Tumeur du nerf sciatique : symptômes et pronostic

Tumeur du nerf sciatique : symptômes et pronostic

La tumeur du nerf sciatique (Schwannome) est un type rare de tumeur qui se forme dans le système nerveux. Elle se développe à partir de cellules appelées cellules de Schwann. Cette tumeur est souvent bénigne, ce qui signifie qu’elles ne sont pas cancéreuses. Mais, dans de rares cas, ils peuvent devenir cancéreux.

 

Dans cet article, vous allez voir tout ce qu’il y a à savoir sur la tumeur du nerf sciatique notamment les symptômes et les traitements.

Définition et anatomie

 

Le nerf sciatique est le nerf le plus long et le plus gros du corps. Les racines qui la constituent naissent dans le bas du dos et descendent jusqu’à l’arrière de chaque jambe. 

 

anatomie du nerf sciatique
Source

 

Le nerf sciatique est issu de la jonction de cinq nerfs spinaux au niveau des vertèbres L4, L5, S1, S2 et S3.

 

Au sein des deux membres inférieurs, le nerf sciatique suit un trajet similaire.

 

Il passe en premier dans le bassin, entre le muscle jumeau supérieur (en dessous) et le muscle pyramidal (au-dessus). Puis, il traverse l’intérieur de la fesse entre le muscle grand fessier (situé en arrière) et les muscles jumeaux supérieur et inférieur, le carré fémoral et le muscle obturateur interne (situés en avant).

 

Arrivé dans la cuisse, le nerf sciatique descend verticalement au milieu de fémur pour atteindre l’arrière du genou. À cet endroit, il se sépare en deux branches.

 

  • Le nerf tibial : il innerve l’arrière de la jambe jusqu’à la cheville et la plante du pied.
  • Le nerf fibulaire commun : il se sépare en deux branches à la tête de la fibula (péroné), l’une s’allonge vers la partie extérieure de la jambe et l’autre vers la partie antérieure.
À LIRE :   Pied engourdi et nerf sciatique : quel lien ? (explication)

 

Pour en savoir plus sur l’anatomie de la colonne lombaire et du nerf sciatique, cliquez ici.

 

Le nerf sciatique occupe à la fois un rôle sensitif et un rôle moteur. C’est pourquoi, en cas de lésions ou de compression de part et d’autre du nerf le long de son trajet, le patient peut ressentir de la douleur et de la faiblesse dans certaines parties du membre inférieur.

 

Il existe plusieurs pathologies reliées au nerf sciatique.

 

douleur à la hanche
Source

 

  • La sciatique : douleur ou inconfort qui survient lorsque le nerf sciatique est comprimé ou pincé.
  • La lombosciatique : douleur qui affecte l’appareil musculo-squelettique en partant du dos jusqu’au pied. Elle provient de l’inflammation du nerf sciatique.
  • La tumeur du nerf sciatique (la plus rare) : elle se manifeste par diverses névralgies sciatiques.

 

 

Zoom sur la tumeur du nerf sciatique

 

La tumeur du nerf sciatique, aussi appelé Schwannome, est une tumeur qui se développe à partir des cellules de Schwann dans le système nerveux périphérique ou dans les racines nerveuses.

 

On parle de Schwannome lorsque la tumeur est bénigne.

 

Les Schwannomes ont généralement une croissance lente. D’après les statistiques, les personnes à risque sont généralement les hommes et les femmes âgés de 30 à 60 ans.

 

Il peut affecter toutes les régions nerveuses du corps, mais touche très fréquemment les nerfs périphériques. On le détecte dans le nerf cochléo-vestibulaire, au niveau du plexus brachial, dans les troncs nerveux des membres, dans le rétropéritoine (en arrière de la cavité péritonéale), dans le médiastin postérieur, dans plexus sacré (le groupe de nerfs du bas du dos).

 

Le Schwannome peut être diagnostiqué grâce à des tests d’imagerie.

 

  • Une IRM : le test d’imagerie privilégié pour localiser et diagnostiquer les schwannomes.
  • Une TDM (tomodensitométrie : utilise des rayons X et des ordinateurs pour produire des images des structures à l’intérieur de votre corps)
  • Une échographie.
À LIRE :   Nerf sciatique et douleur au pied : quel lien ? (explications)

 

irm cérébral
Source

 

Un spécialiste peut également effectuer une biopsie pour vérifier si la tumeur est bien un schwannome. Pour en savoir davantage sur le Schwannome et ses différents types, consultez cette page.

 

 

Quels sont les symptômes d’une schwannome ?

 

Les schwannomes se développent lentement et peuvent exister pendant des années sans aucun symptôme.

 

Toutefois, lorsqu’il devient symptomatique, le schwannome du nerf sciatique engendre des signes comme :

 

sciatique imitant une douleur au mollet
Source

 

  • une douleur irradiant le long du trajet du nerf ;
  • une bosse visible qui peut être sensible lorsque vous exercez une pression dessus ;
  • un engourdissement ;
  • une faiblesse musculaire.

 

Les symptômes du schwannome du nerf sciatique peuvent imiter une hernie discale avec des douleurs lombaires, avec une douleur irradiante le long de la jambe.

 

Par ailleurs, comme les schwannomes peuvent se former dans plusieurs zones différentes de votre corps, les symptômes varient considérablement. Certaines personnes peuvent avoir plus de symptômes que d’autres, et ils peuvent varier de légers à graves.

 

 

Est-ce grave ?

 

En dehors de gène moteur et de la douleur qu’il provoque, le schwannome du nerf sciatique est principalement une tumeur non cancéreuse (bénigne) des cellules de Schwann.

 

Il ne se transforme qu’en schwannome malin (cancer) que dans de rares cas. Le risque est de 4 %, et ce, uniquement en présence de syndrome de Von Recklinghausen en développement.

 

 

Que faire alors ?

 

Le traitement de référence des tumeurs nerveuses bénignes est la chirurgie. Le neurochirurgien utilise une technique opération qui s’appelle la radiochirurgie. Elle consiste à enlever la section du nerf sur laquelle la tumeur se développe. De cette manière, on peut préserver les fonctions nerveuses du nerf concerné. On évite également la compression d’autres organes à proximité.

À LIRE :   Pied engourdi et nerf sciatique : quel lien ? (explication)

 

chirurgie
Source

 

La radiochirurgie utilise de nombreux faisceaux de rayonnement focalisés avec précision pour détruire les tumeurs. Un spécialiste de santé peut recommander la radiochirurgie si la tumeur se trouve à proximité de vaisseaux sanguins ou de nerfs vitaux afin de prévenir d’éventuelles complications.

 

Pour ce qui en est des tumeurs malignes, l’unique traitement repose sur l’ablation complète de nerf malade. Et, en complément du traitement, il y aura la chimiothérapie et la radiothérapie.

 

 

Références

 

https://chirurgie-des-nerfs.com/divers/tumeurs-nerfs/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6814937/# : ~ : text=Les%20tumeurs%20du%20nerf%20sciatique, sont%20rares%20et%20demeurent%20tardifs

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?