“J’ai ressenti un point de coté violent puis me suis retrouvée coincée brutalement.”

Petitdinosauredu94, lombalgique active sur le forum Doctissimo  

Son histoire: Je suis une femme, jardinier, 55 ans, et travaille dans ce secteur depuis 30 ans. En aout 2018, j'ai été prise d' un lumbago assez vio..


PARTAGEZ L'ARTICLE

Petitdinosauredu94, lombalgique active sur le forum Doctissimo

 

Son histoire: Je suis une femme, jardinier, 55 ans, et travaille dans ce secteur depuis 30 ans. En aout 2018, j’ai été prise d’ un lumbago assez violent. Je venais juste d’être en congé d’été. Cela s’est passé le matin au petit déjeuner. J’ai ressenti un point de coté violent puis me suis retrouvée coincée brutalement. D’autres épisode de lumbago et sciatiques ont vu le jour depuis ces deux ans, avec des pics d’arrêts maladie de 1 mois et demi en mars 2019, et en juin 2020. Depuis, consultation de multiples intervenants médicaux, dont 3 rhumatologues; ceux ci ont semblé plutôt optimistes à la lecture de l’IRM .
A ma question “Devrais-je envisager un changement de profession?”, leur réponse a été : Non pas forcément…….Cela m’a laissé de l’espoir inutilement.
Aménagement de mon profil de poste en janvier 2020. Pas suffisant, puisque douleurs toujours plus ou moins présentes.

Ses symptômes: multiples et variables.
Dans la jambe:
– fourmillements jusqu’au pied-
– point douloureux dans la fesse .
– quelques fois sensation de brulure/picotement allant de la fesse et bords externes jusqu’au genou .
– Souvent sensation (extrêmement très désagréable et stressante) de garrot à la racine de la jambe ,comme si l’on venait appuyer par le coté interne de la cuisse. impression de jambe un peu faible. S’accompagne généralement de crispation du bassin.
-Souvent quand je me lève le matin, je sens un craquement (ou claquement je ne sais pas de trop) à la racine de la jambe, ou bas de la fesse.

Dans le dos
– contractures musculaires (coups de poignard)
– sensation de lourdeur lombaire.comme si le bassin allait s’effondrer
– quelques fois même, impression d’être retenue par un filin relié au dos ; je le sens surtout lorsque je m’accroupis.
– points douloureux sur les cotés, véritablement de L5 à L1 , de g à d, voire quelques fois niveau thoracique (plus rare). Un osthéo consulté au mois de juin avait évoqué un dysfonctionnement entre T12 et K12.
-points de coté (c’était surtout au début, ça me le fait moins) mais du coté droit.

Tous ces maux vont et reviennent de façon anarchique, irrégulière.
Le rhumatologue a diagnostiqué une lomboradiculalgie, sur cul de sac large. discopathie 4/5 et 3/4.

Ce qu’elle fait pour aller mieux:

Je pratique le vélo pour me rendre au travail(6km aller/retour). Etirements.Ressens souvent le besoin d’étirer les fessiers .
Ai suivi une rééducation du dos à l’effort à l’hôpital Cochin (4 jrs + 2 demi journées consacrés aux tests). Bénéfices de courte durée.
Ai fait des séances de mésothérapie. Sans résultat probant.
Essaie de marcher, bien que dans ma journée de travail je pense avoir mon quota d’efforts.

Si je devais donner un conseil
– essayer de se changer les idées.
– bouillotte chaude dans le dos le matin, ca décontracte.
– faire du vélo d’appart en regardant un film (c’est moins monotone)
– ne pas attendre 2 ans comme moi avant d’envisager un changement de poste( ou de métier ) . Je n’ai que trop tardé.
– bien faire ses étirements