Bosse de bison : Peut-on la faire disparaitre ? (7 conseils)

Bosse de bison : Peut-on la faire disparaitre ? (7 conseils)

Article revu et approuvé par Dr. Ibtissama Boukas, médecin spécialisée en médecine de famille 

Vous avez une bosse disgracieuse en haut de votre dos qui, en plus de gêner les mouvements de votre tête, n’est pas très jolie à voir ? Sachez que vous pouvez vous défaire de cette masse graisseuse. Outre les exercices physiques et les traitements naturels, vous pouvez aussi recourir à la chirurgie esthétique.

 

Qu’est-ce qu’une bosse de bison ? Quels sont ses causes et les facteurs qui la favorisent ? Que faire pour se débarrasser d’une bosse de bison (idéalement, de manière naturelle) ? Découvrez la réponse à toutes ces questions dans cet article.

La bosse de bison : c’est quoi ?

 

La bosse de bison correspond à une accumulation anormale de graisse qui se développe notamment au niveau du cou, de la nuque et des épaules. Il s’agit d’un amas graisseux qui peut survenir à cause d’un trouble hormonal ou d’une mauvaise posture.

 

Normalement, le tissu graisseux est réparti uniformément dans toutes les zones du corps. Cependant, une anomalie appelée lipodystrophies arrive parfois. Il existe dans ce cas une accumulation de lipide sur une zone précise en l’occurrence à l’arrière du cou.

 

La lipodystrophie se divise en deux catégories

 

  • La lipohypertrophie qui est accumulation anormale de tissu graisseux pouvant toucher différentes parties de corps : le ventre, la poitrine (notamment chez les femmes), le cou, la nuque et les épaules.
  • La lipoatrophie qui est une perte anormale de tissu graisseux. Il peut affecter le visage, les bras, et les fesses.

 

Il est important de faire la différence entre un amas graisseux et une déformation vertébrale (parfois qualifiée de bosse de bison osseuse).

 

irm montrant une cyphose cervico-dorsale
Source

 

En effet, une cyphose cervico-dorsale peut également provoquer une bosse de bison. Il s’agit d’une déformation ou une courbure accentuée de la colonne vertébrale vers l’avant, au niveau de la jonction entre les vertèbres cervicales et dorsales.

 

Si on désire clarifier le diagnostic et déterminer la cause exacte de la bosse de bison, on prescrit généralement une imagerie médicale. Ceci permet notamment de distinguer entre une bosse de bison, un abcès ou encore un kyste.

 

 

Quelles sont les causes de la bosse de bison ?

 

Les causes d’une bosse de bison sont nombreuses. Souvent, ce trouble est dû à une accumulation excessive de graisse ou à un déséquilibre hormonal notamment lié à un taux élevé de cortisol. Le surpoids a aussi quelque chose à avoir avec la lipohypertrophie. Les personnes obèses sont les plus touchées par ce trouble morphologique.

 

bosse de bison
Source

 

La bosse de bison se trouve généralement sur une zone soumise à un stress physique quasi permanent. En effet, elle est située entre une partie très mobile, la colonne cervicale ; et une autre peu mobile qui est la colonne thoracique. Cette excroissance est donc favorisée par certains facteurs comme :

 

  • une mauvaise habitude posturale,
  • une faiblesse ou des déséquilibres musculaires,
  • ou un manque de souplesse de certains muscles
  • une scoliose
À LIRE :   Bosse de bison et ostéopathe : efficace pour guérir ?

 

D’autres facteurs peuvent être à l’origine d’une bosse de bison :

 

  • certains médicaments notamment ceux utilisés pour traiter le VIH ;
  • certaines maladies hormonales (maladie de Cushing, Hashimoto, etc.);
  • le diabète ;
  • l’ostéoporose ;
  • certains troubles génétiques responsables d’une accumulation inhabituelle de graisse

 

 

Quels sont les symptômes de la bosse de bison?

 

À son début, il est parfois difficile de reconnaitre une bosse de bison. Il existe toutefois des signes précurseurs avant que la bosse soit bien visible de l’extérieur. En voici quelques exemples :

 

  • maux de tête (céphalée de tension);
  • épaules enroulées ;
  • rondeur au niveau du dos ;
  • douleur et raideur au niveau du dos ;
  • difficulté à dormir sur le dos ;
  • raideur et sensation de gêne au niveau de la nuque…

 

douleur cervicale

 

Ce trouble est particulièrement lié à un dysfonctionnement du métabolisme lipidique. On peut donc apercevoir une accumulation de graisse au niveau d’autres régions. L’amas de graisse peut aussi se retrouver sur le ventre et les seins. C’est plus fréquent chez les femmes.

