Un psy pour soigner mon dos?

facteurs psychologiques mal de dos
"C’est vraiment désagréable de s’entendre dire par un médecin, un kiné ou un ostéopathe que le problème qu’on a au dos « c’est dans votre tête »."

    C’est vraiment désagréable de s’entendre dire par un médecin, un kiné ou un ostéopathe que le problème qu’on a au dos « c’est dans votre tête ».   Peut-être cela vous est-il malheureu..

C’est vraiment désagréable de s’entendre dire par un médecin, un kiné ou un ostéopathe que le problème qu’on a au dos « c’est dans votre tête ».
PARTAGEZ L'ARTICLE

 

 

C’est vraiment désagréable de s’entendre dire par un médecin, un kiné ou un ostéopathe que le problème qu’on a au dos « c’est dans votre tête ».

 

Peut-être cela vous est-il malheureusement déjà arrivé ?

 

idée que la douleur au dos est uniquement dans la tête

 

 

Quand on entend ça, on dirait qu’on a des problèmes psys graves, qu’on n’est pas assez fort(e) pour gérer ce qu’il nous arrive ou qu’on n’a plus la maîtrise de rien, que tout part en vrille.

 

Mais je suis d’avis que personne ne devrait formuler les choses de cette façon! Et je ne suis pas non plus d’avis qu’on associe le mal de dos à « en avoir plein le dos ».

 

Ce sont de gros raccourcis et c’est simplifier les choses à l’extrême. Ça ne rend pas honneur au fonctionnement humain.

 

Car l’esprit humain, tout comme son corps, sont bien plus complexes et futés que ça !

 

représentation de l'esprit humain par un psy

 

Mais alors, pourquoi irions-nous voir un psy quand on a mal au dos ?

 

Parce-qu’il y a une grande corrélation entre le stress, les sensations corporelles et le fonctionnement de nos organes et du corps en général.

 

Avant de préciser comment cela interagit, je voudrais rappeler que le psy n’est pas le professionnel à consulter en première intention lorsqu’on a des douleurs corporelles. C’est important de d’abord faire un bilan avec les spécialistes du corps.

 

 

medecin examinant l'imagerie medicale du dos de son patient

 

C’est ensuite, en parallèle d’un traitement médical ou bien après un check-up qui ne montre rien de spécifique, que le psy peut être utile.

 

Voyons un peu ce qu’il se passe dans le corps quand on est stressé.

 

Vous viviez quelque chose qui génère chez vous une émotion.

 

Quelle qu’elle soit : peur, tristesse, culpabilité, honte, colère etc.

 

stress fibromyalgie

 

Cette émotion déclenche une production et une circulation dans le corps de substances chimiques telles que l’adrénaline ou le cortisol.

 

Ces substances sont très utiles !

 

Elles préparent votre corps à réagir à l’émotion. C’est tout à fait adapté à la situation que vous vivez. C’est d’ailleurs pour ça que les émotions se sont développées pendant l’évolution : elles ont permis qu’on adopte des comportements mieux adaptés à notre survie.

 

L’émotion est donc essentielle à notre bon fonctionnement. Mais faire quelque chose de ces émotions est également primordial. Voire parfois vital.

 

émotions pouvant être explorées avec un psy

 

Car si nous n’évacuons pas les substances produites en résolvant la situation qui a créée l’émotion pour générer un retour au calme du corps, elles restent dans le corps. Petit à petit, si la situation dure, les substances s’accumulent de façon durable. Vulgairement, c’est ce qu’on appellera le stress.

 

Or, cette chimie du corps n’est pas faite pour être stockée longtemps. Elle est faite pour nous faire réagir rapidement, mais sur le long terme, elle est toxique.

 

Elle est toxique pour nos organes, nos articulations, nos os, nos tendons et toutes les parties de notre corps qu’elle attaque. Par voie de conséquence, ils se mettent à bcp moins bien fonctionner.

