Douleur au sein: 12 causes possibles (et que faire?)

Douleur au sein: 12 causes possibles (et que faire?)

Les douleurs mammaires encore appelées mastodynies ou mastalgies sont très fréquentes et touchent environ 70% des femmes. Les causes de ces douleurs peuvent être variées. Dans certains cas, il s’agit de simples variations hormonales, tandis que dans d’autres, il peut s’agir de pathologies plus graves allant d’une simple infection jusqu’au cancer du sein.

 

Dans cet article, nous aborderons 12 causes auxquelles il faut penser devant une douleur du sein, comment reconnaître spécifiquement chacune de ses pathologies et le plus important, comment prendre en charge une douleur du sein.

Définition

 

Les douleurs au sein constituent un symptôme fréquent chez les femmes. Elles sont généralement liées au cycle hormonal. Elles peuvent être d’intensité légère, modérée ou sévère, être constantes ou se produire seulement de temps en temps.

 

Les douleurs du sein apparaissent suite à un état inflammatoire qui accroît la sensibilité des tissus mammaires et de la peau du sein. Ces douleurs peuvent être ressenties sous plusieurs formes : sensibilité, sensation douloureuse du mamelon, enflure, lourdeur, élancement, crampes, brûlures, douleur fulgurante ou cuisante, boule douloureuse dans le sein.

 

On distingue généralement deux types de douleurs au sein : les douleurs mammaires cycliques (liées au cycle menstruel) et les douleurs mammaires non cycliques.

 

Source

 

  • Douleur cyclique : Ce type de douleur du sein est le plus courant et est retrouvé chez les femmes de moins de 35 ans. Cette douleur est la conséquence des changements hormonaux qui se produisent avant le début des règles ou pendant celles-ci. Elle est présente dans les deux seins et se caractérise par une grande sensibilité au niveau de la poitrine et des aisselles. La douleur peut devenir plus vive avant les règles et elle s’atténue juste après l’écoulement de celles-ci.

 

  • Douleur non cyclique : La douleur mammaire peut également être déclenchée par d’autres facteurs autres que les hormones. Ce type de douleur est fréquent chez les femmes de plus de 35 ans. Certaines patientes la décrivent comme une sensation de brûlure dans la poitrine. Les principales causes de la douleur non cyclique sont les tumeurs (fibroadénomes ou les kystes, etc).

 

 

12 causes possibles de douleurs du sein

 

  1. Puberté

 

L’adolescente peut ressentir dès sa puberté des douleurs aux seins. Cela est dû au tissu mammaire qui est en train de se développer provoquant des contractions musculaires.

 

  1. Menstruations et syndrome prémenstruel (SPM)

 

Les douleurs du sein ou mastodynies hormonales font partie du syndrome prémenstruel qui est un syndrome tout à fait banal. En effet, dès l’ovulation, les seins augmentent de volume. La tension mammaire prémenstruelle est donc un indicateur du fonctionnement cyclique de la femme et des transformations simultanées de la structure interne du sein. Ces douleurs ne sont pas alors isolées et appartiennent à un tableau de dysfonctionnement ovarien avec hyper oestrogénie.

 

Les signes qui peuvent être associés dans ce contexte sont : des cycles menstruels perturbés (trop longs ou trop courts) ; des ménorragies (pertes de sang en dehors de la période des règles) ; une prise de poids rapide ; des troubles de l’humeur  et des douleurs pelviennes.

 

  1. Grossesse

 

 

Source

 

Comme on l’a dit plus haut, l’augmentation de la production d’œstrogène et de progestérone au cours de la deuxième partie du cycle menstruel peut rendre les seins douloureux chez certaines femmes. Lors d’une grossesse, ces hormones sont produites en quantités de plus en plus importantes. Cela engendre une augmentation des glandes mammaires ainsi que du tissu graisseux au niveau des seins. Ces hormones entraînent aussi une augmentation de l’afflux sanguin vers les seins.

 

Il en découle une sensation de lourdeur et de durcissement du sein et une sensibilité accrue de la peau. Cette peau qui est fine et fragile se tend, ce qui contribue à l’inconfort ressenti.

 

  1. Allaitement

 

Les problèmes qui entrainent des douleurs aux seins chez les femmes qui allaitent sont de plusieurs ordres allant des mamelons douloureux ou crevassés à la mastite.

 

 

Source

 

  • Mamelons douloureux ou crevassés

Lorsque des douleurs apparaissent les premiers jours de l’allaitement et qu’elles persistent, il s’agit généralement d’un mauvais positionnement du bébé. Ces douleurs peuvent s’accompagner de rougeurs, gerçures ou de crevasses.

 

  • Engorgement du sein

Les seins peuvent être engorgés lors de la montée de lait, lorsque le bébé boit moins qu’à l’habitude ou si la maman produit trop de lait pour ses besoins. Les seins deviennent lourds, volumineux, durs et parfois douloureux.

 

  • Muguet au mamelon

Le muguet est causé par un champignon. Il peut affecter à la fois la mère et le bébé. La mère peut ressentir de la douleur au mamelon ou à l’intérieur du sein (impression que son sein est transpercé par des aiguilles). Le mamelon peut être crevassé et rouge ou ne présenter aucune particularité.

 

  • Canal lactifère bloqué

Si le sein reste plein trop longtemps ou qu’il est comprimé (ex. : par un soutien-gorge), un canal de lait peut se boucher. Cela provoque de la douleur et, parfois, une bosse sur le sein.

 

  • Mastite

La mastite est une infection causée par une bactérie. Elle survient si la mère a des blessures au sein (crevasses) ou un engorgement prolongé. En plus des douleurs au sein, la mère présente un syndrome infectieux (fièvre, frissons, douleurs musculaires). Le sein peut présenter une bosse, être dur, rouge et douloureux. La mastite peut évoluer vers un abcès du sein.