 

Voici des signes de lipohypertrophie qui peuvent faire suspecter une bosse de bison :

 

  • joues, tempes et yeux enfoncés ;
  • des veines qui ressortent davantage sur les bras et les jambes ;
  • seins plus gros chez les hommes et les femmes ;
  • croissances de masses graisseuses sur le corps ;
  • taux de cholestérol élevé ;
  • glycémie (taux de sucre dans le sang) élevé.

 

 

Que faire pour se débarrasser d’une bosse de bison ?

 

Le traitement de la bosse de bison ne sera efficace que si la déformation provient d’une déformation de la colonne vertébrale. Dans les bas où c’est un amas graisseux qui provoque ce trouble, seule la chirurgie esthétique sera efficace.

 

Les traitements généralements prescrits sont les suivants :

 

Conseils posturaux

 

Pour se défaire d’une bosse de bison, il convient de travailler sa posture. En effet, cette affection est notamment liée aux 3 facteurs suivants :

 

  • la forme des vertèbres ;
  • la tête qui penche trop vers l’avant (de façon répétée et/ou prolongée) ;
  • les omoplates et les épaules qui s’enroulent vers l’avant

 

posture

 

Note : Pour bénéficier de conseils du kiné permettant de redresser son dos et améliorer sa posture, consultez l’article suivant.

 

Alimentation

 

De manière générale, le régime alimentaire a très peu d’influence sur la bosse de bison. Par contre, on pourrait vous conseiller de suivre un régime alimentaire équilibré riche en légumes frais, en protéines maigres et en glucides complexes. Selon cette théorie, traiter l’excès de poids pourrait aider à se réduire la bosse de bison dans certains cas.

 

Si la bosse de bison est accompagnée de douleur, une alimentation anti-inflammatoire pourrait aider à soulager les symptômes en plus de contrôler le surpoids.

 

traitement de la bosse de bison
Source

 

Balle de tennis

 

L’utilisation d’une balle de tennis pourrait aider à réduire la cyphose cervico-dorsale si celle-ci s’avère responsable de votre bosse de bison. Le principe est simple :

 

  • Placez-vous debout avec une balle de tennis entre votre bosse de bison et le mur
  • En utilisant vos pieds, poussez légèrement de manière à “écraser” votre bosse de bison contre le mur
  • Maintenez pendant 30 secondes, puis répétez 3 fois. Vous pourriez sentir une légère raideur après l’exercice, mais celle-ci devrait disparaître dans un délai raisonnable.
  • Faites cet exercice aussi régulièrement que possible, sans provoquer de douleur persistante. Augmentez la pression au fur et à mesure.
À LIRE :   Bosse de bison et thyroïde : quel lien ?

 

Thérapie manuelle

 

Un kinésithérapeute ou ostéopathe pourrait recourir à des massages et mobilisations visant à soulager les muscles tendus, et mobiliser la région cervico-dorsale. Ceci peut être utile si la bosse de bison s’accompagne de cervicalgie, maux de tête, tensions dans les épaules, etc.

 

traction cervicale
Source

 

Par ailleurs, après une chirurgie esthétique, des séances de massage permettront également d’éliminer l’oedème post opératoire et d’assouplir les tissus opérés.

 

Correcteur de posture

Bien qu’il ne corrigera pas la bosse de bison en tant que tel, un correcteur de posture permettra d’éviter d’affaisser le tronc et enrouler les épaules. Ceci permettra une correction posturale indirecte qui aidera à la longue au traitement de la bosse de bison.

correcteur de posture porté par un homme ayant mal au dos

 

Attention, l’utilisation d’un correcteur de posture de manière excessive pourrait s’avérer plus néfaste que bénéfice à long terme. Pour bénéficer de conseils du kiné quant à l’utilisation de ces appareils, consultez l’article suivant.

Exercices

 

Voici quelques exercices pour traiter une bosse de bison.

Rétraction cervicale

 

  1. Assoyez-vous en maintenant la tête bien droite.
  2. Rétractez le menton horizontalement vers vous, de manière à créer un «double menton». (Évitez de trop pencher la tête vers le bas en maintenant le regard à l’horizontal).
  3. Revenez en position initiale en vous assurant d’éviter de trop projeter la tête vers l’avant.
  4. Répétez une dizaine de fois en ajustant l’amplitude de mouvement selon votre confort.

 

femme effectuant une rétraction cervicale 

 

 

Extension dorsale

 

  1. Assoyez-vous en maintenant la tête et le dos droit.
  2. Attrapez votre nuque avec vos mains en gardant les coudes pointés vers l’avant (tel qu’illustré).
  3. Dans un même mouvement, amenez vers coudes vers le haut, le dos en extension et la tête vers l’arrière.
  4. Revenez doucement en position initiale.
  5. Répétez une dizaine de fois en prenant des pauses au besoin.