 

douleur lombaire electrique

 

C’est à ce moment là que des douleurs peuvent apparaître, des blocages physiques ici ou là. Et plus tard encore, éventuellement des maladies plus ou moins graves.

 

Et puis, si cela dure encore, pour supporter la douleur, le corps peut se mettre à produire des substances puissantes telles que des morphiniques ou des substances ketamine-like qui aident à supporter la douleur.

 

Mais de même, ces substances ne sont pas bonnes à long terme pour la bonne santé du corps.

 

Qu’est-ce que le psy peut faire pour moi (et mon dos) ?

 

empathie du therapeute

 

Comme vous commencez à le comprendre, apprendre à diminuer son stress en se perfectionnant dans ce qu’on appelle vulgairement la gestion émotionnelle, permettrait de diminuer le taux de substances du stress et donc, d’avoir des organes en meilleure santé.

 

Car, oui, la bonne nouvelle, c’est que jusqu’à un certain stade, tout cela est réversible. Si le corps n’a pas été trop meurtri, il peut retrouver une bonne santé.

 

Et l’autre bonne nouvelle, c’est qu’on sait très bien traiter ça en psychothérapie.

 

Chaque psy aura sa méthode pour travailler les émotions et la façon optimale de les utiliser dans sa vie de tous les jours. Toutes ces méthodes obtiennent des résultat similaires, c’est pourquoi, lorsqu’on cherche un psy, le plus important n’est pas son approche mais le lien de confiance avec lui ou elle.

 

un psy peut aider a traiter le mal de dos

 

Ça, c’est essentiel : sans un sentiment de confiance et de sécurité suffisant, aucun travail psychologique n’aboutira.

 

Ne vous posez donc pas trop de questions, si ça ne matche pas après quelques séances, cherchez quelqu’un d’autre.

 

Ça peut prendre un peu de temps de rencontrer le professionnel avec qui on se sent vraiment bien. Pour tout dire, c’est ce qui m’est arrivé il y a 20 ans : j’ai été voir sept psys avant de me sentir vraiment à l’aise et en sécurité.

 

Prenez donc votre temps. C’est frustrant et parfois malheureusement décourageant sur le court terme, mais un accélérateur sur le long terme pour la résolution des difficultés.

 

balance et douleurs

 

Personnellement, je travaille essentiellement avec l’EMDR (une approche de traitement des traumatismes) qui fonctionne très bien pour la régulation du stress. Nous avons même un protocole spécialisé pour les douleurs chroniques, qu’elles soient du dos ou d’ailleurs.

 

Je travaille également avec l’Analyse Transactionnelle, qui est une approche relationnelle. Car parfois, ce sont les relations aux autres qui posent problèmes et sont génératrice de stress.

 

 

D’autres collègues travaillent avec l’hypnose, les thérapies cognitives et comportementales, la Gestalt therapy ou d’autres approches. Toutes fonctionnent.

 

Alors, si vous avez des douleurs corporelles qui durent et que le travail en kiné, ostéopathie ou qu’un traitement médical ne suffisent pas, poussez la porte d’un cabinet de psy. Cela ne voudra jamais dire que vous êtes fou ou folle, encore moins que c’est ridicule ou que vous êtes faibles. Cela signifiera que votre cerveau, qui met toujours en œuvre les meilleures stratégies d’adaptation qu’il peut dans le contexte qu’il a (quel organe fantastique !), ne trouve plus d’options à ce qui vous arrive actuellement.

 

atrophie du cerveau en présence de lombalgie chronique

 

Et ça, c’est simplement humain.

 

Il n’existe personne à qui cela n’arrive pas.

 

Nous passons tous par là à certains moments de notre vie.

 

J’espère avec ces descriptions, avoir pu donner une image dédramatisée et compréhensible de mon métier. Je suis disponible sur mes réseaux sociaux si vous souhaitez en savoir plus !

 

Prenez soin de vous,

Catherine

 

Sources principales 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *