douleur à la hanche

Combien de temps dure une tendinite du moyen fessier ? (explications)

Si vous ressentez une douleur au niveau de la hanche, la première cause à laquelle vous devez penser est la sciatique. Mais, une douleur émanant de cette région peut également avoir une autre origine comme la tendinite du moyen fessier.  

 

La tendinite du moyen fessier est une maladie se caractérisant par une inflammation du muscle moyen fessier touchant particulièrement les sportifs.

 

Après avoir lu cet article, vous serez en mesure de découvrir ce qu’est la tendinite du moyen fessier, connaitre ses différentes causes, ses symptômes et savoir combien de temps elle dure.  

Rappel anatomique

 

Également appelé moyen glutéal, le muscle moyen fessier est l’un des muscles constituant le fessier. Il se situe à la face externe de la hanche et joue un rôle primordial dans la stabilisation du bassin et du tronc, plus particulièrement au cours de la marche.

 

muscle moyen fessier
Source

Il joue également un rôle dans l’abduction et la rotation externe et interne de la cuisse.

 

Il s’agit d’un muscle constituant le plan superficiel des muscles entourant l’articulation de la hanche. Il s’insère au niveau de la fosse iliaque externe en haut et se termine en s’insérant en bas par un tendon sur la face latérale du grand trochanter qui se trouve à la partie haute  et latérale du fémur.   

 

Définition de la tendinite du moyen fessier

 

Le tendon est une structure anatomique permettant d’attacher un muscle à un os. Lorsque ce dernier est le siège d’une inflammation on parle de tendinite.

 

douleur sacro-iliaque

 

La tendinite du moyen fessier représente donc l’inflammation du tendon attachant le muscle glutéal au grand trochanter.

 

Elle est généralement due à une sollicitation importante et répétitive du muscle le mettant ainsi en tension excessive. C’est une pathologie fréquemment rencontrée chez certains sportifs pratiquant la course à pied, le patinage artistique sur glace, le ski ou encore les arts martiaux du fait d’appuis répétés sur un seul pied.

 

Elle peut néanmoins être secondaire à un traumatisme, une maladie métabolique se répercutant sur les muscles ou une cause tumorale.

À LIRE :   Un ostéopathe peut-il guérir une tendinite du moyen fessier ?

 

Elle est plus fréquente chez les femmes du fait de leur bassin qui est plus large et donc plus soumis à des contraintes musculaires, et les sujets âgés chez lesquels elle s’associe souvent à d’autres pathologies lombaires.

 

D’autres facteurs tels que le tabagisme ou l’obésité semblent également jouer un rôle important dans l’apparition de cette pathologie.

 

Enfin, il est important de souligner qu’à la longue, cette pathologie peut tendre vers la chronicité et devenir assez handicapante au quotidien.

 

La tendinite du moyen fessier se manifeste par une douleur dite « exquise » et survenant lorsque le muscle moyen fessier est sollicité. Cette douleur peut se ressentir au niveau de la hanche ou de la partie postérieure et ou externe de la fesse. 

 

Elle irradie vers la face externe de la cuisse et peut aller jusqu’au pied simulant parfois une sciatique. Elle est souvent déclenchée par une station debout prolongée, une montée d’escaliers ou encore une course.

 

Il arrive que la tendinite du moyen glutéal provoque une boiterie. Notamment lorsque la douleur devient permanente.

 

Le diagnostic d’une tendinite du moyen fessier est typiquement clinique. Un simple examen physique permet de mettre en évidence la douleur, d’en identifier l’origine et d’en éliminer les autres causes.

 

Parfois, une radiographie et une échographie peuvent être demandées afin d’évaluer l’étendue de la lésion.

 

Pour tout savoir sur la tendinite du moyen fessier, consultez l’article suivant.

 

 

 

Combien de temps ça dure ?

 

Le temps nécessaire à la guérison d’une tendinite du moyen fessier dépend d’une part de la gravité de la lésion et d’autre part de la précocité et de la qualité de sa prise en charge.

 

Lorsque l’inflammation n’est pas très importante, la guérison peut nécessiter trois à six semaines.

 

En revanche, lorsque l’atteinte est plus étendue et plus grave, la durée peut s’étendre sur plusieurs mois (six à huit mois en moyenne), il arrive même qu’elle devienne chronique et ne se rétablisse jamais totalement.

