fracture sternum Sternum cassé

Sternum cassé : que faire en cas de fracture ?

Si vous ressentez une douleur thoracique à la suite d’un impact violent sur votre poitrine, il serait préférable de consulter aux urgences médicales dans les plus brefs délais.

Bien qu’elles soient rares, les fractures du sternum peuvent accompagner un traumatisme du thorax à la suite d’un accident de voiture ou d’un choc violent sur la cage thoracique.

Le présent article abordera la sémiologie des fractures sternales, leurs causes, ainsi que les différentes options thérapeutiques pour la traiter.

Untitled - November 5, 2022
Untitled - November 5, 2022

Fracture du sternum : qu’est- ce que c’est ?

Une fracture est définie par la présence d’une solution de continuité sur un os, le plus souvent à la suite d’un traumatisme direct ou indirect (chute, accident, torsion…).

Une fracture du sternum est une lésion de l’os située sur la ligne médiane de la partie antérieure de la cage thoracique : le sternum.

Bien qu’elle soit le plus souvent d’origine traumatique, il est bon de noter que la fracture du sternum se produit avec plus de facilité chez les sujets âgés de plus de 60 ans, souvent concernés par une fragilité osseuse due à l’ostéoporose (diminution de masse osseuse).

Anatomie de la cage thoracique

La cage thoracique (du grec thorax, poitrine) représente l’armature ostéo-cartilagineuse composé des os du thorax qui participe à la protection de multiples organes vitaux : cœur, poumon, aorte thoracique, etc.

cage thoracique Sternum cassé
Source

Elle comprend :

  • Le sternum qui est un os plat et impair, situé au centre de la poitrine.

Il est formé de trois parties (de haut en bas) :

  • Le manubrium sternal
  • Le corps du sternum.
  • Le processus xiphoïde.
  • Le rachis thoracique (ou dorsal) 

situé en arrière, est composé de 12 vertèbres, elles-mêmes séparées par les disques intervertébraux.

  • Les côtes

Au nombre de 24 (12 de chaque côté) sont des os longs et courbés partant du rachis et s’articulant au sternum grâce au cartilage costal, à l’exception des deux dernières côtes nommées côtes flottantes.

À LIRE :   Boule au sternum : Est-ce un cancer ? (causes alternatives)

Le tout forme la cavité thoracique qui contient les deux poumons, le médiastin (espace situé entre les deux poumons) qui abrite le cœur, la trachée, œsophage ainsi que plusieurs vaisseaux lymphatiques et sanguins.

Quelles sont les causes d’une fracture sternale ?

La grande majorité des fractures du sternum sont causées par un traumatisme direct sur le thorax.

Dans ce cas on distingue deux types de fractures du sternum :

  • Isolées: les plus rares, conséquences d’un impact direct sur le sternum et sont habituellement dues à des accidents de voitures liées à la ceinture de sécurité ou à la pratique de sports violents.
  • Secondaires à un polytraumatisme: correspondent à 2/3 des ruptures sternales. Elles seront fréquemment associées à des fractures des arcs costaux et des clavicules.

Par ailleurs, les fractures du sternum peuvent être le résultat d’une fragilité osseuse induite par certains états pathologiques, à savoir : la ménopause, les carences vitaminiques et calciques. Tous ces facteurs ont pour conséquence une diminution de la masse osseuse, se traduisant par l’ostéoporose.

Comment reconnaître une fracture du sternum ?

Elle sera évoquée devant :

  • Une douleur vive et exquise, très précisément localisée au niveau du foyer de fracture.
  • Une exacerbation de la douleur lors des mouvements respiratoires, de la toux et des éternuements
  • Un œdème en regard du point de fracture.
  • Un hématome ou une ecchymose.

Diagnostic et examens complémentaires

Une fracture sternale sera suspectée soit devant une sémiologie propre, soit en cas de présence de complications en rapport avec le déplacement de la fracture ou bien à la présence d’autres fractures associées.

