diaphragme et mal de dos

Diaphragme bloqué : causes et traitement naturel

Le diaphragme est le principal muscle impliqué dans la respiration. Lorsqu’il se retrouve bloqué, pour quelle que raison que ce soit, cela implique des conséquences potentiellement graves. Heureusement, un diaphragme coincé n’est pas tout à fait irréversible. Il existe des solutions naturelles pour débloquer ce principal muscle respiratoire. Les détails dans cet article.

Définition et anatomie du diaphragme

Le diaphragme est un muscle inspiratoire situé sous les poumons. Il sépare la cavité abdominale et le thorax. Il se compose d’une partie centrale tendineuse « le centre phrénique » et d’une partie musculeuse divisée en plusieurs portions. C’est autour de ce centre que les muscles se mobilisent et se contractent.

anatomie du diaphragme

De chaque côté, on peut distinguer une portion sternale, costale et vertébrale :

  • La portion sternale: elle prend naissance sur la face postérieure de l’appendice xiphoïde et irradie dans le centre phrénique.
  • La portion costale: elle a son origine sur la face interne des cartilages au niveau de la 7e jusqu’à la 12e côte. Elle s’engrène par la suite avec les muscles transverses de l’abdomen.
  • La portion vertébrale: elle se divise en un pilier interne et un pilier externe. Le pilier interne droit trouve son origine sur les corps de la 1re jusqu’à la 4e vertèbre lombaire et le pilier gauche sur ceux de la 1re à la 3e vertèbre lombaire. Quant au pilier externe, il naît de deux arcades, l’arcade du psoas et l’arcade du carré des lombes.

Le diaphragme présente deux hémi-coupoles asymétriques à convexité supérieure (droite et à gauche). Sur la ligne médiane, celles-ci sont séparées par une dépression sur laquelle repose le cœur. La coupole diaphragmatique droite est située à 1 à 2 cm plus haut que la coupole gauche.

Anatomiquement, le diaphragme comporte des orifices naturels permettant le passage d’organes ou de vaisseaux d’une cavité à l’autre (aorte abdominale, veine cave inférieure, vaisseaux lymphatiques, nerfs…). Par exemple, l’orifice œsophagien permet le passage de l’œsophage et les nerfs pneumogastriques droit et gauche. L’innervation du diaphragme se fait par l’intermédiaire du nerf phrénique.

Ce muscle tient un rôle important dans la ventilation pulmonaire.

  • Lorsqu’il se contracte, il crée une dépression dans les poumons. C’est ce qui provoque l’entrée d’air.
  • Quand il se relâche, cela rend possibles l’abaissement des côtes et l’augmentation de la pression intrathoracique. C’est ce qui aboutit à la sortie passive de l’air (expiration).
  • Tout comme le cœur, la contraction du diaphragme est réflexe : nous n’avons pas besoin d’y penser pour le contracter.
À LIRE :   Comment la respiration peut vous aider à soulager votre mal de dos ?
physiologie du diaphragme
Source

On parle de diaphragme bloqué en cas de perte d’amplitude. Toutefois, il est primordial de comprendre n’est pas vraiment bloqué au sens propre. En effet, si tel était le cas, la respiration deviendrait tout simplement impossible.

Diaphragme bloqué : quelles sont les causes ?

Il existe diverses raisons qui peuvent conduire à une sensation de diaphragme bloqué.

Une cause traumatique

La perte d’amplitude peut être liée à une chute sur le dos, un choc physique sur le ventre, un coup pris au niveau des côtes, un coup pris au niveau des vertèbres lombaires.

chute provoquant une fracture de la vertèbre
Source

Elle peut aussi être la conséquence d’une activité physique répétée en apnée comme en salle de musculation lorsqu’il faut soulever des poids. En apnée volontaire, les orifices sont bloqués. La pression intra-abdominale et thoracique augmente pour finalement être libérée brusquement. Cela entraîne un coup de bélier au niveau du diaphragme.

Les mauvaises postures

C’est le cas notamment d’une position assise prolongée sans pause.

Les troubles digestifs

Certains troubles digestifs, comme le reflux gastro-œsophagien, peuvent donner une sensation de diaphragme bloqué. Outre la sensation d’oppression thoracique et les difficultés à respirer, on constate également des nausées et une envie de vomir quand on prend une grande respiration.

douleur au ventre en raison de la prise d'anti-inflammatoire

Une sangle abdominale insuffisante

Lorsque la sangle abdominale est trop relâchée (pas suffisamment musclée), il peut y avoir une sensation de diaphragme bloqué. Cela concerne surtout les femmes qui viennent d’accoucher et qui n’ont pas fait de rééducation abdominale du post-partum (comme la gymnastique hypopressive).

Le stress et le surmenage

Un choc émotionnel suite à un accident de voiture, à la perte d’un être cher ou d’un emploi par exemple, peut contribuer à bloquer le diaphragme.

stress fibromyalgie

Symptômes et conséquences d’un diaphragme bloqué

Les symptômes du blocage de ce muscle sont multiples. Il s’agit le plus souvent de tensions ou de gènes au niveau de la base du thorax. Il peut y avoir aussi une douleur au niveau du centre phrénique, en regard du plexus solaire, sous le sternum. Il arrive qu’on constate plusieurs symptômes sans pour autant se rendre compte qu’il pourrait s’agir de troubles directement liés à ce blocage.

