Douleur intercostale : remède de grand-mère pour se soulager

Douleur intercostale : remède de grand-mère pour se soulager

La douleur intercostale est une douleur au thorax dont l’origine est la paroi thoracique. Elle a des causes nombreuses, mais presque toujours bénignes. Thermothérapie, alimentation anti-inflammatoire, magnésium et huiles essentielles : quand il s’agit d’une douleur
intercostale, le remède de grand-mère a souvent prouvé son efficacité ! Nous allons découvrir dans ce texte 4 remèdes naturels pour les douleurs intercostales.

Définition et anatomie

 

Colonne thoracique et côtes

 

Notre système squelettique est composé en réalité de deux parties : le squelette appendiculaire, qui comprend les membres supérieurs et inférieurs, et le squelette axial, qui comprend le crâne, la cage thoracique et la colonne vertébrale.

 

anatomie de la cage thoracique et des côtes
Source

 

La cage thoracique est la partie du squelette qui nous intéresse dans cet article ; elle est constituée de la colonne thoracique, c’est-à-dire des vertèbres thoraciques de la colonne vertébrale, des douze paires de côtes, et de l’os sternum.

 

Les vertèbres thoraciques sont au nombre de douze, elles sont liées entre elles de façon qu’elles forment une courbure postérieure. On trouve du cartilage entre chaque deux vertèbres, également, chaque vertèbre s’articule avec deux côtes. Comme toutes les vertèbres, les vertèbres thoraciques livrent passage à la moelle osseuse par leur canal vertébral (un canal formé par l’ensemble des foramens qu’on trouve dans la partie postérieure des vertèbres).

 

Les côtes sont simplement des os longs et recourbés, répartis en 12 paires, chaque paire comprend deux côtes totalement identiques, s’articulant avec la même vertèbre thoracique. La partie antérieure des côtes est liée au cartilage, celui-ci s’articule avec le sternum, le dernier os de la cage thoracique.

 

Il faut savoir qu’il y a des cotes dont le cartilage ne s’attache pas à l’os sternum, mais au tissu cartilagineux sus jacent, ce sont les paires numéro 8,9 et 10, aussi, le cartilage des deux dernières paires ne s’attache pas du tout et reste libre, on les appelle les côtes flottantes.

 

Nous retrouvons plusieurs insertions musculaires au niveau de la colonne vertébrale thoracique et des côtes, comme celles des muscles intercostaux et du muscle dentelé antérieur. Les muscles thoraciques jouent un rôle dans la stabilisation des différentes articulations mentionnées plus haut, mais surtout dans la respiration et les mouvements articulaires des membres.

 

anatomie des muscles intercostaux
Source

 

 

Douleurs intercostales : causes et symptômes

 

Définition de la douleur intercostale

 

La douleur intercostale est une douleur dans le thorax. Elle est caractérisée par son origine qui ne peut être autre que la cage thoracique et les éléments qui l’entourent : par exemple, une douleur intercostale peut être secondaire à une lésion d’un os, d’un muscle ou d’un nerf thoraciques, mais jamais à une affection du coeur ou du poumon, car ces organes ne font pas partie de la paroi thoracique.

 

douleur de névralgie intercostale
Source

 

La durée de la douleur intercostale est variable selon sa cause : elle peut ne durer que quelques secondes et se manifester sous forme d’un pincement intercostal, ou alors persister pendant plusieurs jours.

 

Les douleurs intercostales et thoraciques peuvent avoir des explications très différentes, et le médecin est capable de distinguer une vraie douleur intercostale d’une douleur d’origine cardiaque ou pulmonaire, nécessitant un traitement urgent. Il faut
donc consulter devant toute douleur thoracique, quelles que soient ses caractéristiques.

 

 

La douleur intercostale : symptômes

 

Les douleurs thoraciques intercostales 

 

  •  augmentent quand on fait des mouvements avec la colonne vertébrale ;
  • augmentent avec la respiration ;
  • s’accentuent lorsqu’on palpe la zone douloureuse ;
  • s’aggravent quand on tousse, quand on éternue ou, parfois, quand on parle.

 

Ces caractéristiques permettent de reconnaître la douleur intercostale, mais comme on l’a déjà expliqué plus haut, le médecin peut émettre un diagnostic précis. Une fois qu’il est sûr qu’il s’agit bien d’une douleur intercostale, il va, selon l’endroit douloureux, s’orienter vers une pathologie causante. Nous allons traiter dans la partie suivante les causes les plus importantes de cette douleur.

 

 

Les causes de la douleur intercostale

 

Les névralgies intercostale

 

La cause de la douleur intercostale qu’on retrouve le plus fréquemment est une souffrance du nerf intercostal, dans ce cas, on l’appelle la névralgie intercostale. Pour mieux expliquer, la cage thoracique est innervée par des nerfs (nerfs intercostaux), qui, en
subissant une inflammation ou des lésions, peuvent engendrer une douleur intercostale.