La dyspnée (gêne respiratoire) associée à une douleur antérieure spontanée ou déclenchée par une pression sur le sternum avec diminution de l’ampliation thoracique sont évocateurs d’une fracture thoracique.

Ajouté à cela le contexte de traumatisme (accident de la voie publique ou autre.) avec présence d’hématomes, ecchymoses et d’œdèmes péri-thoraciques en regard du sternum.

À LIRE :   Sternum qui craque : Est-ce grave ?

L’association d’une fracture sternale avec des lésions vertébrales ou costales est possible. Dans ce contexte, des lésions viscérales peuvent être induites : contusion pulmonaire, section de l’aorte, pneumothorax, épanchement pleural, volet thoracique, etc.

Quels examens réaliser ?

OIP 11 Sternum cassé
Source

Pour confirmer la présence d’une fracture déplacée ou non, des examens complémentaires seront demandés.

La radiographie thoracique

Rx standard fracture sternum
Source

En première intention, une imagerie standard réalisée de face permettra de visualiser des fractures du sternum avec ou sans déplacement.

Elle permet en outre la visualisation de complications pleuropulmonaires, telles que les épanchements pleuraux (accumulation de liquide dans la cavité pleurale) et le pneumothorax (présence anormale d’air dans la cavité pleural).

Scanner ou TDM

Sternum Fracture Sternum cassé
Source

Est l’examen de première intention à réaliser en cas de traumatisme thoracique avec ou sans suspicion de poly fractures.

Cet examen permet une meilleure visualisation des lésions osseuses ainsi que la mise en évidence des complications associées, sous réserve que le patient soit stable.

Qu’en est-il des moyens thérapeutiques ?

En règle générale, aucun traitement chirurgical n’est requis devant une fracture du sternum isolée et bénigne. Néanmoins, dans de rares cas (complications) une intervention sera nécessaire afin de réinstaurer la continuité osseuse.

Les volets thérapeutiques utilisées sont :

Traitement conservateur

Devant une fracture sans déplacement, c’est-à-dire une fracture où les fragments osseux cassés sont encore en place, on préconisera du repos pendant environ 04 semaines, ce qui correspond au délai moyen de consolidation d’une fracture non déplacée du sternum.

Le repos sera associé à un traitement médicamenteux visant à soulager les douleurs et les signes inflammatoires associés.

Le traitement prescrit repose principalement sur la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires (AINS).

Traitement chirurgical

chirurgie sternum
Source

Une intervention chirurgicale sera envisagée en cas de :

  • Fractures avec déplacement.
  • Fractures comminutives qui sont des fractures complètes dans lesquelles l’os est brisé en plusieurs fragments.
  • Absence de consolidation de l’os.
À LIRE :   Sternum enfoncé : Quelle cause ? (que faire ?)

L’intervention chirurgicale consiste à implanter un matériel d’ostéosynthèse qui vise à fixer les os dans leur position anatomique d’origine afin de permettre une bonne consolidation.

Il permettra un réalignement du sternum dans l’axe manubrium – corps – processus xiphoïde.

En cas de fractures compliquées il faudra envisager :

  • Un drainage thoracique des épanchements pleuraux (accumulation de liquide dans l’espace pleural).
  • Une ostéosynthèse
  • Le traitement de lésions myocardiques ou pleuropulmonaires au décours d’une thoracotomie (incision permettant l’ouverture de la paroi thoracique) ou d’une sternotomie (ouverture chirurgicale du sternum) complétant la fracture.

Le délai de consolidation en cas de chirurgie sternale est en moyenne de 06 à 08 semaines.

Le port quotidien d’un gilet thoracique permet une bonne consolidation.

En l’absence de complications ou de contexte pathologique, les fractures sternales sont des fractures qui consolident très bien, sans qu’il y ait de séquelles fonctionnelles.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 5 / 5. Nombre de votes 1

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...