Quand le diaphragme est contracté, il a tendance à rester en position basse ou position d’inspiration. Ce qui provoque une compression des organes dans l’abdomen contre le bassin. Cette dernière peut avoir diverses conséquences.

  • Des douleurs au niveau du dos (douleurs dorsales basses ou en regard des lombaires hautes). Les tendons du diaphragme sont à ce niveau-là, il s’attache sur la colonne vertébrale avec d’autres muscles comme le psoas-iliaque. Si le muscle est trop contracté, les tendons se mettent à tirer fort sur leurs attaches. Ce qui cause de la raideur dans le dos, voire de la douleur.
  • Des sensations d’oppression cardiaque avec un sentiment de malaise, de palpitations, d’accélération du rythme cardiaque entraînant souvent un stress pérenne.
  • Des sensations d’oppression : de « poids sur le ventre », de « nœud à l’estomac », ou parfois de nausée.
  • Des respirations réduites comme si on avait du mal à inspirer à fond.
  • Des tensions cervicales, voire des céphalées. C’est au niveau des cervicales que sortent les nerfs qui l’innervent.
  • Des crampes digestives, des sensations de ballonnements, des constipations, ou de tension abdominale due à cette pression continue dans l’abdomen. La digestion est rendue difficile et le transit fortement perturbé.
  • Un mauvais retour veineux, notamment au niveau des jambes.
  • Une fatigue chronique, des difficultés d’endormissement, une émotivité exacerbée…
À LIRE :   Comment la respiration peut vous aider à soulager votre mal de dos ?
douleur abdomen enfant diaphragme bloqué
Source

Le blocage du diaphragme existe sous deux formes : une contraction maintenue du diaphragme (crispation) limitant l’amplitude respiratoire, ou des tressaillements (sous forme de hoquet, ou de fin de pleurs).

Ce phénomène peut être très grave pour la santé en général. Il peut être à l’origine d’une montée de la tension artérielle, de crise d’hyperventilation, voire d’un arrêt cardiaque.

Comment se fait le diagnostic ?

Pour diagnostiquer un diaphragme bloqué, le profesionnel de santé questionne le patient et l’invite à décrire précisément le type douleur qu’il ressent. Il réalise après un examen clinique complet.

Au terme de cet examen, des examens complémentaires peuvent se révéler nécessaires pour écarter tout risque d’infection et déceler une éventuelle lésion ou une fracture.

Comment traiter un blocage du diaphragme ?

Les différents traitements pour soulager une sensation de diaphragme bloqué doivent tenir compte de la cause du trouble.

Pour les cas les moins graves, il suffit de prendre un bain chaud ou d’appliquer un coussin chauffant sur la zone douloureuse. Toute activité intense doit être arrêtée et le repos est vivement recommandé.

Le fait d’adopter certaines bonnes habitudes permet de prévenir les douleurs au niveau du centre phrénique.

  • Pratiquez régulièrement des exercices d’amplitude costale. Faites-en chaque jour, voire plusieurs fois par jour, tout en restant prudent. Ce type d’exercices permet d’améliorer l’équilibre général de votre corps. C’est excellent pour la sangle abdominale. Cette activité renforce le diaphragme et le stimule.
  • Reposez-vous suffisamment. Cette étape est obligatoire après chaque activité physique pratiquée afin d’aider votre corps à se débarrasser des fatigues emmagasinées.
  • Pour les sujets faisant fréquemment des crises d’anxiété, il est primordial de réduire le stress. Pour cela, il faut essayer de comprendre d’où vient votre stress (un déménagement, une promotion, un projet à préparer…) et essayer de le gérer. Vous pouvez demander de l’aide à vos proches ou à un professionnel de la santé mentale. À la longue, vous pourrez baisser le niveau de chocs émotionnels et réduire efficacement les douleurs au niveau du centre phrénique. D’autres méthodes peuvent aussi vous aider à réduire votre état de stress comme la méditation de pleine conscience, la marche, le yoga, ou les exercices de respirations.
À LIRE :   Comment la respiration peut vous aider à soulager votre mal de dos ?
Abdoshypopressifs diaphragme bloqué
Source
  • Pour les causes en lien avec les mauvaises postures prolongées au travail : vous devez réaménager votre poste de travail. Vous pouvez mettre un repose-pied pour réduire l’angle entre vos cuisses et votre tronc par exemple.
  • Après les repas, faites des exercices de marche. En veillant à votre bien-être digestif, vous favorisez à la fois la circulation sanguine du cœur vers les divers organes.
  • Pour finir, il est essentiel de faire des exercices de respiration pour détendre votre diaphragme et relaxer votre plexus solaire. Ces exercices aident à bien oxygéner votre abdomen et à réduire l’apparition de crises anxiogènes.
exercices de respiration contre le stress

Vous recherchez des solutions visant à soulager vos douleurs ?

Découvrez l’opinion de notre équipe de professionnels de santé sur divers produits disponibles sur le marché (posture, sommeil, douleurs physiques), ainsi que nos recommandations.

Références

https://osteo2ls.com/blog/news-remettre-son-diaphragme-aux-mains-d-un-osteopathe.html

https://www.debloquer-diaphragme.com/

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.