibre en position debout et la mobilité du bassin. Grâce au muscle fléchisseur du bassin, cette structure musculaire joint le bas et le haut du corps.

 

Lors de la course à pied, le bassin est soumis à beaucoup de pression. Il supporte le poids de la partie supérieure de notre corps. De leur côté, les muscles psoas sont ultra-sollicités à chaque mouvement. Ils se contractent quand le pied décolle du sol et s’étirent quand la jambe se tend en arrière.

 

course a pied Tendinite du psoas et course à pied 

 

En d’autres termes, les muscles du psoas sont les muscles les plus essentiels à la course. Et à force d’être trop longtemps sollicités, ils peuvent se blesser ce qui favorise les inflammations et les douleurs du psoas et du bassin.

 

On peut dire que la course à pied peut avoir des impacts négatifs au niveau du bassin et du psoas, notamment quand on l’exerce de manière trop excessive et sans préparation adéquate.

 

Sur le long terme, les douleurs provoquées par la course à pied favorisent certaines maladies comme la tendinite du psoas, lorsque la blessure se situe dans la partie du tendon.

 

 

Tendinite psoas causée par la course à pied : quel traitement ?

 

Pour traiter la tendinite psoas et pour soulager les douleurs provoquées par la course à pied, il faut prendre certaines mesures. Le principal traitement de la tendinite psoas est la prévention. Il existe cependant certains médicaments efficaces pour la traiter.

 

evaluation d'un podiatre pour une patient ayant mal au dos

 

Courir correctement pour prévenir une tendinite de psoas

 

La blessure au niveau du psoas est souvent le fruit des mauvaises techniques et méthodes menées avant et pendant la course.

 

Il est très imprudent de faire un surentrainement du jour au lendemain. L’augmentation du volume de l’entraînement doit se faire progressivement. Il faut aussi éviter la reprise de l’entraînement trop rapide après un long repos.

 

Avant la course, il faut privilégier l’étirement du psoas ou des jambes. Cela améliore la souplesse de la hanche et des lombaires en plus de faciliter les mouvements durant la course à pied. Il faut également réaliser quelques exercices de renforcement musculaire. N’oubliez pas de vous hydrater et de vous échauffer. Et si vous souffrez déjà d’une tendinite du psoas, un simple étirement non intense pourra vous aider à vous soulager.

À LIRE :   Douleur au psoas et intestin : Quel lien ? (Explication)

 

étirement du psoas en position chevalier

 

Choisir une chaussure adaptée à vos pieds

 

Pour faire de la course à pied, il est indispensable de mettre des chaussures avec des semelles appropriées à votre morphologie. Ces derniers changent la biomécanique naturelle et provoquent une perte de l’alignement du genou quand ils ne sont pas adaptés.

 

Il est donc primordial de bien choisir ses chaussures pour traiter une douleur du psoas lié à une course à pied. Cela peut se faire en allant dans une boutique spécialisée de running ou en consultant un professionnel comme un podologue.

 

Courir sur une surface adaptée

 

On court parfois sur n’importe quelle surface. Cependant, les caractéristiques du sol ont une influence sur la tendinite du psoas.

 

Pour éviter l’inflammation du tendon du psoas, il faut bien choisir où vous allez courir. Certaines surfaces comme l’asphalte et la piste synthétique favorisent les stress au niveau des muscles et des tendons. De plus, la répétition du même geste risque de provoquer des inflammations ou une facture.

 

course sur gazon

 

Selon des médecins, courir sur les chemins, les herbes et les surfaces plus douces pour l’articulation serait plus convenable. L’irrégularité de ses surfaces favorise la différenciation des foulées. Les mouvements ne sont donc pas réguliers, ce qui est bien pour le système musculosquelettique.

 

Faire de l’exercice alternatif

 

La course à pied augmente parfois l’intensité de la tendinite du psoas. Dans ce cas, il faut penser à la remplacer par des exercices alternatifs jusqu’à ce que la douleur disparaisse.

 

sport et hernie discale

 

Vous pouvez par exemple opter pour le vélo, la natation ou le rameur. Ils ont plus ou moins les mêmes bienfaits que le running, mais ils sont moins douloureux pour le psoas.

 

Traiter la tendinite psoas par des médicaments et thérapies physiques

 

Comme tout type de tendinite, la tendinite du psoas causée par la course à pied peut être traitée avec des médicaments (antalgiques et anti-inflammatoires), la kinésithérapie (physiothérapie) et la rééducation fonctionnelle.

À LIRE :   Abcès du psoas : Définition et prise en charge

 

Dans tous les cas, il est toujours important de consulter un médecin avant d’entreprendre un quelconque traitement.

 

 

Existe-t-il un traitement naturel pour cette maladie ?

 

Quand on souffre d’une tendinite du psoas, on peut contacter un ostéopathe. Ce dernier propose une thérapie qui contribue au soulagement des inflammations liées à la tendinite.

 

Le traitement consiste à soulager la douleur et à corriger les déséquilibres au niveau des muscles concernés.

 

Certains produits naturels pourraient également soulager les symptômes. Il convient de consulter un homéopathe pour trouver les traitements appropriées. De même, il serait pertinent d’avertir son médecin traitant de tout produit consommé, notamment dans le but d’éviter les interactions avec d’autres médicaments.

 

 

Références

 

https://www.joogging-international.net/blessures-et-prevention/prenez-soin-de-vos-psoas/7983/ 

https://toutpourmasante.fr/douleur-psoas-course-a-pied/

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...