Côte surnuméraire : C’est quoi ? (Pathologies associées)

Partagez avec vos proches concernés
3.3
(3)

Article revu et approuvé par Dr. Ibtissama Boukas, médecin spécialisée en médecine de famille 

Les côtes surnuméraires, sont peu communes (0,5 % à 1 % de la population générale ), et apparaissent généralement de façon bilatérale.  Pour rappel, nous avons 24 côtes réparties en 12 paires :

  • 7 paires attachées directement au sternum
  • 3 paires attachées ensemble
  • 2 paires de côtes flottantes

Les côtes surnuméraires se présentent le plus souvent sous la forme d’une côte cervicale partant de C7, ou encore d’une côte lombaire partant de L1. Dans des situations extrêmement rares, il peut y avoir des côtes surnuméraires au niveau sacrée, coccygienne, ou intrathoracique.

Les patients sont souvent asymptomatiques lorsqu’ils présente un côte surnuméraire. Celles-ci sont le plus souvent découvertes de manière fortuite par radiographie (par exemple, suite à une trauma ou un épisode de dorsalgie).

Dans certains cas, par contre, les patients peuvent présenter des douleurs ou des symptômes en raison de la présence de côte surnuméraire. On pense par exemple au syndrome du défilé thoracique où les douleurs et irradiations apparaissent en raison de la compression du plexus brachial.

RECOMMANDÉ POUR VOUS :  Comment dormir avec une côte cassée ? (Conseils)

Par ailleurs, un nombre accru de côtes peut être associé à des pathologies telles que :

Cet article vous-a-t-il été utile?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 3.3 / 5. Nombre de votes 3

Si vous avez bénéficié de cet article

Merci de le partager avec vos proches

Merci de votre retour

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Retour en haut