Douleur à la mâchoire : d’où elle vient ? (et que faire pour la soulager ?)

Douleur à la mâchoire : d’où elle vient ? (et que faire pour la soulager ?)

 

La mâchoire occupe des fonctions importantes dans la communication et l’alimentation. Parler, mastiquer, déglutir… ce sont des actions qui ne peuvent se réaliser que grâce aux mouvements de la mâchoire. Une douleur à ce niveau peut devenir à la fois inconfortable et handicapante. D’un patient à un autre, l’origine de ces douleurs peut varier. Dans cet article, découvrez les traitements proposés pour chaque cause.

Les douleurs à la mâchoire : c’est quoi exactement ?

 

Pour mieux comprendre ce que sont les douleurs à la mâchoire, revenons avant tout sur ses fonctions et sa constitution. Il s’agit des deux parties osseuses de la bouche dans lesquelles se fixent naturellement les dents. Plus précisément, elle est composée de ces deux os :

 

  • l’os maxillaire qui forme la mâchoire supérieure ;
  • la mandibule qui constitue la mâchoire inférieure.

 

anatomie de la mâchoire
Source

 

La mandibule se rattache au crâne par une articulation appelée « ATM » ou « articulation temporo-mandibulaire ». C’est grâce à cette articulation que la mâchoire parvient à se mobiliser. L’origine d’un mal de mâchoire peut aussi provenir de cette articulation.

 

 

Quelles sont les causes des douleurs à la mâchoire ?

 

De nombreuses causes peuvent être à l’origine des douleurs à la mâchoire.

 

Le stress

 

C’est l’une des causes les plus fréquentes des douleurs à la mâchoire. Il entraîne des contractions musculaires et parfois, provoque du bruxisme.

 

Le bruxisme

 

Il s’agit d’un serrement inconscient des dents qui peut survenir pendant la journée ou pendant le sommeil. Il peut être associé ou non à du grincement. Si le bruxisme n’est pas dû au stress, il peut tout aussi bien provenir d’un problème d’alignement dentaire.

 

Un problème dentaire

 

Présence d’une carie, d’une dent fracturée, d’un pansement dentaire, d’une poussée de dent de sagesse, d’un kyste…

 

Une arthrose de la mâchoire

 

Elle désigne une usure du cartilage de l’ATM qui peut causer des craquements, des frottements, voire un gonflement douloureux parfois.

 

Une atteinte d’un ou de plusieurs nerfs

 

Il peut s’agir d’un nerf dentaire ou facial, ou encore des nerfs cutanés. Cette atteinte peut être infectieuse, virale ou mécanique.

 

Un cancer

 

Il peut toucher la mâchoire supérieure, la mâchoire inférieure, l’os de la mandibule ou la cavité buccale. En fonction du tissu à partir duquel se développe le cancer, plusieurs types de cancer peuvent se former : l’ostéosarcome ;

  • le fibrosarcome ;
  • le chondrosarcome ;
  • le sarcome ;
  • et le carcinome odontogénique.

 

Une ostéomyélite de la mâchoire

 

C’est une infection qui affecte l’articulation temporo-mandibulaire. Outre les douleurs à cette région, elle peut entraîner du gonflement du visage et de la fièvre.

 

Un syndrome de Costen

 

Le syndrome algo-dysfonctionnel de l’articulation temporo-mandibulaire (ou SADAM), également appelé syndrome de Costen, est une autre cause. Il atteint l’ATM et cause de la douleur accompagnée d’un son de cliquetis lors de l’ouverture de la bouche et de la mastication.

 

 

Quels sont les signes des douleurs à la mâchoire ?

 

Les douleurs à la mâchoire se manifestent lors de la mastication et de la déglutition. Elles peuvent irradier vers l’oreille, la gorge, et les cervicales. Une difficulté à ouvrir la bouche est aussi constatée.

 

Ces signes peuvent être associés à des maux de tête et à un gonflement de :

 

  • la mâchoire ;
  • du visage ;
  • des gencives ;
  • des ganglions lymphatiques dans le cou.

 

 

À quel moment faut-il s’inquiéter ?

 

En cas de retard ou d’absence de prise en charge, diverses situations peuvent devenir alarmantes comme :

 

  • un bruxisme nocturne, car pendant le sommeil, il est complètement incontrôlable ;
  • une paralysie locale ou un abcès dentaire causé par l’atteinte des nerfs ;
  • un blocage permanent de la mâchoire dû au SADAM. Ce dernier peut se produire en position ouverte ou fermée ce qui rend quelques fois très difficile le fait de manger.