 

homme effectuant une extension dorsale assis

 

 

Rétraction scapulaire

 

  1. Assoyez-vous en maintenant la tête et le dos droit. Amenez les bras vers l’avant.
  2. Dans un même mouvement, ramenez les bras et épaules vers l’arrière en serrant les omoplates pendant 3 secondes.
  3. Revenez en position initiale.
  4. Répétez une dizaine de fois en prenant des pauses au besoin.
  5. Progression: Ajoutez de la résistance en utilisant un élastique thérapeutique.

 

femme qui effectue une rétraction scapulaire assise

Exercice debout plaqué contre le mur

 

Mettez-vous dos au mur. Essayez de vous redresser au maximum pour toucher le mur avec l’arrière de votre crâne. Levez vos bras en logeant le mur, coudes à la hauteur des épaules et les mains avec la paume en avant derrière la tête.

 

Exercice au sol pour se débarrasser d’une bosse de bison

 

Allongez-vous sur le dos sur un tapis de gym. Placez vos mains sur le sol à côté de vos épaules, paumes vers le plafond. Essayez de faire en sorte que vos avant-bras soient entièrement en contact avec le sol. Dans cette position, inspirez et faites glisser vos bras au-dessus de votre tête, et revenez à la position de départ en expirant.

 

Travailler la musculature du cou

 

Pensez aussi à étirer et à renforcer les muscles de votre cou. Un meilleur soutien à la tête permet non seulement de traiter, mais aussi de prévenir une bosse de bison.

 

Pour prétendre à des résultats rapidement, il est important de pratiquer ses exercices régulièrement. Pensez également à consulter un professionnel de santé à l’exemple d’un kinésithérapeute pour vous aider. Il pourra faire le diagnostic et vous conseiller sur les bons exercices à faire pour vous aider à vous défaire de la masse sur haut de votre dos.

À LIRE :   Bosse de bison et perte de poids : traitement envisageable ?

 

 

Qu’en est-il de la chirurgie esthétique ?

 

Si les méthodes moins invasives n’arrivent pas à enlever la bosse, il est possible de recourir à la chirurgie. L’intervention consiste à une lipoaspiration (ou liposuccion). En d’autres termes, le chirurgien esthétique aspire l’amas de cellules graisseuses contenu dans la bosse de bison à l’aide d’un appareil. Cette opération est surtout indiquée si la masse est particulièrement grosse.

 

chirurgie de lipoaspiration pour enlever la bosse de bison

 

Après un bilan sanguin standard pré-opératoire, la chirurgie se déroule normalement en clinique sous anesthésie locale avec sédation. Une anesthésie générale peut également être réalisée dans certains cas. Les objectifs de la liposuccion sont :

 

  • Retrait de l’excès de graisse à l’arrière de la nuque
  • Amélioration d’un point de vue esthétique
  • Amélioration des amplitudes articulaires cervicales (si la bosse de bison limite les mouvements)

 

Cette opération n’est pas dangereuse, mais pourrait affecter les canaux lymphatiques à l’arrière du crâne. Les autres complications, bien que rares, comportent une infection, une anesthésie transitoire ou un saignement.

 

Après l’opération, on va recommander au patient d’éviter les efforts significatifs pendant une période de 4-6 semaines par précaution. Par contre, la récupération se fait à l’intérieur à l’intérieur de quelques jours, et les douleurs post-opératoires sont généralement minimes. Des médicaments pourraient aider à contrôler les symptômes en cas de besoin.

 

Si la bosse de bison provient d’une cyphose cervico-dorsale exagérée, par contre, l’opération n’est pas toujours indiquée. En effet, la colonne cervico-thoracique est entourée de nerfs, vaisseaux sanguins et moelle épinière rendant toute chirurgie dans la région assez délicate. Votre médecin jugera si votre cas requiert une intervention plus invasive ou pas.

 

 

Conclusion

 

Pour conclure, il faut savoir que la bosse de bison n’est pas forcément dangereuse, bien qu’elle affecte souvent l’image de soi et l’estime personnelle. Heureusement, il est tout à fait possible de traiter la bosse de bison.

 

D’une part, vous avez les différents moyens naturels basés sur un mode de vie sain, des mobilisations passives et des exercices physiques. D’autre part, si la taille de la masse est assez conséquente, vous pouvez recourir à la liposuccion. En tout cas, dès que vous ressentez des gênes au niveau de la nuque ou d’autres symptômes d’une bosse de bison, consultez un médecin au plus vite.

 

 

Références