 

Il existe différents facteurs déterminants pour la guérison d’une tendinite qui sont les facteurs accélérant la guérison et les facteurs qui la ralentissent.

 

Facteurs accélérant la guérison

 

À LIRE :   Tendinite du moyen fessier : Exercices efficaces à faire

La guérison rapide d’une tendinite du moyen fessier dépend de multiples facteurs et d’une prise en charge globale.

 

  • Une consultation et un diagnostic précoce :

Il est important de ne pas négliger une douleur de la hanche et de consulter le plus tôt possible un professionnel de santé afin que le problème soit détecté et pris en charge rapidement.

 

consultation médicale chez le médecin
Source

 

  • Un bon suivi médical :

Le rôle du professionnel de santé ne doit pas se limiter uniquement au diagnostic mais aller au-delà avec un suivi rigoureux et adapté de la lésion. Ce dernier déterminera non seulement les meilleures thérapies mais vous orientera également vers un kinésithérapeute (physiothérapeute) qui jouera un rôle important dans la mobilisation de la hanche et la réduction de la douleur.

 

  • Un traitement adapté :

En plus de la mise en repos du muscle moyen fessier, un traitement médical est généralement prescrit par le médecin, il est représenté par des analgésiques type anti-inflammatoires non stéroïdiens et parfois, des infiltrations de corticoïdes.

 

De la kinésithérapie est également essentielle à la prise en charge d’une tendinite du moyen fessier. Elle utilise notamment des modalités antalgiques pour soulager la douleur, des exercices thérapeutiques, et des conseils quotidiens.

 

  • L’exercice physique 

Un programme d’exercices physiques adaptés doit être mis en place afin de permettre un bon renforcement musculaire et tendineux.

 

exercice birddog
Source

 

  • Le rôle d’une alimentation saine :

La tendinite étant une inflammation, la réduction rapide de cette dernière passe également par l’alimentation. En effet, une consommation de légumes comme le brocoli, les choux ou les épinards qui sont riches en antioxydants permet de réduire l’inflammation et donc d’accélérer la guérison.

 

légumes verts
Source

 

Il est également conseillé de consommer des aliments riches en protéines (œufs, produit laitiers) qui renforcent les muscles et aident à sa reconstruction après une tendinite, ainsi que l’augmentation des apports en vitamines (notamment la vitamine C) et en minéraux tels que le zinc, le magnésium et le potassium.       

 

Facteurs ralentissant la guérison

 

Comme la guérison peut être accélérée par certains facteurs, il arrive également qu’elle soit ralentie par d’autres, notamment :

 

aliments gras Combien de temps dure une tendinite du moyen fessier ?

 

  • La consommation de tabac et de caféine qui contribue à une perte osseuse en se liant au calcium ;
  • La prise d’alcool qui entretient l’inflammation et prolonge sa durée ;
  • La surcharge pondérale et musculaire qui peu aggraver l’atteinte ;
  • Un repos trop important : bien qu’il fasse partie de la prise en charge, un repos prolongé peut être à l’origine d’une faiblesse musculaire du fait de la non sollicitation de ces derniers ;
  • Une consommation importante de sucre : peut ralentir la cicatrisation musculaire et diminuer les défenses immunitaires tout en prolongeant et en entretenant l’inflammation.
À LIRE :   Tendinite du moyen fessier: symptômes et traitement (guide complet)

 

Pronostic

 

L’évolution et le pronostic d’une tendinite du moyen fessier dépendent essentiellement de la précocité de la prise en charge et de la qualité de cette dernière.

 

Ainsi, lorsque le malade bénéficie d’un traitement adéquat, la tendinite du moyen fessier présente un assez bon pronostic et évolue généralement vers une guérison totale.

 

Cependant, lorsque la lésion est négligée et que les recommandations et traitements ne sont pas pris au sérieux, la maladie peut devenir chronique et très handicapante au quotidien notamment de par la douleur et la boiterie qu’elle peut provoquer.  

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Indiquez votre appréciation de l'article

Note des lecteurs 4.5 / 5. Nombre de votes 2

Si vous avez bénéficié de cet article...

Suivez-nous sur Youtube et Facebook

Navré que vous n'ayez pu trouver réponse à vos questions !

Aidez-nous à améliorer cet article !

Comment pouvons-nous améliorer l'article ?

Douleurs physiques : Mini consultation gratuite

Répondez à ce court questionnaire en ligne pour bénéficier de recommandations spécifiques à VOTRE situation.