Vertiges cervicales et fatigue : Quel lien ? (explication)

Vertiges cervicales et fatigue : Quel lien ? (explication)

Vous sentez-vous souvent étourdi et fatigué ? Si c’est le cas, vous n’êtes pas seul. Les étourdissements et la fatigue sont deux des plaintes les plus courantes chez les patients.

 

Dans cet article de blog, nous allons discuter du lien entre le vertige cervical et la fatigue. Nous examinerons l’anatomie et la physiologie de l’oreille interne et de la colonne cervicale, et nous étudierons comment elles sont liées. Restez à l’écoute pour plus d’informations sur ce sujet !

C’est quoi le vertige ? comment ça fonctionne ?

 

Le vertige est un type d’étourdissement qui donne à une personne l’impression de tourner ou de bouger, même si elle est immobile. Il peut s’agir d’une sensation très inconfortable et désorientante, et il peut également rendre difficile le maintien de l’équilibre.

 

Il existe plusieurs causes différentes de vertige, mais la plus courante est une lésion de l’oreille interne.

 

oreille interne
Source

 

L’oreille interne contient plusieurs structures qui aident à réguler l’équilibre, notamment le système vestibulaire. Ce système est constitué de tubes remplis de liquide et de canaux semi-circulaires qui fonctionnent ensemble pour détecter les mouvements et les changements de position.

 

En cas de lésion de l’oreille interne, ces structures peuvent se désaligner et le cerveau peut recevoir des signaux erronés concernant le mouvement. Cela peut déclencher des symptômes de vertige.

 

Le vertige peut également être causé par certains médicaments, des migraines ou des blessures à la tête. Dans certains cas, la cause exacte du vertige peut ne pas être connue.

 

Les causes connues du vertige

 

Parmi les causes les plus courantes de vertige, on trouve la névrite vestibulaire, la maladie de Ménière et la labyrinthite. La névrite vestibulaire est une inflammation du nerf vestibulaire, qui joue un rôle dans l’équilibre.

 

douleur à l'oreille en présence d'arthrose cervicale
Source

 

La maladie de Ménière est un trouble de l’oreille interne qui peut provoquer des vertiges, une perte d’audition et des acouphènes. La labyrinthite est une inflammation du labyrinthe, qui est la partie de l’oreille qui aide à contrôler l’équilibre.

À LIRE :   Arthrose de hanche et douleur nocturne : Comment expliquer ?

 

Définition des vertiges d’origine cervicale

 

Le vertige cervical est une affection qui résulte d’un problème au niveau de la colonne cervicale. La colonne cervicale est la partie supérieure de la colonne vertébrale, et elle s’étend de la base du crâne au sommet des épaules.

 

La colonne cervicale compte sept vertèbres, appelées C1 à C7. Les vertèbres sont séparées par des disques intervertébraux et sont reliées par des ligaments et des muscles. La moelle épinière traverse la colonne vertébrale et est protégée par les os, les disques et les ligaments.

 

anatomie de la colonne cervicale
Source

 

La moelle épinière est responsable de la transmission des messages entre le cerveau et le reste du corps. Un problème avec l’une de ces structures peut entraîner des douleurs, des engourdissements, des picotements, une faiblesse ou une perte de fonction.

 

Le vertige cervical est un type d’étourdissement causé par un problème au niveau de la colonne cervicale. Il peut être causé par une blessure au cou, des changements dégénératifs dans le cou ou un problème avec l’un des disques intervertébraux.

 

Qu’est ce qui peut causer des Vertiges cervicales ?

 

Le vertige cervical est un type d’étourdissement causé par un problème au niveau de la colonne cervicale. Il peut être causé par une blessure au cou, des changements dégénératifs dans le cou ou un problème avec l’un des disques intervertébraux.

 

La cause la plus fréquente du vertige cervical est une affection appelée insuffisance vertébro-basilaire. Cette affection se produit lorsque le flux sanguin vers le cerveau est insuffisant. Cela peut se produire en raison d’un blocage des artères ou des veines qui alimentent le cerveau en sang. Parmi les autres causes de vertige cervical, citons :

 

  • Un accident vasculaire cérébral qui affecte les artères ou les veines du cou
  • Une tumeur dans le cou
  • Une blessure au cou
  • Une chirurgie de la colonne vertébrale ou du cou
  • Une maladie qui affecte les nerfs du cou

 

 

Quels sont les symptômes du vertige cervical ?

