Nucléolyse : Une solution à la hernie discale ?

Nucléolyse : Une solution à la hernie discale ?

Qu’est-ce que la nucléolyse ? Cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce traitement utilisé comme alternative à la chirurgie pour les hernies discales.

 

 

Définition

 

La nucléolyse est une intervention non chirurgicale et peu invasive utilisée dans le traitement de la hernie discale et autres discopathies. Il s’agit d’une alternative aux opérations typiquement utilisées dans le traitement des problèmes de disques (comme la laminectomie ou l’arthrodèse).

 

nucléolyse
Source

 

Pour tout savoir sur la hernie discale, consultez l’article suivant.

 

Avant de procéder à une nucléolyse, il faut identifier le disque intervertébral problématique, et s’assurer qu’il est bel et bien responsable des symptômes du patient. En effet, le mal de dos est complexe et multi-factorielle, et il arrive qu’une hernie discale ne soit pas forcément la source principale de la douleur ressentie.

 

Pour ce faire, un examen clinique associé à des tests d’imagerie médicale (comme un IRM, un scanner ou autre) permettront de clarifier le diagnostic, et s’assurer que le patient est un bon candidat à la nucléolyse.

 

 

Y a-t-il des risques à la nucléolyse ?

La nucléolyse a un taux de réussite assez élevé (entre 70 et 88%), et a l’avantage d’être non invasive. Elle provoque également moins d’effets secondaires que les chirurgies standards utilisées pour traiter les hernies discales. 

 

Sur 200 000 cas de nucléolyse réalisées dans divers pays européens, aucune complication grave (mettant en danger la vie du patient) n’a été constatée.

 

Les cas d’infection suite à la nucléolyse sont rares, mais possibles. Ils sont généralement traités par des antibiotiques. Les allergies sont également possibles, surtout si la papaïne est utilisée.

 

La nucléolyse est généralement contre-indiquée chez la femme enceinte, ou sur un disque déjà opéré par le passé.

 

 

Procédure

 

Essentiellement, il s’agit d’une méthode visant à détruire le disque intervertébral lorsqu’on pense que celui-ci est responsable des symptômes du patient (mal de dos, sciatique et autres).

 

nucléolyse sous guidade radiologique
Source

 

L’intervention dure environ 20 minutes, et se fait sous anesthésie locale dans une salle de radiologie. Le mélange est injecté sous guidage radiologique par voie cutanée alors que le patient est couché sur le côté.

 

La nucléolyse utilise généralement la chymodiactine, une enzyme extraite du fruit de la papaye. Ce mélange libère un atome d’oxygène actif qui se fixe sur le noyau gélatineux du disque intervertébral. Ceci provoque une destruction du disque, et une décompression des racines nerveuses comprimées (et potentiellement responsables des symptômes du patient).

 

 


 

Vous n'avez toujours pas trouvé de réponses à vos questions ?

 

Et si je vous proposais 36 façons naturelles de soulager un mal de dos rapidement ? (Oui oui, 36 !!!)

 

soulager un mal de dos rapidement

 

Consultez l'article suivant : Comment soulager un mal de dos rapidement : 36 conseils