arnica

Arnica pour soulager une sciatique : Efficace ? (Explication)

La sciatique est une affection qui peut provoquer de fortes douleurs dans le bas du dos et les jambes. Bien qu’il existe de nombreux traitements différents, certaines personnes sont soulagées par l’arnica.

 

L’arnica est une plante qui est utilisée depuis des siècles pour traiter une variété d’affections. Dans cet article, nous allons voir si l’arnica est efficace pour soulager la douleur de la sciatique.

Anatomie de la colonne lombaire et du nerf sciatique

 

La colonne lombaire est composée de cinq vertèbres, chacune d’entre elles étant séparée par un disque. Les disques agissent comme des amortisseurs de chocs, en amortissant la colonne vertébrale et en absorbant les impacts. Le nerf sciatique est le plus long nerf du corps, il part du bas du dos et descend dans les jambes.

 

anatomie de la colonne lombaire
Source

 

Il est responsable de la sensation de la peau de la jambe et du pied, ainsi que du mouvement des muscles de la jambe. Lorsque le nerf sciatique est comprimé ou irrité, il peut provoquer une douleur qui irradie dans la jambe.

 

C’est ce qu’on appelle la sciatique. Le traitement de la sciatique peut comprendre des analgésiques, une thérapie physique et des exercices. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour soulager la pression exercée sur le nerf.

 

 

Définition et explication de la sciatique

 

Le nerf sciatique est le plus long nerf de votre corps. Il part du bas du dos, traverse les hanches et les fesses et descend le long de chaque jambe. La sciatique est un terme général désignant une douleur qui irradie du bas du dos (le long du nerf sciatique) vers les jambes.

 

sciatique
Source

 

Lorsque vous souffrez de sciatique, vous pouvez ressentir une faiblesse, un engourdissement ou des picotements dans une ou deux jambes. La douleur peut aller de légère à forte. La sciatique survient généralement lorsqu’une hernie discale ou un éperon osseux sur les vertèbres exerce une pression sur le nerf sciatique.

À LIRE :   Sciatique : position à éviter (explication et conseils)

 

Cette pression peut irriter ou comprimer le nerf, ce qui entraîne une douleur. Parmi les autres affections susceptibles de provoquer une sciatique, citons la sténose spinale, la discopathie dégénérative, la grossesse et les tumeurs.

 

La sciatique ne touche généralement qu’un seul côté du corps. Si la douleur est intense, il peut être difficile de se lever ou de marcher.

 

 

Traitements médicaux et alternatifs pour soulager une sciatique

 

La sciatique peut être débilitante, mais il existe de nombreux traitements qui peuvent aider à soulager la douleur. Il s’agit notamment de médicaments par voie orale, d’injections d’anti-inflammatoires, de kinésithérapie (physiothérapie) et de chirurgie. La plupart des personnes atteintes de sciatique s’améliorent avec le temps.

 

Cependant, certaines personnes peuvent avoir besoin d’un traitement à long terme pour gérer leurs symptômes. Si vous souffrez d’un quelconque type de douleur à la jambe, ou au bras, voici quelques exemples de traitements :

 

Les médicaments

 

Il existe de nombreux médicaments oraux qui peuvent être prescrits pour aider à soulager la douleur de la sciatique. Il s’agit notamment des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), ainsi que des médicaments délivrés sur ordonnance. Voici quelques exemples de traitements :

 

medicaments

 

  • Les AINS tels que l’ibuprofène et le naproxène peuvent aider à réduire l’inflammation et à soulager la douleur.

 

  • Les opioïdes tels que la codéine et la morphine peuvent aider à réduire les douleurs sévères.

 

  • Les relaxants musculaires tels que la cyclobenzaprine peuvent aider à soulager les spasmes musculaires.

 

  • Les infiltrations : Une injection de corticostéroïdes peut être effectuée pour aider à réduire l’inflammation et la douleur.

 

La kinésithérapie

 

La thérapie physique (kinésithérapie) peut être un traitement efficace de la sciatique. Un kinésithérapeute peut vous enseigner des exercices et des étirements qui peuvent aider à soulager la douleur.

