Femme enceinte : Comment éviter les vergetures ? (conseils d’une kiné)

Femme enceinte : Comment éviter les vergetures ? (conseils d’une kiné)

Article revu et approuvé par Dr. Ibtissama Boukas, médecin spécialisée en médecine de famille

Le corps de la femme a une capacité extraordinaire d’adaptation lors d’une grossesse. Il a neuf mois pour se transformer. Même si les changements s’opèrent de manière automatiques, nous avons la possibilité de minimiser certains problèmes causés par ces transformations. Comprendre pourquoi des vergetures peuvent apparaître nous permet de pouvoir prévenir leurs apparitions.

 

Que sont les vergetures?

 

Les vergetures, également connues parmi des professionnels médicaux comme distensae de Stritae, sont des zones de peau au niveau desquelles le derme profond, situé entre l’épiderme et l’hypoderme, s’est déchiré spontanément. A leur apparition, elles ont la forme de stries ressemblant à des cicatrices en longueur, de couleur rouge violacé, et sont inflammatoires.

 

Qui est susceptible d’avoir des vergetures ?

 

Les vergetures sont plus courantes chez les femmes, touchant 70% des adolescentes pendant la puberté et jusqu’à 90% de femmes enceintes.

 

Comment se forment les vergetures ?

 

Les causes mécaniques 

 

Tandis que la pathogénie exacte des vergetures demeure peu claire, il y a une corrélation observée dans les circonstances où la peau est étirée.

 

Les exemples classiques de ceci sont dans la grossesse et la croissance rapide pendant la puberté.

 

Les causes biochimiques 

 

Certains médicaments, comme les corticoïdes, peuvent provoquer des vergetures, car des concentrations plus élevées de glucocorticoïdes réduisent l’élasticité de la peau, indispensable pour maintenir la peau tendue et éviter le déchirement. C’est probablement lié aux vergetures dans la grossesse, car il y a une concentration de la cortisol plus élevée pendant la grossesse.

 

Donc nous trouvons clairement deux facteurs favorisants la venue des vergetures; le premier facteur mécanique d’étirement de la peau au delà de sa capacité élastique et le second lié á la biochimie interne de régulation de la cortisol.

 

Quels sont les solutions préventives ?

 

Première solution contre les vergetures est d’éviter la prise de corticoïdes en accord avec votre médecin traitant.

 

Deuxième solution préventive contre l’apparition des vergetures est d’éviter un étirement de la peau au delà de ses capacités élastiques.

 

Comment fonctionne la peau?

 

Le tissu de la peau est une couche protectrice de l’extérieur mais elle n’a pas de capacité rétractile ou musculaire.

 

Elle a la capacité dans le temps et avec des habitudes de grandir ou rétrécir.

 

Ce que la peau ne peut pas faire?

 

La peau n’a pas la capacité de soutenir du poids.

 

Si elle est soumise à une forte pression maintenue sur plusieurs semaines, la peau se distend, elle s’affine et se fragile allant jusqu’à la déchirure en laissant des stries.

 

Comment aider la peau du ventre à ne pas être trop sollicitée lors d’une grossesse ?

 

Au niveau du ventre, ce qui tient nos viscères en place est la paroi abdominal constituée de plusieurs muscles puissants.

 

Lorsque ces muscles faiblissent et perdent leurs tonicités, le ventre ressort par manque de soutien.

 

L’unique solution efficace contre un trop grand étirement de la peau du ventre est de maintenir les muscles abdominaux toniques afin que ce soient eux qui soutiennent le poids du bébé.

 

Comment garder une ceinture abdominale tonique ?

 

Simplement en gardant une activité physique régulière aussi longtemps que possible en respectant les modifications inhérents a la grossesse.

 

La marche, natation, gymnastique douce, yoga, danse, jardinage, etc font partis des pratiques recommandées tout au long d’une grossesse.

 

Faire de l’exercice ou porter du poids ne va pas nuire au bébé ?

 

Le bébé est protégé dans une poche d’eau. Les trois premiers mois, la taille de la poche est si petite que les mouvements que l’on peut faire n’ont que très peu d’incidence.

 

Le deuxième trimestre, il est possible de sentir un inconfort lors des mouvements mais tant que le corps n’envoie pas des signaux de douleurs, on peut continuer.

 

Lors du troisième trimestre de grossesse, il va y avoir des limitations dans certains de vos mouvements mais il est important de maintenir une activité physique et d’adapter ses pratiques en fonction de ses ressentis !

 

(Personnellement, j’ai donné des cours de fitness et yoga jusqu’au dernier mois de ma troisième grossesse, mon corps était grâce à cette pratique régulière en excellente santé et plein d’énergie.)

 

Autres avantages à garder une activité physique pendant la grossesse ?

 

Lorsque le bébé sort, les muscles abdominaux qui ont été maintenus toniques reprennent leurs places beaucoup plus vite et le ventre redeviendra comme avant en peu de semaines.

 

Existe-t-il des exercices spécifiques ?

 

Aujourd’hui, des professionnels de la santé ont mis en place des programmes spécialisés pour les femmes enceintes afin de les aider et les guider dans leurs grossesses.

 

N’hésitez pas à faire appel à eux, à s’inscrire aux cours dédiés aux femmes enceintes .

 

Comme disait mon grand père médecin accoucheur : la grossesse n’est pas une maladie!

 

Le meilleur service que l’on peut rendre à son corps lors d’une grossesse est de rester tonique.

 

Source

 

Yolanda Smith, B.Pharm. de la New Medical Life Science:

www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=vergetures-pm