 

  1. Ménopause

 

Les douleurs mammaires de la ménopause sont causées par les changements hormonaux.

 

  1. Changements fibrokystiques des seins

 

Un déséquilibre hormonal peut provoquer la constitution de kystes dans les seins. Le kyste mammaire est un sac rempli de liquide qui se constitue dans les tissus du sein. C’est une tumeur bénigne le plus courant chez les femmes âgées de 35 à 50 ans.

 

Malgré que les kystes mammaires soient bénins, ces nodules fermes s’accompagnent de douleur, de rougeur et d’inconfort. Le diagnostic se fait lors de la palpation des seins. Il s’agit d’une masse lisse et molle qui se déplace très facilement dans les tissus. Le kyste peut devenir gros et sensible juste avant les menstruations, puis redevenir petit et moins sensible une fois qu’elles sont finies.

 

De plus, du tissu fibreux peut se former dans les seins. Le tissu mammaire prend une texture scarifiée ou noueuse en plus de la présence du kyste. On parle de changement fibrokystique du sein.

 

  1. Fibroadénome

 

Le fibroadénome est une tumeur bénigne qui provoque une douleur aux seins. Il se caractérise par une petite masse dans le sein, composée de tissus fibreux et de tissu glandulaire. On remarque qu’il touche davantage les femmes jeunes qui ont des seins denses, avec une proportion de tissu fibro-glandulaire importante par rapport au tissu graisseux. L’apparition d’un adénofibrome n’est pas liée aux hormones mais sa taille peut varier sous leur effet.

 

  1. Cancer du sein

 

Le cancer du sein étant le cancer le plus fréquent chez la femme, on ne saurait parler de douleur du sein sans l’évoquer.

 

En général, le développement du cancer du sein n’entraîne pas de symptômes, mais un petit nombre de femmes peut éprouver de la douleur dans la région du sein et de l’aisselle.

 

Un cancer du sein résulte d’un dérèglement de certaines cellules qui se multiplient et forment une tumeur maligne.

 

 

Que faire devant des douleurs du sein ?

 

  • En cas de mamelons douloureux ou crevassés lors de l’allaitement, la maman peut déposer quelques gouttes de lait maternel sur son mamelon à la fin de la tétée ou appliquer un baume à base de lanoline.

 

  • Pour éviter les engorgements, il faut s’assurer que le bébé a une bonne prise du sein. Il faut également le faire téter plus souvent (de 8 à 12 fois par jour). La maman peut aussi tirer son lait afin de soulager l’inconfort.

 

  • Pour diminuer l’enflure et la douleur, une application de glace sur le sein entre les tétées peut être faite.

 

  • Le traitement du muguet au mamelon se fait chez la mère et l’enfant pour éviter une recontamination. On utilise des médicaments en vente libre comme les baumes contenant des antimycosiques (clotrimazole, miconazole). S’il n’y a pas d’amélioration après cinq jours, il est préférable de consulter un médecin.

 

  • Pour libérer un canal lactifère bouché, il faut : allaiter plus souvent, appliquer une source de chaleur sur le sein avant l’allaitement, masser doucement le sein pendant que le bébé tète.

 

  • En cas de mastite, appliquez les mêmes mesures que précédemment : vider le sein en augmentant le nombre de tétées par jour ou en exprimant du lait; ne pas s’inquiéter car le lait reste toujours bon malgré la mastite.

 

  • Pour calmer la douleur, il est conseillé d’appliquer du froid sur le sein entre les tétées. Si les symptômes persistent après 12 heures, il faut consulter un médecin car des antibiotiques pourraient être nécessaires.

 

  • En ce qui concerne les kystes mammaires, la plupart disparaissent sans traitement. Si un kyste est très gros ou s’il ne disparaît pas de lui-même, le médecin peut avoir recours à la biopsie à l’aiguille fine pour retirer le liquide à l’intérieur du nodule. Il peut aussi pratiquer une chirurgie exérèse du kyste au cas où celui-ci récidive ou s’il est  très gros et douloureux.

 

Que faire devant un fibroadénome du sein ?

 

Une fois le diagnostic du fibroadénome posé, le traitement consiste le plus souvent en une surveillance de la masse chaque 6 mois ou 1 an.  Le fibroadénome étant bénin, il n’est pas nécessaire de le retirer s’il est petit et indolore, et qu’il ne perturbe pas la patiente car la lésion peut se résorber d’elle-même.

 

La chirurgie est nécessaire dans trois situations :

 

  • Si l’adénofibrome augmente rapidement de taille et déforme la poitrine
  • S’il est très douloureux et gêne la patiente
  • Si on observe un changement dans l’aspect de la masse lors d’une échographie de contrôle.

 

La prise en charge du cancer du sein est un processus complexe qui demande l’avis des spécialistes, oncologues, radiologues, etc.

 

 

Références

 

  1. https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-gynecologiques/7-raisons-qui-expliquent-les-douleurs-aux-seins-337808
  2. https://www.avogel.ca/blog/fr/9-raisons-pour-expliquer-la-douleur-aux-seins/index.php
  3. https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/breast-pain/symptoms-causes/syc-20350423
  4. https://www.webmd.com/breast-cancer/benign-breast-lumps
  5. https://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?doc=allaitement-problemes-courant

 

Si vous avez aimé l’article, merci de le partager sur vos réseaux sociaux (Facebook et autres, en cliquant sur le lien ci-dessous). Ceci permettra à vos proches et amis souffrant de la même condition de bénéficier de conseils et de support.