 

exercice en kinésithérapie

 

Il peut également utiliser des techniques telles que le massage, la thérapie par la chaleur ou le froid, la stimulation électrique et les ultrasons etc. Ces modalités, bien qu’elles présentent des limites d’un point de vue scientifique, peuvent apporter un certain niveau de soulagement.

 

Les produits naturels et remèdes de grand-mère

 

Il existe de nombreux produits naturels et remèdes de grand-mère qui peuvent aider à soulager la douleur de la sciatique. Il s’agit notamment de :

À LIRE :   Douleur au mollet: Et si ça provenait du dos ? (Sciatique et autre)

 

produits naturels et remèdes de grand-mère
Source

 

  • Crème à la capsaïcine : Cette crème est dérivée des piments et peut être appliquée par voie topique sur la peau pour aider à soulager la douleur.

 

  • Gingembre : Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires et peut être consommé sous diverses formes, comme des gélules, des thés ou de la racine de gingembre fraîche.

 

  • Curcuma : Le curcuma est une épice qui contient de la curcumine, laquelle possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires.

 

  • L’arnica : L’arnica est un remède homéopathique qui est souvent utilisé pour traiter la douleur et l’inflammation. Il est disponible sous différentes formes, telles que des crèmes, des pommades, des gels, des comprimés et des teintures. Il n’existe pas de preuves scientifiques démontrant que l’arnica est efficace pour soulager la douleur de la sciatique.

 

 

Comment utiliser l’arnica pour se soulager ?

 

Depuis des siècles, les gens utilisent la fleur d’arnica pour soulager la douleur. Aujourd’hui, de nombreuses personnes se tournent encore vers ce remède pour aider à soulager les symptômes de la sciatique.

 

arnica
Source

 

Bien qu’il n’existe des preuves limitées d’un point de vue scientifique par rapport à son utilisation, de nombreuses personnes estiment que l’arnica peut aider à réduire l’inflammation et la douleur.

 

Pour utiliser l’arnica contre la sciatique, mélangez une petite quantité de la fleur avec une huile de support comme l’huile d’olive. Vous pouvez également utiliser une huile de massage à l’arnica.

 

huile d'arnica
Source

 

Appliquez-la sur la zone affectée et massez-la doucement. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’huile d’arnica à un bain chaud et vous y plonger pendant 20 minutes.

 

Il existe également des crèmes d’Arnica, ou encore des pilules disponibles en pharmacie.

 

pilule d'arnica
Source

 

Si vous envisagez d’utiliser l’arnica pour soigner la sciatique, il est important d’en parler d’abord à votre médecin, car ce produit ne convient pas à tout le monde.

 

 

Autres traitements naturels contre la sciatique

 

Il existe de nombreux autres traitements naturels qui peuvent aider à soulager la douleur de la sciatique. Il s’agit notamment de :

 

  • L’acupuncture : Cette ancienne pratique chinoise consiste à insérer de fines aiguilles dans la peau à des points spécifiques du corps. On pense qu’elle aide à soulager la douleur en stimulant la libération d’endorphines, qui sont des analgésiques naturels.
À LIRE :   Signe de Lasègue : Test pour dépister une sciatique ou hernie discale

 

  • Chiropratique : Cette thérapie consiste à manipuler la colonne vertébrale et d’autres articulations pour corriger l’alignement et améliorer le fonctionnement. Elle est souvent utilisée pour traiter les maux de dos, mais certaines personnes pensent qu’elle peut également aider à soulager la sciatique.

 

  • Massage : Le massage peut aider à détendre les muscles et à réduire l’inflammation, deux facteurs qui peuvent contribuer à soulager la douleur de la sciatique.

 

Conclusion

 

Bien qu’il n’y ait pas de preuves scientifiques solides soutenant l’utilisation de l’arnica et d’autres traitements naturels, un soulagement significatif des symptômes de la sciatique est souvent observé.

 

Ces produits ne doivent pas remplacer un traitement médical, mais ils peuvent être utilisés en complément des traitements traditionnels. Il faut toujours prévenir son médecin et consulter un homéopathe si nécessaire.

 

Avec les précautions appropriées, ces traitements naturels peuvent apporter un soulagement important de la douleur et du gonflement.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs / 5. Nombre de votes

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.