 

Les affections qui peuvent causer une douleur du nerf intercostal sont : un faux mouvement, une arthrose dans la cage thoracique, une atteinte virale lors du zona et une hernie discale (hernie dorsale).

 

Les crampes intercostales et les déchirures des muscles thoraciques

 

La douleur intercostale peut être également secondaire à une lésion au niveau des muscles. Par exemple, une déchirure musculaire dans le thorax ou une crampe intercostale (une petite contracture des muscles intercostaux qui survient lors d’une crampe thoracique,
elle est brusque et brève).

douleur au flan et aux côtes
Source

 

Les fractures des côtes

 

Ce sont des fractures au niveau des côtes, elles sont généralement causées par un traumatisme thoracique. Parfois, elles surviennent après un épisode de toux forte, de ce fait, il faut suspecter une fracture des côtes si on pense qu’on a eu une douleur intercostale à force de tousser.

 

À LIRE :   Fracture de côte : que faire ? (Comment ça se soigne ?)

 

Autres causes

 

On compte les tumeurs et les métastases, l’entorse costale, la douleur intercostale liée au stress, la grossesse (à suspecter si la douleur intercostale survient chez une femme enceinte), etc.

 

 

4 remèdes de grand-mère pour se soulager

 

La douleur intercostale est soignée généralement par les anti-inflammatoires et les antalgiques, mais, il existe un remède naturel dit “ le remède de grand-mère”, qui peut aider à lutter contre ce mal au thorax. Ce traitement naturel ne remplace pas les médicaments du médecin, mais contribue au soulagement précoce de la douleur et à l’accélération de la guérison.

 

phytothérapie
Source

 

Douleur intercostale et remède de grand-mère : la thermothérapie

 

La thermothérapie est une technique naturelle qu’on utilise pour soigner une douleur par le chaud ou le froid. Pour soulager une douleur intercostale par la thermothérapie, on peut tremper une serviette dans l’eau chaude et l’appliquer sur la zone douloureuse pendant 10 à 15 minutes. Si on veut utiliser le froid pour apaiser la douleur, on met des glaçons dans un linge propre, on l’applique ensuite doucement sur l’endroit douloureux du thorax.

 

Douleur intercostale et remède naturel : des anti-inflammatoires naturels

 

Une alimentation riche en composants anti-inflammatoires peut être un bon remède naturel contre la douleur intercostale. Si on a une douleur intercostale, on peut inclure les aliments suivants dans nos repas :

 

  • les légumes, notamment la carotte ;
  • les fruits ;
  • le cacao ;
  • le thon ;
  • le curcuma ,
  • les viandes ;
  • l’huile d’olive et les autres huiles riches en oméga-3 ;
  • les herbes aromatiques comme le romarin.

 

À LIRE :   Alimentation anti-inflammatoire: Soulager ses douleurs et perdre du poids

 

En ce qui concerne le curcuma, il faut savoir qu’il est possible, en plus de l’inclure dans l’alimentation, de l’utiliser pour préparer des remèdes naturels. Le thé au curcuma est préparé en ajoutant une racine de curcuma de 5 cm râpée dans 500 ml d’eau bouillie. Quant au cataplasme, c’est une pâte molle obtenue après le mélange du curcuma et de l’eau, on l’applique directement sur la zone douloureuse.

 

curcuma
Source

 

Le curcuma est contre-indiqué chez les enfants, les femmes enceintes et allaitantes, et en cas de prise d’anticoagulants et d’anti-inflammatoires.

 

Douleur intercostale et traitement naturel : le magnésium

 

Le magnésium est reconnu pour ses bienfaits sur le tissu musculaire, il aide le muscle à se relâcher et diminue les contractures excessives et douloureuses, ainsi, il peut être utilisé pour soigner la douleur intercostale naturellement. Voici une liste des aliments riches en magnésium :

 

  • les légumes aux feuilles vertes ;
  • les légumineuses ;
  • les bananes ;
  • le germe de blé ;
  • les fruits secs :
  • le chocolat noir.

 

Les huiles essentielles et l’écorce de saule blanc comme remèdes pour la douleur intercostale

 

Les huiles essentielles, comme l’huile essentielle de gaulthérie et l’huile essentielle d’eucalyptus citronné, sont utilisées pour appliquer des massages et des manipulations aux zones douloureuses. L’écorce de saule blanc est une plante avec laquelle on peut préparer des perfusions ayant un effet antalgique.

 

 

Douleur intercostale : le remède de grand-mère ne doit pas remplacer le traitement médical

 

En conclusion, les douleurs intercostales sont bénignes dans la majorité des cas et répondent au traitement naturel. Malgré ça, elles doivent toujours être un motif de consultation chez le médecin, et ce, afin de ne jamais passer à côté d’une quelconque urgence ou pathologie sérieuse.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 0 / 5. Nombre de votes 0

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?