douleur dorsale

Les douleurs dorsales : Et si c’était un cancer ?

Article revu et approuvé par le Dr Ilan Darmon, oncologue radiothérapeute au Centre d’oncologie et de radiothérapie Hartmann (Hartmann Oncology & Radiotherapy Group).

 

Les douleurs dorsales sont éprouvantes et disparaissent rarement sans soins appropriés. Ces douleurs dans certains cas pourraient être liées à un cancer, ce qui nécessite une prise en charge rapide. Nous allons passer en revue les types de tumeurs pouvant provoquer un mal de dos et comment les soulager avec la kinésithérapie.

Mal de dos : Est-ce un cancer ? (Qu...
Mal de dos : Est-ce un cancer ? (Quand s’inquiéter ?)

 

Les douleurs dorsales – Leurs origines et organes concernés

 

Les douleurs lombaires sont définies par plusieurs facteurs.

 

La région dorsale dans laquelle elles se situent

 

La colonne vertébrale se divise en trois parties :

 

  1. Le haut du dos contenant les cervicales, c’est-à-dire la nuque, sujette aux cervicalgies ;
  2. Le milieu du dos pour lequel on parle de dorsalgie ;
  3. Le bas du dos où se logent les lombaires dont les douleurs sont qualifiées de lombalgies.

 

Les organes mis en cause

 

Les organes à l’origine de la douleur sont :

 

  1. Les muscles qui forment des contractures ;
  2. Les articulations qui peuvent se bloquer ;
  3. Les disques intervertébraux qui engendrent des hernies et discopathies lorsqu’ils se délabrent ;
  4. Les racines nerveuses ou de la moelle épinière dont les dysfonctionnements apparaissent plus rarement.

 

L’origine de la douleur

 

L’origine de la douleur dorsale peut être en rapport avec votre comportement : vous adoptez de mauvaises postures devant un ordinateur ou lorsque vous portez des objets lourds, vous ne bougez pas suffisamment, votre literie est défaillante, etc. Elle est aussi intimement liée à votre état d’esprit si vous êtes stressé. Il s’agit dans ce cas de douleurs mécaniques. Elles se traitent par des séances chez le kinésithérapeute. Pour que le traitement soit efficace, il est essentiel que vous en corrigiez les causes : exercices d’assouplissement, correction de vos postures, etc.

À LIRE :   Douleur au milieu du dos : 10 causes possibles (Que faire ?)

 

Les douleurs inflammatoires sont liées à diverses pathologies, parmi elles le cancer.

 

Quels sont les signes laissant supposer un cancer ?

 

Les cellules cancéreuses se reproduisent anarchiquement et forment une masse de tissu qualifiée de tumeur. Elles peuvent toucher n’importe lequel de nos organes. Le danger de ces tumeurs dites malignes est leur propagation aux organes adjacents, on parle de métastases. Seule une prise en charge rapide permet de circonscrire le cancer, stopper sa progression, en vue de l’éradiquer.

 

Les symptômes du cancer sont parfois invisibles et ne sont détectés que par les dépistages recommandés à partir d’un certain âge : cancer du sein, de la prostate, colorectal, etc. Toutefois, certains signes doivent vous alerter et vous inciter à consulter un médecin (ou un oncologue radiothérapeute):

 

  • Fatigue générale ;
  • Perte de poids ;
  • Apparition d’une grosseur ;
  • Saignements dans les urines, selles, toux, vagin, etc. ;
  • Troubles digestifs ou urinaires ;
  • Fièvre durable ;
  • Sueurs nocturnes.

 

Les douleurs dorsales peuvent-elles être liées à un cancer ?

 

La masse de tissu produite par les cellules cancéreuses peut générer des pressions sur les vertèbres, ainsi que sur la moelle épinière (on parle alors de compression médullaire) peut engendrer des douleurs dorsales.

À LIRE :   Douleur au milieu du dos : 10 causes possibles (Que faire ?)

 

D’autre part, lorsque le cancer se propage, il forme des métastases pouvant coloniser le dos. Statistiquement, les deux tiers des métastases apparaissent au milieu du dos en se développant au niveau de la cage thoracique. Un peu moins d’un tiers touche le bas du dos. Les 10 % restants se logent dans les cervicales.

 

Les douleurs dues au cancer et ses métastases dans la zone dorsale sont parfois lancinantes. Elles sont aggravées par certains mouvements qui amplifient la pression sur la colonne vertébrale. La position horizontale obligeant le corps à peser sur le dos exacerbe encore la douleur, ce qui explique des nuits tourmentées.

 

Enfin, une compression médullaire importante se répercute dans les membres, provoquant leur engourdissement, ou dans les organes, générant par exemple des incontinences.

 

Les cancers susceptibles de générer des douleurs dorsales

 

Les cancers les plus susceptibles de générer des douleurs dorsales sont multiples. Ils sont considérés comme ostéophiles, c’est-à-dire susceptibles de se disséminer à cause de métastases osseuses, souvent localisées au niveau de la colonne vertébrale.

 

Les cancers ostéophiles touchent les organes suivants :

 

  • Sein ;
  • Poumon ;
  • Prostate ;
  • Rein ;
  • Thyroïde ;
  • Peau (Mélanome)
  • Voies aérodigestives supérieures
  • Pancréas ;
  • Foie ;
  • Abdomen ;
  • Côlon ;
  • Utérus ;
  • Moelle épinière (myélomes et leucémies).

 

Les solutions pour soulager les douleurs dorsales

 

Lorsqu’un cancer est détecté, la priorité absolue reste bien entendu de le soigner. Une équipe de médecins se réunit en Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP) pour définir la stratégie la plus efficace et valider collégialement les traitements nécessaires en fonction du cas du patient. Les douleurs annexes, dont les douleurs dorsales, sont traitées parallèlement.

 

Le protocole médicamenteux

 

Outre les médicaments pouvant être prescrits pour soigner la tumeur ou pour atténuer les effets secondaires d’un traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie, le médecin peut proposer à son patient un traitement à base d’antalgiques, voire d’anti-inflammatoires, pour soulager les douleurs dorsales.

À LIRE :   Douleur au milieu du dos : 10 causes possibles (Que faire ?)

 

Vous devez avertir votre médecin référent de tout effet secondaire pouvant apparaître suite aux traitements. Votre organisme étant déjà fragilisé par la tumeur, ses réactions peuvent être diverses.

 

La kinésithérapie

 

Les séances prodiguées par le kinésithérapeute soulagent efficacement les douleurs dorsales. Les manipulations effectuées par le praticien permettent de soulager les tensions et d’assouplir certaines parties du corps.

 

Le kinésithérapeute travaille sur la douleur liée au cancer, mais aussi plus généralement sur la tension engendrée par le stress de la maladie susceptible d’accroître les douleurs du patient.

 

 

Ressources

 

 

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

FORMATION 100% OFFERTE

Découvrez ce qu'on ne vous jamais dit sur vos douleurs chroniques...