Plexus cervical : Définition et anatomie

Plexus cervical : Définition et anatomie

 

Le plexus cervical est un réseau de fibres nerveuses qui prodigue au cou et au tronc la sensibilité et le mouvement. Nous couvrons dans cet article l’anatomie du plexus cervical, son rôle sensitif et moteur, ainsi que certaines applications cliniques.

 

Définition et anatomie

 

Pour comprendre le plexus lombaire (également appelé plexus lombal), il faut connaître l’anatomie de la colonne vertébrale, des vertèbres qui la composent, de la moelle épinière et des nerfs rachidiens qui en émergent.

 

Commençons par les nerfs rachidiens (également appelé nerfs spinaux). Après originer de la moelle épinière, ils passent par le foramen intervertébral de leur vertèbre correspondante. Chaque nerf se divise ensuite en branches nerveuses antérieures (ou rameau ventral) et postérieures (ou rameau dorsal).

 

Les nerfs rachidiens C1 à C4 constituent la base du plexus cervical. Plus spécifiquement, ce dernier commence par les branches antérieures des nerfs rachidiens C1, C2, C3 et C4. Ces fibres se combinent entre elles pour former les branches du plexus cervical.

 

plexus cervical

 

Il est situé dans le triangle postérieur du cou, à mi-hauteur du muscle sterno-cléido-mastoïdien, et dans la couche prévertébrale du fascia cervical.

 

Le plexus cervical donne ensuite naissance à de nombreuses branches qui innervent les régions de la tête et du cou. Elles peuvent être divisées en deux groupes : les branches motrices et les branches sensorielles.

 

Branches motrices

 

Les branches motrices du plexus cervical sont plus profondes en comparaison avec les branches sensitives. Comme le nom l’indique, leur rôle est de permettre le mouvement de certains muscles du cou, du dos et du diaphragme. Voici une liste des nerfs moteurs originant du plexus cervical :

 

  • Nerf phrénique (innervation du muscle diaphragme, principal muscle responsable du fonctionnement de l’appareil respiratoire)
  • Nerfs phréniques accessoires
  • Anse cervicale
  • Autres branches permettant le mouvement de certains muscles du cou (incluant le muscle scalène)

 

Branches sensitives

 

Les branches cutanées sensitives du plexus cervical innervent une partie des téguments de la peau de la tête, de l’oreille, du cou, et du thorax. Voici une liste des nerfs sensitifs originant du plexus cervical :

 

  • Nerf grand auriculaire
  • Nerf transverse du cou
  • Nerf petit occipital
  • Nerf supra-claviculaire
  • Certaines contributions au nerf accessoire

 

Implications cliniques

 

Bloc du plexus cervical

 

Le bloc du plexus cervical est utilisé lors de certaines chirurgies du cou pour permettre une anesthésie locale. Par exemple, elle est utilisée pour les conditions suivantes :

 

bloc du plexus brachial
Source

 

  • Chirurgies thyroïdiennes (comme la thyroïdectomie)
  • Chirurgies carotidiennes
  • Fractures de la clavicule
  • Biopsies ganglionnaires au niveau cervical
  • Hernie cervicale (arthrodèse par voie antérieure ou latérale)

 

Par contre, elle n’est pas utilisée en présence de conditions respiratoires ou cardiaques associées.

 

Source

 

https://teachmeanatomy.info/neck/nerves/cervical-plexus/

https://www.physio-pedia.com/Cervical_Plexus

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils