bosse de bison Bosse de bison et thyroïde

Bosse de bison et thyroïde : quel lien ?

La bosse de bison est une accumulation anormale de graisse sous la peau au niveau de la nuque et des épaules. Normalement, les tissus de la peau se répartissent uniformément dans toutes les zones du corps. Cependant, cette répartition peut présenter des anomalies appelées des lipodystrophies comme dans la maladie de la bosse de bison. Cette affection peut être liée à une anomalie au niveau de la glande thyroïde. Dans cet article, nous allons voir le lien entre la bosse de bison et la thyroïde.

Bref rappel sur la bosse de bison ou « buffalo neck »

La bosse de bison est un terme donné à l’adiposité localisée au niveau de la nuque et des épaules, qui ressemble à une bosse de bison : un amas graisseux sous-cutané accumulé à la base du cou.

bosse de bison
Source

La bosse de bison appartient à la famille des lipohypertrophies (augmentations anormales du tissu graisseux dans certaines zones du corps). Ils peuvent affecter différentes zones du corps : le ventre, la poitrine particulièrement chez les femmes, le cou donnant l’impression d’un goitre, la nuque et les épaules (zone cervicale postérieure) se matérialisant par la bosse de bison, formant des boules de graisse rondes et mobiles sous la peau.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022
À LIRE :   Bosse de bison et ostéopathe : efficace pour guérir ?

À différencier des lipodystrophies, qui sont caractérisées par une perte anormale de tissu graisseux. Ils touchent généralement le visage, les bras, et les fesses, et apparaissent progressivement au fil des mois, voire des années.

Si vous désirez en savoir plus sur la bosse de bison, cliquez ici.

Bosse de bison et thyroïde : quel lien?

La bosse de bison peut se produire pour une variété de raisons, mais généralement à cause d’une accumulation excessive de graisse ou d’un déséquilibre hormonal comme dans le cas de la maladie de la thyroïde.

La thyroïde est une petite glande en forme de papillon qui se trouve à la base du cou, juste en dessous de la pomme d’Adam. Elle sécrète des hormones thyroïdiennes qui sont nécessaires au fonctionnement normal de presque tous les organes du corps. On distingue deux principales hormones thyroïdiennes : tri-iodothyronine (T3) et tétra-iodothyronine (T4 ou thyroxine). Ces hormones jouent un rôle important, à toutes les étapes de la vie. Elles permettent essentiellement la régulation de nombreux processus, dont le métabolisme.

À LIRE :   Bosse de bison : Peut-on la faire disparaitre ? (7 conseils)
thyroide

Elles agissent sur presque tous les tissus. Dans le tissu adipeux, ils stimulent la lipolyse, qui entraine une libération d’acides gras libres. En conséquence, la cholestérolémie totale et la triglycéridémie s’élèvent tandis que la concentration plasmatique du LDL cholestérol (Low Density Lipoprotein) diminue. Il existe également une stimulation de l’adipogenèse (fabrication du tissu adipeux) responsable du syndrome dysmorphique (répartition facio-tronculaires des graisses, comblement des creux sus claviculaires, « buffalo neck ou bosse de bison »).

Sur le plan protidique, les hormones thyroïdiennes accélèrent le métabolisme de base et, par conséquent, accroissent la consommation de l’organisme en énergie et en oxygène (O2). On observe également une augmentation de l’activité de biosynthèse des protéines par production d’ARN polymérase I et II.

En résumé, une anomalie au niveau de la thyroïde est responsable de l’accumulation de graisse au niveau de certaines zones du corps. Quand celle-ci se localise au niveau de la nuque ou de l’épaule, on parle de bosse bison.

Références

https://www.remedes-de-grand-mere.com/bosse-de-bison-exercices-corriger/

https://www.kinatex.com/cliniques/plateau-mont-royal/education-et-conseils/comment-ameliorer-ou-prevenir-la-fameuse-bosse-de-bison/

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...