 

Ces affections peuvent provoquer les symptômes du vertige cervical, notamment :

 

vertige

 

  • Fatigue
  • Étourdissements
  • Perte d’équilibre
  • Nausées
  • Vomissements

 

Si vous ressentez ces symptômes, il est important de consulter un médecin afin qu’il puisse en déterminer la cause et vous proposer un traitement. Le traitement du vertige cervical peut inclure :

À LIRE :   Psoas douloureux la nuit : Que faire ? (conseils)

 

  • Des médicaments pour améliorer le flux sanguin vers le cerveau ou soulager les nausées et les vomissements
  • Une thérapie physique
  • Une intervention chirurgicale pour corriger une affection sous-jacente Dans certains cas, le vertige cervical peut être une maladie chronique qui nécessite une prise en charge tout au long de la vie.

 

 

Lien entre vertiges cervicales et fatigue

 

Le lien entre le vertige cervical et la fatigue n’est pas entièrement compris, mais on pense qu’il existe un lien étroit. Le vertige cervical est souvent causé par des problèmes au niveau de la colonne cervicale, tels que des douleurs au cou, une hernie cervicale et de l’arthrose cervicale.

 

douleur cervicale
Source

 

Ces conditions peuvent entraîner une inflammation et une compression des nerfs du cou, ce qui peut affecter le fonctionnement de l’oreille interne. On pense que la fatigue est causée par cette même compression nerveuse, ainsi que par le stress lié à la gestion du vertige.

 

Lorsque vous souffrez de vertige cervical, vous pouvez vous sentir fatigué pour diverses raisons :

 

  • Tout d’abord, cette affection peut entraîner des étourdissements et un déséquilibre, ce qui peut être extrêmement fatigant.
  • En outre, le vertige cervical peut également provoquer des maux de tête et des douleurs cervicales, qui peuvent tous deux entraîner de la fatigue.
  • Enfin, cette pathologie peut également interférer avec votre sommeil, ce qui vous empêche d’obtenir le repos dont vous avez besoin pour vous sentir énergique pendant la journée.

 

Par conséquent, il n’est pas surprenant que le vertige cervical soit souvent accompagné de fatigue.

 

Que faire ?

 

Si vous souffrez de fatigue due au vertige cervical, vous pouvez faire un certain nombre de choses pour soulager vos symptômes. Par exemple, des traitements manuels en ostéopathie ou chiropractie peuvent contribuer à soulager une partie de la douleur et de l’inconfort associés à cette affection.

 

massage cervical
Source

 

En outre, des exercices prescrits par un kinésithérapeute (physiothérapeute) peuvent également contribuer à améliorer vos symptômes.

 

Enfin, veillez à vous reposer et à vous détendre suffisamment pour aider votre corps à récupérer de la fatigue causée par le vertige cervical.

À LIRE :   Cyphose : Comment dormir confortablement ? (positions à éviter)

 

Il existe des traitements pour le vertige cervical et la fatigue. Pour le vertige, des médicaments tels que des anti-vertigineux ou des stéroïdes peuvent être prescrits.

 

prise de médicaments
Source

 

La kinésithérapie (physiothérapie) et la rééducation peuvent également être utiles pour rétablir l’équilibre et réduire la fatigue. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour corriger le problème sous-jacent de la colonne cervicale.

 

Il existe un certain nombre de remèdes naturels qui peuvent aider à soulager la fatigue et les vertiges associés au vertige cervical. Tout d’abord, veillez à vous reposer et à vous détendre. Cela aidera votre corps à récupérer du stress et de la fatigue causée par cette affection.

 

Enfin, si votre fatigue est importante, vous pouvez envisager de prendre un complément à base de plantes comme le gingembre ou le ginkgo biloba pour améliorer votre niveau d’énergie. Ces produits naturels, bien que non prouvés scienfiquement, sont généralement inoffensifs et peuvent améliorer vos symptômes.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?