 

Dans la mesure où les douleurs deviennent permanentes et s’accompagnent de tuméfaction, formations de nodules, douleurs et mobilité dentaires, ulcération… il est impératif de consulter un médecin au plus vite. Ces signes peuvent possiblement indiquer le développement d’un cancer de la mâchoire.

 

 

Comment diagnostiquer les douleurs à la mâchoire ?

 

Le diagnostic des douleurs à la mâchoire commence par un interrogatoire médical. Celui-ci est suivi d’un examen clinique de :

 

  • l’ouverture buccale ;
  • la musculature masticatrice ;
  • l’articulation de la mâchoire inférieure ;
  • l’occlusion dentaire.

 

S’ensuit une radiographie dentaire large (ou panoramique dentaire) qui permet de vérifier si les douleurs sont liées à la présence d’une pathologie dentaire et de la mâchoire.

 

radiographie de l'articulation temporo-mandibulaire

 

Au besoin, une IRM ou un scanner de l’ATM peut s’avérer nécessaire. En plus d’exclure les autres causes possibles des douleurs (tumeur, névralgie ou fractures), ces examens d’imagerie permettent de mettre en évidence les lésions anatomiques en cas de modifications des surfaces articulaires et du disque articulaire.

 

 

Comment soulager une douleur à la mâchoire ?

 

Qui contacter ?

 

En général, le traitement des douleurs à la mâchoire est pluridisciplinaire. En ce sens, le patient peut consulter différents spécialistes tels que :

 

  • un médecin généraliste ;
  • un dentiste ;
  • un stomatologue ;
  • un chirurgien ;
  • un psychologue ;
  • un psychiatre ;
  • un kinésithérapeute ;
  • un ostéopathe…

 

Le patient peut consulter un seul ou plusieurs spécialistes à la fois.

 

Quel est le traitement adapté ?

 

Pour les bruxismes nocturnes, le médecin propose souvent le port d’appareil dentaire pour éviter les douleurs. De même, votre médecin peut vous prescrire des médicaments décontractants. Au besoin, un ostéopathe peut réaliser des massages internes-externes pour apaiser les douleurs.

 

En cas de stress, une pratique de méditation, de yoga ou de relaxation (avec un kinésithérapeute, par exemple) peut vous aider à le faire disparaître. La sophrologie se révèle également efficace contre le stress.

 

Pour les problèmes dentaires, faites traiter les caries, changer les pansements dentaires ou extraire les dents de sagesse. S’il s’agit d’un kyste, une opération est envisageable.

 

En ce qui concerne l’arthrose de la mâchoire, votre médecin vous prescrira des anti-inflammatoires. Ce type de traitement peut être accompagné d’infiltrations pour agir contre les poussées d’arthrose.

 

Lorsque vos nerfs sont touchés, il est possible que votre médecin vous propose des antibiotiques avec de la vitamine B. Afin d’étirer les muscles autour de la mâchoire, des massages peuvent être nécessaires. Il n’est pas rare que vous preniez aussi des corticoïdes.

 

Pour prévenir les douleurs à la mâchoire :

 

  • privilégiez les aliments faciles à mâcher comme les purées, la soupe ou les yaourts ;
  • évitez de faire des mouvements excessifs de la mâchoire pendant la mastication ou les bâillements ;
  • traitez sans tarder les moindres problèmes dentaires.

 

Que disent les chiffres ?

 

Une étude a été réalisée auprès de 125 femmes, qui souffrent de douleurs musculaires de l’ATM, pour voir l’efficacité de différents traitements. Parmi ces 125 femmes, voici le traitement du plus choisi au moins choisi :

 

  • le port d’appareil dentaire ;
  • la kinésithérapie (physiothérapie) ;
  • des exercices de la mâchoire chez elles ;
  • l’acupuncture ;
  • la chiropraxie ;
  • des infiltrations ;
  • du yoga ou de la relaxation ;
  • de la méditation.

 

En moyenne, 2,4 % des participantes ont préféré suivre plus d’un traitement. Cette enquête a révélé une plus forte amélioration chez les femmes qui ont effectué des auto-traitements tels que les exercices des muscles de la mâchoire, du yoga, de la méditation ou des massages.

 

 

Sources :

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=mal-machoire-symptome

https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhumatismes/articles/14905-sadam-douleur-machoire.htm

https://www.colgate.fr/oral-health/temporomandibular-disorder/jaw-pain-causes-why-you-might-be-feeling-pain-0613

https://www.femmeactuelle.fr/sante/sante-pratique/en-finir-avec-douleurs-a-la-machoire-40486

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/28204-Douleur-machoire-la-mastication-traitement-fonctionnel